En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

03.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

04.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

05.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

06.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

07.

Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 10 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 11 heures 8 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 12 heures 3 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 13 heures 3 sec
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 14 heures 41 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 17 heures 16 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 18 heures 1 sec
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 18 heures 36 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 19 heures 12 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 20 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 10 heures 57 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 11 heures 41 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 12 heures 25 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 13 heures 55 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 17 heures 8 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 17 heures 42 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 18 heures 3 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 18 heures 58 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 19 heures 41 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 20 heures 28 min
© Reuters
© Reuters
Le Nettoyeur

Pas trop malhonnêtes, pauvres et peureux, nos élus sont comme nous

Publié le 12 avril 2013
La révélation du patrimoine de nombreux hommes politiques après l'Affaire Cahuzac montre que nos hommes politiques ne font pas ça pour l'argent et qu'on peut en finir avec le "tous pourris".
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La révélation du patrimoine de nombreux hommes politiques après l'Affaire Cahuzac montre que nos hommes politiques ne font pas ça pour l'argent et qu'on peut en finir avec le "tous pourris".

La révélation du patrimoine de nombreux hommes politiques après l'Affaire Cahuzac peut nous rassurer sur un point : nos hommes politiques ne font pas ça pour l'argent. Laurent Wauquiez, normalien et major de l'ENA, aurait pu très facilement pantoufler dans une banque d'affaires qui l'aurait très grassement payé pour activer son réseau, ou une grande entreprise (semi-)publique. Au lieu de ça, le voilà avec 2500 euros sur son compte courant et de gros emprunts à rembourser sur ses petits logements. Parce qu'il aime la chose publique.

Ca étonne, de découvrir que nos élus ne sont pas des milliardaires. Pour un Cahuzac, il y a des dizaines voire des centaines de routards de la politique qui certes ont un meilleur niveau de vie que la plupart des français, mais ne croulent certainement pas sous l'or. J'ai déjà écrit qu'il faudrait augmenter beaucoup la rémunération des politiques. Les Français ne se rendent pas compte à quel point être élu est un métier ingrat. Être député, c'est ne presque jamais avoir une soirée ou un week-end pour soi : il faut soit les passer dans des événements dans sa circonscription (ou être battu), soit en séances à l'Assemblée, à occuper un siège et lever le bras au bon moment. C'est être une assistante sociale pour tous les pauvres hères de sa circonscription (admirable, mais pas la jet set). C'est devoir flatter tous ceux qu'on rencontre pour, au final, pas tant de pouvoir ni de prestige. Les 7 100 euros bruts mensuels de traitement d'un député, à raison de 70 heures de travail par semaine, reviennent à 25 € bruts de l'heure… Pour gagner de l'argent, il vaut mieux être plombier.

Nos élus ne sont pas pourris, ou en tous les cas pas beaucoup plus que nous. On pense à la phrase si révélatrice de Dany Cohn-Bendit sur la vie privée de François Hollande: “Il est divorcé, comme tout le monde.”

Mais leur patrimoine nous révèle bien d'autres choses qui montrent à quel point nos élus sont comme nous.

D'abord, nos élus sont dans ce qu'on pourrait appeler une pauvreté confortable. Ils ne sont pas dans la vraie pauvreté, bien sûr. Mais leurs dépenses font que, financièrement, ils sont contraints. Rembourser des emprunts immobiliers, avoir des frais, une voiture, des enfants, les impôts surtout, tout ça engage des dépenses nécessaires qui font que, même si on vit bien, les fins de mois sont tendues, on n'arrive pas à épargner assez, on sent une vague insécurité économique. C'est le cas de beaucoup de français, qu'ils soient employés, entrepreneurs ou cadres supérieurs. On n'est pas pauvres-pauvres, au contraire, mais il y a quand même un malaise. Ce malaise peut prêter à rire comparé à la vraie précarité qui existe certainement en France, mais il crée un cercle vicieux au niveau macroéconomique : puisque personne n'a assez d'argent ou se sent sûr économiquement, nous consommons et investissons moins, ce qui fait qu'il n'y a pas assez d'activité économique, ce qui fait qu'on a ce malaise... On se retrouve bloqué en 3ème vitesse. Oui, la France n'est pas la Grèce, mais il y a ce malaise, cette vague sensation d'une main sur la gorge, d'un ciel bas et lourd qui pèse comme un couvercle. Nos élus sont comme nous.

Ils sont comme nous d'un autre point de vue : leur aversion au risque. L'élu lambda, comme le Français lambda, épargne comme un personnage de Balzac, dans la pierre. On achète son appartement ou sa maison à crédit. Peut-être un livret, une assurance-vie. On n'achète pas d'actions, ou très peu, c'est risqué les actions. On ne crée certainement pas d'entreprise. Notre fiscalité l'encourage, mais ça ne serait pas le cas si notre culture n'était pas maladivement averse au risque et à la nouveauté, et les députés ont la cohérence de faire dans le privé comme dans les lois qu'ils votent.

Très révélateurs, ces patrimoines. Nos élus, en somme, sont à peu près honnêtes, n'ont pas assez d'argent, et ont peur. Comme nous.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jon cole
- 16/04/2013 - 17:42
le concours des causettes...
Patrimoine personnel de misereux pour la plupart, un p.e.l a peine rempli, une voiture hors d'age, un appart au Mans, mais ils font quoi avec les dizaines de milliers d'argent de poche qu'ils perçoivent chaque mois ?

Entre les voitures et logements de fonction, la cantoche de l'hémicycle, les passes droit à gauche à droite, ou va leur argent.
la saucisse intello
- 16/04/2013 - 14:47
monsieur gobry et moi.....
n'avons pas du rencontrer les mêmes !
géodith
- 14/04/2013 - 17:35
Vous êtes serieux ?
Allo, quoi ! mais allo !!!!!!