En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

03.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

04.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

07.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 12 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 13 heures 15 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 14 heures 10 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 15 heures 7 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 16 heures 48 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 19 heures 23 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 20 heures 7 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 20 heures 43 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 21 heures 19 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 22 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 13 heures 4 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 13 heures 48 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 14 heures 32 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 16 heures 2 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 19 heures 15 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 19 heures 49 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 20 heures 10 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 21 heures 5 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 21 heures 48 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 22 heures 36 min
© Reuters
© Reuters
Zegreenweb

La filière bio ne connaît pas la crise

Publié le 02 avril 2013
Avec Zegreenweb
Le chiffre d'affaires de la filière dépasse les 4 milliards d'euros, plus de 36 000 agriculteurs français se sont convertis et les parcelles cultivables s'étendaient sur 173 000 hectares au dernier pointage de l'Agence Bio.
Zegreenweb
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le site www.zegreenweb.compropose chaque jour toute l'actualité du développement durable et offre une véritable boîte à outil pour un quotidien plus soucieux de la planète (écogestes, recettes de cuisine bio, guide des restos bio, espace emplois verts,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le chiffre d'affaires de la filière dépasse les 4 milliards d'euros, plus de 36 000 agriculteurs français se sont convertis et les parcelles cultivables s'étendaient sur 173 000 hectares au dernier pointage de l'Agence Bio.
Avec Zegreenweb

La conjoncture économique demeure des plus maussades, mais la filière bio fait mieux que résister...


La preuve en chiffres...

Nos concitoyens en consomment de plus en plus. Simple tendance ou retour en force et durable de ce que d'aucuns appelleraient l'"authenticité alimentaire" ? Si l'objectif fixé par la précédente majorité de 20 % de la SAU (Surface agricole utile) dédiés à l'agriculture biologique a été abandonné par l'actuel gouvernement, lequel ne vise plus "que" 7 % à l'horizon 2017, les denrées alimentaires bio ont la cote.

Le chiffre d'affaires de la filière dépasse en effet les 4 milliards d'euros, plus de 36 000 agriculteurs français se sont convertis et les parcelles cultivables s'étendaient au dernier pointage de l'Agence Bio, début octobre, sur quelque 173 000 hectares.

Des chiffres encourageants, tout comme les résultats d'un sondage effectué lors du dernier trimestre de 2011 selon lequel 60 % de nos compatriotes disent ainsi avoir déjà investi dans des produits bio et le recul de 38 à 30 % de la part des importations depuis 2009. Il y a de fortes chances que ce pourcentage augmente encore dans les années à venir.

 Pour en savoir plus : http://www.zegreenweb.com/sinformer/le-bio-resiste-a-la-crise,60165

Une fiscalité avantageuse

Il est des cas comme celui-ci où les clivages politiques traditionnels s'effacent devant une noble cause. La défense de l'agriculture biologique, dont on rappellera qu'elle proscrit l'usage de pesticides et de diverses substances toxiques à la nocivité indiscutable, tant pour l'Homme que pour l'environnement, en est une.

Afin qu'elle continue de progresser dans nos frontières, le gouvernement Ayrault a proposé à l'Assemblée nationale une prolongation de son crédit d'impôt. Justifié par les créations d'emplois dans le secteur et soulignant la « demande nationale forte » en produits bio, l'amendement a été adopté par les députés le mois dernier dans le cadre du budget rectificatif pour 2012.

L'inverse eut il est vrai déclenché, à n'en pas douter, un tollé auprès des écologistes et autres associations de protection de l'environnement.

Pour en savoir plus : http://www.zegreenweb.com/sinformer/prolongation-de-deux-ans-du-credit-dimpot-sur-lagriculture-biologique,62256

 

Une marge de progression importante

Agronome et géographe interrogé le mois dernier par nos confrères de Terra Eco, Jacques Caplat est persuadé que l'agriculture biologique peut permettre de relever le défi de nourrir neuf milliards de bouches, voire davantage, à l'horizon 2050.

« Ce concept fonctionne de façon optimale avec un mélange de cultures sur une même parcelle. Des légumineuses, parce qu’elles sont capables de capter l’azote de l’air. Des arbres, parce qu’ils vont chercher le potassium en profondeur et le restituent en surface. Il n’y a plus de concurrence entre les plantes, mais une complémentarité. Cela permet de bien meilleurs rendements », fait valoir l'expert, qui s'appuie également sur les résultats d'une étude menée en 2006 par des spécialistes de l’Université de l’Essex (Grande-Bretagne).

Consistant en une synthèse réalisée dans cinquante-sept pays sur quelque trente-sept millions d’hectares, elle a conclu que les rendements sont 79 % plus élevés en agriculture biologique dans les zones tropicales.

Une supériorité qui se passe de commentaire...

Pour en savoir plus : http://www.zegreenweb.com/sinformer/pourra-t-on-nourrir-neuf-milliards-detres-humains,62260

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
patho
- 06/01/2013 - 23:41
à contre-courant
1/ le bio est effectivement une niche fiscale (assez chère): on paye tous pour ça, pas seulement les bobos consommateurs
2/ le bio utilise des pesticides dangereux pour santé et environnement (roténones, bouillie bordelaise, pyréthrines, nicotine); la bouillie bordelaise est en outre 100% chimique; je peux développer si besoin...
3/ le bio est une idéologie et ne se base pas sur des faits (postulat: le "naturel" est meilleur que le "synthétisé", cf agencebio.org)
4/ rendements plus élevés en bio !! J'ai bien rigolé !! Vous croyez ce que vous écrivez ?? Sacré Caplat !! Un "expert" collègue de Seralini ?
5/ Bio et authenticité ? Ah bon ? Je préfère les AOC/AOP/IGP/Label rouge, pas le bio car largement importé (1% de la production française de pommes, blé, lait est bio, le reste importé de grandes exploitations industrielles (mais bio...) de Brésil, Chine, Allemagne...
Ravidelacreche
- 06/01/2013 - 16:36
Une fiscalité avantageuse
Comme quoi ....
RcommeRobert
- 06/01/2013 - 10:09
La France, un grand pays agricole
Le bio, un marché en croissance constante depuis des années et que beaucoup voudraient voir mourir.
Raté.