En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

03.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

04.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

07.

Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 11 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 12 heures 50 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 13 heures 45 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 14 heures 42 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 16 heures 23 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 18 heures 58 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 19 heures 41 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 20 heures 18 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 20 heures 54 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 21 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 12 heures 39 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 13 heures 23 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 14 heures 7 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 15 heures 37 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 18 heures 50 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 19 heures 24 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 19 heures 45 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 20 heures 39 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 21 heures 23 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 22 heures 10 min
© Reuters
© Reuters
Zegreenweb

La perspective de forages pétroliers en Arctique déchaîne les passions

Publié le 02 avril 2013
Avec Zegreenweb
Les forages en Arctique pourraient avoir des conséquences écologiques, économiques et géopolitiques majeures, dans un contexte d'épuisement des ressources pétrolières. Mais les géants de l'or noir multiplient les allégations rassurantes. A l'exception notable de Total...
Zegreenweb
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le site www.zegreenweb.compropose chaque jour toute l'actualité du développement durable et offre une véritable boîte à outil pour un quotidien plus soucieux de la planète (écogestes, recettes de cuisine bio, guide des restos bio, espace emplois verts,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les forages en Arctique pourraient avoir des conséquences écologiques, économiques et géopolitiques majeures, dans un contexte d'épuisement des ressources pétrolières. Mais les géants de l'or noir multiplient les allégations rassurantes. A l'exception notable de Total...
Avec Zegreenweb

Christophe de Margerie, "l'intrus"

Le PDG de la multinationale française Total semble vouloir améliorer l'image de celle-ci, associée dans l'imaginaire collectif à la catastrophe de l'Erika et, pour les observateurs les plus attentifs, à la toujours vraisemblable exploitation des gaz de schiste sur le territoire national. Ses fortes réserves sur le dossier des forages pétroliers en Arctique tranchent en tout cas avec la détermination de Shell, qui investit des sommes mirobolantes depuis le début du millénaire pour devenir le "taulier énergétique" de la région et a déjà dû différer ses ambitieuses velléités à plusieurs reprises.

"Du pétrole dans l'Arctique, ce serait un désastre", déclarait-il en septembre dernier dans un entretien accordé au Financial Times. "Une fuite causerait trop de dommages à l’image de la compagnie", a-t-il ajouté. À la supposée prise de conscience environnementale s'ajoute donc la lucidité du patron, bien conscient que les activités du géant dont il a la charge suscitent quantité d'oppositions et qu'un accident aurait des conséquences dramatiques à bien des égards.

Ces propos ont été salués par le responsable de la campagne Arctique de Greenpeace Ben Ayliffen, selon lequel "le reste de l’industrie pétrolière devrait tenir compte de cet avertissement". Elle ne l'a pas encore fait jusqu'ici...

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Deux proches de Barack Obama tapent du poing sur la table

La première a été conseillère pour l'énergie et le climat du chef de l'exécutif américain, le second directeur de son équipe de transition après avoir été chef de cabinet de Bill Clinton. Co-auteurs d'une tribune publiée dans Bloomberg News, Carol Browner et John Podesta ont enjoint l'administration Obama à "n'accorder aucun nouveau permis à Shell" et à "suspendre  toute action vis-à-vis des demandes d’autres compagnies de forer (en Arctique)".

Une proposition radicale que Washington pourrait retenir étant donné l'incident survenu fin décembre sur la plate-forme Kulluk, qui s'est finalement échouée, manquant de peu de provoquer une marée noire. Shell fait en effet l'objet d'une enquête gouvernementale de deux mois concernant sa politique de forages dans le Grand Nord et l'incident précité est quant à lui "décortiqué" par les gardes-côtes américains.

De quoi redouter une douche glacée alors que le groupe anglo-néerlandais a déjà déboursé trois milliards et demi d'euros en logistique et en permis pour régner en maître dans la région.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Une catastrophe pour la biodiversité ?

C'est l'un des principaux arguments des ONG de protection de l'environnement. De leur point de vue, des forages pétroliers en Arctique seraient un désastre pour l'écosystème, déjà gravement menacé par la pollution, la surpêche et bien sûr le réchauffement climatique. Conseillère politique en chef de Greenpeace, Ruth Davis a dénoncé l'an passé l’attitude du secteur, qui ferait "tout ce qu’il peut pour éviter de discuter de la sécurité des forages, effectués dans des conditions des plus inhospitalières, de surcroît dans des endroits où un déversement de pétrole dévasterait la faune et serait presque impossible à nettoyer".

"Le risque est unique et difficile à gérer", souscrit la Lloyd’s, co-auteure d’un rapport publié en avril dernier dans lequel elle s’est notamment inquiétée que l’avenir énergétique de l’Arctique soit traité en haut lieu aussi peu de temps après le cataclysme Deepwater Horizon. Elle redoute par ailleurs, entre autres, des modifications graves des schémas de migrations des caribous et des baleines. Rejets de polluants directement dans les eaux, construction de pipelines, de nouvelles infrastructures routières et de nouvelles installations minières, pétrolières et industrielles, augmentation du trafic maritime et regain probable de l’activité sismique pourraient bientôt être le triste lot d’un écosystème qui, répétons-le, pâtit déjà de la hausse des températures.

À croire que l'Homme n'a pas son pareil pour se tirer une balle dans le pied.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
le Gône
- 28/01/2013 - 23:06
@ciceron
que voulez vous le socialisme est translucide il ne polue que les petites cervelles ..en revanche quesqu'il pue !! vous ne trouvez pas..et de plus en plus!!
ciceron
- 27/01/2013 - 10:29
Et le nuage de gaz ?
J'attendais un article ou du moins un avis sur le nuage de gaz venu de Rouen.....rien....aussi transparent et inoffensif que le nuage de Tchernobyl qui s'est arrêté pile poil à notre frontière ?
Assurément, le même accident sous Sarkozy et là c'était la guerre !
Des pastèques plein les rues, appuyées par des roses et des faucilles accompagnées de marteaux.....la révolution !