En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

03.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

04.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

07.

Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 11 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 12 heures 28 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 13 heures 24 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 14 heures 20 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 16 heures 1 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 18 heures 36 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 19 heures 20 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 19 heures 57 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 20 heures 32 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 21 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 12 heures 17 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 13 heures 2 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 13 heures 45 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 15 heures 15 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 18 heures 28 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 19 heures 3 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 19 heures 24 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 20 heures 18 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 21 heures 1 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 21 heures 49 min
© Reuters
© Reuters
Le Nettoyeur

Vous voulez une réforme fiscale ? Voilà ce qui en serait une vraie

Publié le 26 décembre 2013
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a détaillé hier jeudi le calendrier de la réforme fiscale qu'il a annoncée en novembre sans en préciser le contenu. Voici quelques idées qui pourraient lui servir...
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a détaillé hier jeudi le calendrier de la réforme fiscale qu'il a annoncée en novembre sans en préciser le contenu. Voici quelques idées qui pourraient lui servir...

François Hollande dit qu'il va remettre à plat tout le code des impôts. Jean-Marc Ayrault dit qu'il ne faut rien changer pour avoir de la "stabilité". Ou peut être est-ce l'inverse. En tous les cas, si on parle de réforme fiscale, on peut imaginer ce que ça serait d'avoir une vraie réforme fiscale, intelligente.

Quelques idées...

  • Au lieu du concept de foyer fiscal, qui favorise les familles avec des écarts importants de revenus entre les conjoints, héritage de la société des années 50, ayons tout simplement deux barèmes d'impôts sur le revenu pour les gens mariés et les non-mariés (ça reste dans l'intérêt de l'Etat et de la société de promouvoir la formation de foyers stables) avec une déduction de (mettons) 10% par enfant et autre personne dépendante. Bien traiter fiscalement le fait d'avoir des enfants est non seulement un pilier du modèle social français, mais c'est aussi une forme d'encouragement à l'investissement le plus important que font les membres d'une société.
  • Transformons les charges sociales en "impôt négatif" pour mettre fin au chômage. J'ai expliqué le mécanisme ici.
  • Accroissons la progressivité de l'impôt en supprimant toutes les niches fiscales et en ayant la tranche maximale de l'IRPP (pour les célibataires) à 50%. Un taux marginal supérieur à 50% serait confiscatoire. Une niche fiscale devrait être gardée et beaucoup augmentée : la contribution aux associations à but non-lucratif.
  • Créons un nouvel impôt sur les plus-values. Cet impôt aurait deux caractéristiques principales : progressif, il réduirait dans le temps, pour inciter à l'investissement à long terme, comme l'a proposé Clayton Christensen ; et il ne s'appliquerait pas aux investissements dont on peut aussi retirer une consommation (en clair, une maison dans laquelle on habite).
  • Remplaçons la TVA et l'IS (vous savez que l'impôt sur les sociétés est absolument une horreur, le pire impôt qui soit, non?) par une “X tax”, proposition de deux professeurs américains, qui est une TVA dont les salaires sont également déductibles.
  • Imposons les stocks, plutôt que les flux. Tout d'abord, remplaçons les impôts immobiliers de toutes natures par une taxe sur la valeur du terrain—sur la valeur du terrain, pas de l'immobilier, c'est à dire la valeur de l'immobilier moins la valeur des bâtiments. Pourquoi ? Parce que contrairement à l'immobilier, qui est construit par quelqu'un et est un investissement rémunéré, le terrain est pure rente. Un impôt sur la valeur du terrain incite à augmenter la valeur de l'immobilier pour payer moins d'impôt par rapport à la valeur totale de l'immobilier. Réformons l'ISF pour élargir l'assiette et la progressivité. Supprimons toutes les niches et baissons les taux, mais gardons l'ISF. Rendons-le complètement déductible en dons à des associations. Augmentons les impôts de succession et encadrons mieux les divers mécanismes d'évasion. Rendons également les impôts de succession déductibles en dons à des associations.
  • Remplaçons la TIPP par une taxe sur le kilomètre parcouru. Le principe de la TIPP est bon : conduire avec des véhicules à essence crée de la pollution, ce qui est mauvais et qu'il faut décourager. Mais il y a un problème de progressivité : les véhicules plus vieux sont à mauvaise consommation, et ce sont ceux que les plus pauvres ont souvent, et la TIPP frappe donc plus les foyers modestes. Une taxe sur le kilomètre parcouru est plus équitable en taxant directement le fait de conduire, plutôt que le critère plus grossier de l'achat de carburant.

Progressivité, justice, équité, mais également croissance et investissement : voilà les résultats de cette réforme fiscale.

Alors, qu'attendons-nous ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (19)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Anguerrand
- 24/12/2013 - 18:30
Et l'on ne touche toujours pas aux retraites des fonctionnaires
Quelle plus grande injustice que les conditions de retraites dans le public comparées au privé?
Sans parler des régimes spéciaux en bonne parti du déclin de la France par leurs grèves paralysantes.
2 chiffres le privé cotise 80% de ses retraites, le public 20% , le reste à notre charge, tout cela avec des retraites Très supérieures .
Le PS qui n'a que " justice" à la bouche, ferme les yeux sur cette honteuse injustice qui crée 2 sortes de citoyens, ceux qui paient,ceux qui profitent avec l'aval du PS.
Daniel carton
- 21/12/2013 - 17:17
Excellent
Je pense que ça ferait moins de fric pélevé sur le travail . Un manque "à gagner" qui devrait être accompagné d'économies ( Réelles)
Cap2006
- 21/12/2013 - 09:19
faire plus simple...
l'auteur propose peu de simplification et beaucoup de complexité...

hors, il faut de la simplicité et de la visibilité

- flat tax sur les revenus (entreprise et particulier) en remplacement de tout impot ( bien évidement 1 seul taux et suppression du quotient familiale) pour financer les fonctions regalienne de l'état et des collectivités : securité + justice + education +
- flat tax sur les mouvements financiers sortant d'un compte bancaire ( taux très faible ) pour financer le systeme social ( santé + social+ rsa/minimum vieillesse)

supression de toutes les niches fiscales, de la tva( sauf si domiciliation du compte hors de france), etc...