En direct
Best of
Best of du 20 au 26 juin
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

02.

Bilan post-Covid-19 : les Français totalement déboussolés à l’insu de leur plein gré

03.

Le journaliste Carl Bernstein révèle les édifiantes conversations privées de Donald Trump avec Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan, Emmanuel Macron ou bien encore Angela Merkel

04.

Libye : cette responsabilité française qu’Emmanuel Macron ne doit pas oublier quelles que soient celles de la Turquie aujourd’hui

05.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

06.

C’est la procureure générale de Paris, Catherine Champrenault, qui va enquêter sur l’affaire ! Et qui va enquêter sur Catherine Champrenault ?

07.

Des chercheurs identifient en Chine un nouveau virus de la grippe ayant le potentiel de déclencher une pandémie (mais quels sont les risques d’en subir deux coup sur coup…?)

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Qualité nutritionnelle : et voilà la liste des 100 meilleurs aliments au monde

03.

Coronavirus : l’hypothèse de l’un des principaux dissidents chinois sur le plan machiavélique de Pekin pour contaminer l’Occident est-elle crédible ?

04.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

05.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

03.

Toutes ces erreurs que le Défenseur des droits commet dans son rapport sur la discrimination en France

04.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

05.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
pépites > France
Candidature
Défenseur des droits : l'Elysée envisage de remplacer Jacques Toubon par Claire Hédon
il y a 11 heures 29 min
Représailles
L’Inde décide d’interdire 59 applications chinoises, dont TikTok et WeChat, pour raisons de "sécurité"
il y a 12 heures 57 min
pépites > Politique
Fin de la langue de bois
Le journaliste Carl Bernstein révèle les édifiantes conversations privées de Donald Trump avec Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan, Emmanuel Macron ou bien encore Angela Merkel
il y a 13 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La rafle des notables" de Anne Sinclair : magnifique témoignage sur un camp de concentration méconnu, celui de Royallieu, réservé aux Juifs pendant la guerre de 1940

il y a 16 heures 2 min
pépites > Justice
PNF
Affaire des "écoutes" de Nicolas Sarkozy : Nicole Belloubet demande l'ouverture d'une inspection sur les investigations du parquet national financier
il y a 17 heures 5 min
décryptage > Europe
Politique européenne

Election présidentielle en Pologne : l’occasion pour la France d’un nouveau départ avec Varsovie

il y a 18 heures 21 min
décryptage > Environnement
Débat orienté ?

Convention citoyenne pour le climat ou vengeance de la bourgeoisie des centres-villes contre les Gilets jaunes ?

il y a 19 heures 16 min
décryptage > Santé
Alerte sanitaire

Des chercheurs identifient en Chine un nouveau virus de la grippe ayant le potentiel de déclencher une pandémie (mais quels sont les risques d’en subir deux coup sur coup…?)

il y a 20 heures 49 min
décryptage > Société
Bienfaits

Fermetures ou restrictions sur les piscines post-Covid : l’été de la nage en eaux sauvages est devant nous (mais attention aux risques)

il y a 21 heures 40 min
décryptage > France
Impact politique de la crise

Bilan post-Covid-19 : les Français totalement déboussolés à l’insu de leur plein gré

il y a 22 heures 24 min
pépite vidéo > Environnement
Pollution
L'eau des égouts a été déversée par erreur sur une plage d'Acapulco
il y a 12 heures 11 min
light > Media
Validation de l’offre de reprise
Soulagement pour Presstalis qui va devenir France Messagerie
il y a 13 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les parfums" de Grégory Magne : une comédie dramatique aux fragrances et aux émotions délicates…

il y a 15 heures 45 min
pépites > Economie
Licenciements
Airbus : les aides de l'Etat pourraient sauver 2.000 emplois en France, selon Jean-Baptiste Djebbari
il y a 16 heures 26 min
pépite vidéo > International
Inquiétudes pour les libertés
Loi sur la sécurité : la répression des autorités se poursuit à Hong Kong
il y a 17 heures 48 min
décryptage > Environnement
Du cap Sizun au cap Fréhel

Respecter l’environnement, c’est aussi ne pas massacrer les paysages

il y a 18 heures 41 min
décryptage > International
Diplomatie

Libye : cette responsabilité française qu’Emmanuel Macron ne doit pas oublier quelles que soient celles de la Turquie aujourd’hui

il y a 19 heures 54 min
décryptage > Europe
"Rupture dans la continuité"

Plan de relance européen : l’élan franco-allemand peine à convaincre le reste de l’Union

il y a 21 heures 17 min
décryptage > High-tech
Technologie

Petits conseils de méthode si vous voulez vous lancer dans le live stream ou le podcast

il y a 22 heures 2 min
décryptage > Europe
Atlantico Business

Angela Merkel prend la présidence de l’Union européenne avec toutes les cartes en main pour sortir l'Europe de l'asphyxie ou de l‘isolement

il y a 22 heures 58 min
14/12/2019 - 15:34
Valeurs du sport bafouées

Roxana Maracineanu, ministre des Sports, a été huée et menacée par des supporters lors d'un match du Red Star

Quelques supporters du Red Star n'ont pas apprécié la présence de la ministre des Sports, Roxana Maracineanu. Les faits se sont déroulés dans la soirée du vendredi 13 décembre. La ministre des Sports assistait à la rencontre à domicile du Red Star et de l’US Quevilly-Rouen, à Saint-Ouen. 

Alors qu'elle portait une écharpe du club, l’ancienne championne du monde de natation a été confrontée derrière une grille, aux abords du parking, à des supporters très en colère. Cet incident s'est déroulé à la mi-temps du match. 
Les supporters ont violemment réagi face à la représentante du gouvernement d'Emmanuel Macron :

"Casse toi la ministre, casse-toi, on ne veut pas de toi! (…) Tout le monde déteste la ministre. Prends ta voiture et va-t’en".

Des supporters ont ensuite jeté des bières vers son véhicule.

La ministre s'est confiée au Parisien après cet incident : 

"J’étais venue pour une prise de contact avec un club qui défend des valeurs dans lesquelles je me reconnais. Il est situé à quelques pas du coeur des prochains JO de Paris 2024 et j’ai envie de le soutenir. Je reviendrai". 

La perspective de la rénovation du stade Bauer, prévue pour les Jeux olympiques de 2024, envenime également les relations entre les supporters et la ministre. 

Lors du match et pendant l'incident avec la ministre des supporters ont entonné des chants contre la réforme des retraites et contre le gouvernement. Certains ont indiqué à la ministre qu'ils étaient grévistes d'ailleurs dans le cadre de l'actuel mouvement contre la réforme des retraites. 

Le club du Red Star a tenu à condamner fermement ces incidents, des faits "inqualifiables" portés par une "minorité de supporters". Après l'exfiltration de Roxana Maracineanu du stade Bauer de Saint-Ouen, lors du match de National entre le Red Star et Quevilly, le club a promis des sanctions envers les supporters qui s'en sont pris à la ministre des Sports.

Selon le président du club Patrice Haddad, "nous prendrons les décisions justes mais fermes qui s'imposent vis-à-vis des fauteurs de troubles, et invitons les responsables des groupes de supporters à venir s'expliquer tant sur le fond que sur la forme de cet incident inacceptable. Si les opinions sont libres, je ne saurais tolérer de tels débordements physiques et politiques, qui sont contraires aux valeurs que le club a toujours véhiculées et inculquées jusqu'aux plus jeunes de ses licenciés: le respect et la tolérance".

Selon des informations du Huffington Post, le directeur général du club, Grégoire Potton, avait fait partie de la campagne du président de la République Emmanuel Macron et avait occupé la fonction de trésorier auprès de La République en marche. 

Roxana Maracineanu s'est confiée à Franceinfo ce samedi après ces incidents et ces intimidations : 

"Je suis en colère. Je pense que personne n’a le monopole du social et surtout pas ces quelques supporters qui prennent le football en otage. (…) Je respecte la colère de ces personnes qui étaient là. Maintenant, lorsque ça va jusqu'à des intimidations physiques sur moi qui suis une femme, qui mesure 1m65, et qu'ils sont quinze autour de moi, attroupés, ce n'est pas admissible. S'ils ont envie de parler, je suis là à visage découvert, je suis au milieu de la foule, je suis là dans la discussion et le dialogue. On est dans une démocratie. Donc je ne comprends pas ces manifestations de violence gratuite".

Roxana Maracineanu a relaté à Franceinfo les circonstances précises de l'incident : 

"J'ai passé la première mi-temps à discuter avec le maire de Saint-Ouen et avec Patrice Haddad, le président du club. A la mi-temps, je suis descendue boire un coup avec mes amis et à ce moment-là, j'ai été reconnue et interpellée par des personnes qui étaient là, des supporters, des spectateurs du match avec qui j'ai échangé sur mes prises de position, sur les supporters et sur d'autres sujets. Certains sont venus me dire : "Nous sommes en grève depuis quelques jours et voilà ce que nous voulons faire passer comme message". Autour de ces personnes s'est agrégée une autre dizaine de personnes qui, à ma grande surprise, avaient des foulards sur le visage. Et ils ont commencé à scander des cris qu'on peut entendre dans les manifestations. Et ils sont devenus intimidants".

La ministre a annoncé qu'elle n'allait pas porter plainte. 

Publié le 14/12/2019 - 15:34
Vu sur : Huffington Post
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires