En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Société
Solidarité
Le congé du proche aidant indemnisé va entrer en vigueur ce jeudi
il y a 7 heures 13 min
light > Santé
Coronavirus
Covid-19 : Alexandre Benalla est sorti de l'hôpital après une semaine en réanimation
il y a 8 heures 10 min
pépites > Politique
Organigramme
LREM : Aurore Bergé est nommée "présidente déléguée" des députés marcheurs
il y a 10 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Nez" de Nikolaï Gogol : une farce nasale et masquée

il y a 11 heures 7 min
Faune
La ministre de l'Ecologie annonce la fin des animaux sauvages dans les cirques itinérants et dans les parcs aquatiques
il y a 13 heures 26 min
décryptage > Santé
Evolution de la pandémie

COVID-19 : mais pourquoi le gouvernement est-il incapable de communiquer sur le véritable indicateur de gravité de l’épidémie ?

il y a 14 heures 19 min
décryptage > Société
Distanciation sociale

Bulle sociale ou cérémonies restreintes : petits conseils pour bien choisir ses proches sans se fâcher

il y a 14 heures 39 min
pépite vidéo > Economie
Mesures contre le virus
Bruno Le Maire évoque son expérience du Covid-19 : "Une fois qu'on y est passé, on voit les choses différemment"
il y a 14 heures 57 min
pépites > Société
Sécurité
La délinquance de jeunes venus pour la plupart du Maghreb explose à Paris
il y a 15 heures 44 min
Poison
Cueillette de champignons : ne pas faire confiance aux applications de reconnaissance sur téléphone mobile
il y a 16 heures 17 min
pépites > Politique
Signatures
Pétitions citoyennes : l'Assemblée nationale lance officiellement sa plateforme
il y a 7 heures 43 min
pépites > France
Craintes pour les rémunérations
Covid-19 : des agents de la SNCF testés positifs auraient continué à travailler
il y a 9 heures 41 min
pépites > Terrorisme
Profil
Attaque devant les anciens locaux de Charlie Hebdo : l'assaillant a reconnu être âgé de 25 ans et non de 18
il y a 10 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nuit sombre et sacrée" de Michael Connelly : une enquête minutieuse au suspens garanti

il y a 11 heures 27 min
light > Science
Loin
Nouvelle découverte d'eau sur Mars : plusieurs lacs sur des milliers de km2
il y a 13 heures 54 min
pépites > Santé
Succès
Coronavirus : plus de 12 millions de téléchargements pour l'application britannique officielle de traçage
il y a 14 heures 26 min
décryptage > Economie
Compétitivité

Veut-on vraiment être compétitifs ?

il y a 14 heures 46 min
décryptage > Politique
Impact sur l'opinion

Des Français déboussolés et désemparés

il y a 15 heures 23 min
décryptage > Consommation
Craintes chez les consommateurs

Reconfinement non exclu : avec le recul, faut-il se jeter sur le papier toilettes au cas où ?

il y a 15 heures 54 min
décryptage > Politique
La France a-t-elle les moyens de ses ambitions (à lui)...?

Emmanuel Macron et les tentations dangereuses

il y a 16 heures 19 min
24/09/2018 - 21:59
Justice

Le père de l'enfant sauvé par Mamoudou Gassama sera jugé ce mardi 25 septembre

Ce père qui avait laissé son fils tout seul dans l'appartement va devoir se présenter au tribunal correctionnel de Paris pour répondre de ses actes.

Les images avaient fait le tour du monde en mai dernier. Un garçon de 4 ans, laissé seul par son père pendant quelques instants, s'était retrouvé en danger de mort en étant suspendu sur le balcon d'un immeuble du 18eme arrondissement de Paris.  

Le courage, le sang-froid et le geste de Mamoudou Gassama, un sans-papier Malien, ont ému la terre entière. Le jeune homme était parvenu à escalader rapidement l'immeuble à mains nues et à sauver l'enfant d'une mort certaine. Mamoudou Gassama, après cet acte de bravoure et de courage a été naturalisé français. 
 
En revanche, le père de l'enfant va devoir rendre des comptes à la justice. Il sera jugé ce mardi 25 septembre à partir de 13h30 devant la 15e chambre du tribunal correctionnel de Paris.
 
Il est notamment poursuivi pour le délit de "soustraction à ses obligations parentales". La loi oblige les parents à assurer la "sécurité, la santé et la moralité" de leurs enfants. Le père du garçon risque une peine de deux ans de prison et jusqu'à 30.000 euros d'amende.
 
Selon de nombreux médias, le père s'était absenté pour faire des courses et avait laissé l'enfant seul. Le procureur de la République de Paris, François Molins, avait même précisé que le père avait mis du temps pour rentrer à l'appartement car il s'était "mis en tête de jouer à Pokemon Go".
 
D'après son avocat, Romain Ruiz, auprès de l'AFP, le père de l'enfant sera bien présent mardi. Il est "parfaitement conscient qu'il a fait une grosse bétise (...) Il remet son sort entre les mains de la justice".
 
L'avocat estime néanmoins que l'infraction reprochée à son client n'est pas juridiquement constituée. 
 
Au moment du drame, la mère de l'enfant se trouvait à l'île de La Réunion. L'enfant va fêter ses cinq ans. Il a fort heureusement pu retrouver sa famille après la garde à vue de son père. 
Publié le 24/09/2018 - 21:59
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires