En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

07.

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 4 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 4 heures 47 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les propos de Clémentine Autain contre l'islamophobie ont été récupérés et détournés par un média proche des Frères musulmans
il y a 6 heures 17 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 10 heures 11 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 11 heures 15 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 11 heures 33 min
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 11 heures 52 min
décryptage > Economie
Panorama de la crise

COVID-19 : comment dire de faire attention ?

il y a 12 heures 18 min
décryptage > High-tech
12 CYBER-MENACES PRÉOCCUPANTES

Quand les cyberattaques menacent de faire dérailler les prochaines élections présidentielles, et pèsent au même titre que la pandémie de coronavirus sur nos démocraties

il y a 13 heures 14 min
décryptage > Politique
Crèdul*

Vous avez aimé les raffarinades de Raffarin ? Vous adorerez les lapalissades de Castex

il y a 13 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 4 heures 35 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 5 heures 35 min
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 7 heures 23 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 10 heures 43 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 11 heures 21 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 11 heures 50 min
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 12 heures 13 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Etats-Unis : ce n'est pas seulement une élection présidentielle. C'est un choix de civilisation

il y a 12 heures 57 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

il y a 13 heures 26 min
pépites > Santé
Coronavirus
"Autour de 100.000 cas" de Covid-19 par jour, en France selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique
il y a 14 heures 28 sec
28/03/2020 - 21:43
"Star mondiale" de la microbiologie

Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique

Le professeur Didier Raoult a dévoilé une nouvelle étude cette semaine. Son groupe de recherche sur les effets de l’hydroxychloroquine comprenait 80 patients et patientes cette fois-ci, contre 20 dans ses précédents travaux. Selon le professeur Raoult, cette nouvelle étude sur un dérivé de la chloroquine confirmerait "l’efficacité" de ce traitement contre le coronavirus. Cette affirmation est contestée par de nombreux scientifiques. Cette étude, publiée en ligne vendredi soir mais pas encore dans une revue scientifique, porte sur 80 patients et patientes, dont 80 % ont connu une "évolution favorable", selon le scientifique français et son équipe. Elle succède à une précédente qui portait sur une vingtaine de malades et avait déjà fait l’objet de critiques sur la méthodologie employée.

"Nous confirmons l’efficacité de l’hydroxychloroquine (dérivé de la chloroquine, un médicament contre le paludisme, ndlr) associée à l’azithromycine (un antibiotique, ndlr) dans le traitement du Covid-19", selon Didier Raoult et son équipe en conclusion de la nouvelle étude. 

De nombreux scientifiques ont indiqué samedi qu’il était impossible de tirer cette conclusion sur la seule base de cette étude qui ne comprend pas de groupe-contrôle.

Le professeur Raoult est au cœur d’un débat mondial sur l’utilisation de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine pour combattre le coronavirus. 

La rédaction de BFMTV a récemment réalisé un reportage sur le professeur Raoult que vous pouvez découvrir dans la vidéo ci-dessus. Didier Raoult est au coeur de l'actualité à l'heure de cette crise sanitaire majeure du Covid-19 et face à la recherche d'un traitement efficace. 

Selon des informations de Franceinfo, Didier Raoult est né en 1952 à Dakar, au Sénégal, d'un père médecin militaire et d'une mère infirmière. Didier Raoult s’est installé avec sa famille à Marseille en 1961.

Âgé de 68 ans, le professeur Didier Raoult dirige l'institut hospitalo-universitaire des maladies infectieuses de Marseille. Après avoir présidé l'Université de médecine et des sciences de Marseille, Didier Raoult s’était lancé dans la recherche. Dans sa carrière, il a travaillé sur les bactéries et les virus. En 2010, il reçoit le prix Inserm pour l'ensemble de sa carrière puis obtient la subvention la plus élevée accordée en France pour la recherche médicale. Avec cette ressource financière, il se lance alors dans un projet totanesque et pharaonique: la création de l'Institut IHU - Méditerranée infection, inauguré en 2016. 

Le professeur Didier Raoult assure avoir guéri des patients grâce à un dérivé de la chloroquine. Il fonde ses espoirs sur l'hydroxychloroquine, un dérivé de la chloroquine utilisée contre le paludisme, associée à l'azithromycine, un antibiotique. Dans son étude publiée le 20 mars, après seulement 15 jours de tests sur une poignée de patients, Didier Raoult a affirmé que 75% des malades étudiés ne sont plus porteurs du virus après six jours.

Le professeur Raoult dispose également d'un compte Twitter officiel depuis quelques jours accessible à cette adresse : ICI 

Publié le 28/03/2020 - 21:43
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clo-ette
- 30/03/2020 - 20:29
gerint
"En effet, réserver aux formes graves", il a dit lui même qu'il valait mieux tôt pour éviter l'aggravation . Et l'ordonnance ne peut pas d'après ce que j'ait compris se prescrire par le généraliste, mais à l'hôpital . ( ?)
gerint
- 30/03/2020 - 10:21
A mon avis
Il y a plus que des présomptions d'efficacité sur le traitement de Didier Raoult sur l'efficacité de son traitement au minimum sur la charge virale qui diminue à toute vitesse sans toxicité à mettre en balance avec celle beaucoup plus élevée du virus. Les résultats cliniques ne sont pas encore acquis mais devraient l'être très vite puisqu'il y a maintenant au moins 1200 patients traités dont un certain nombre excédant la durée d'apparition des aggravations secondaires. Il n'a pas fait de groupe témoin en situation d'extrême urgence ce qui lui est vivement reproché mais est-ce éthique d'en faire un alors que des dizaines de milliers de patients en France et des centaines de milliers dans le monde en constituent un énorme puisque rien ne leur a été donné et que les publications sur le devenir de ces patients abondent dans des pays où le dépistage massif a été fait. L'inclusion du traitement de Raoult dans l'essai Discovery ressemble à mon sens une tentative d'enterrement. Et le décret autorisant apparemment la prescription du traitement en fait en empêche l'accès à la plupart. Et réserver cela aux formes graves va à l'encontre du sentiment général: agir dès le début.
Hiris
- 29/03/2020 - 11:33
D accord avec vous assougoudrel
Et pour mettre de l eau au moulin du professeur Raoult ,tous ceux qui ont vécu en Afrique et on pris ce traitement contre le paludisme quotidiennement où a la semaine suivant les marques ,n'ont jamais eu d effets secondaires mettant leur vie en danger .L arrogance des soit disant spécialistes va faire des milliers de morts, qu'on donne le traitement aux malades et on verra bien ,le temps des tests et expériences n est plus d actualité, les gens qui meurent seraient les premiers a le réclamer s ils étaient en état de le faire.
Et que l on arrête de nous dire que depuis des mois on n a pas pû fabriquer des masques et des tests en nombre suffisants ,qu' est ce qu' on est devenus ,une république bananière qui doit tout acheter ailleurs ? Et nos industries ,notre légendaire système D ,nos ingénieurs, chimistes etc.....on leur demande leur avis ,on les écoute au lieu de se réfugier derrière les conseils d une commission Theodule? Ne me dites pas qu il n y a pas des gens dans ce pays qui pourvus de bon sens ne trouvent des solutions pour fabriquer masques et tests , ce serait cool qu on arrête de nous prendre pour des c....
Merci à Atlantico et aux lecteurs pour cet oxygène !