En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"

03.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

04.

Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant

05.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

06.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

07.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 8 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 8 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 9 heures 8 min
pépites > Justice
Justice
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati a été placée sous le statut de témoin assisté
il y a 11 heures 20 min
pépites > Terrorisme
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : la Norvège autorise l'extradition d'un suspect vers la France
il y a 12 heures 33 min
pépites > International
Opération spéciale ?
Iran : un responsable du programme nucléaire, Mohsen Fakhrizadeh, aurait été assassiné
il y a 13 heures 1 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 15 heures 45 sec
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 16 heures 49 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 17 heures 59 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 18 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 8 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 8 heures 55 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 9 heures 34 min
pépites > France
Lutte contre le séparatisme
Le CCIF, menacé de dissolution par le gouvernement, annonce s'être auto-dissous
il y a 12 heures 8 min
pépites > Politique
Couac
Castex en marche arrière toute : finalement la "commission indépendante" ne réécrira pas l'article 24 de la loi "sécurité globale"
il y a 12 heures 50 min
light > Media
Esprit Canal
Sébastien Thoen aurait été viré de Canal+ après sa parodie de Pascal Praud pour Winamax
il y a 13 heures 20 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 16 heures 8 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 17 heures 24 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 18 heures 25 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 18 heures 39 min
Atlantic Tac

Quand l’émail est semé de fleurs de sel et quand il neige sur la toundra : c’est l’actualité reconfinée des montres

Publié le 30 octobre 2020
Mais aussi un container dans le bleu du temps, une araignée en argent pleine d’électricité, un record de souscription, un hommage posthume à la tendance parisienne et un trio de dames aux poignets décontractés…
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi un container dans le bleu du temps, une araignée en argent pleine d’électricité, un record de souscription, un hommage posthume à la tendance parisienne et un trio de dames aux poignets décontractés…

BREITLING : Une nouvelle décontraction au féminin…

La maison Breitling poursuit la recomposition systématique de son catalogue, avec toujours un peu moins de codes aéronautiques et toujours un peu plus de « sport chic », en s’ouvrant à un nouveau public féminin qui n’était pas vraiment la tasse de thé « historique » de la marque. Les propositions de cette nouvelle collection Chronomat, disponibles en deux tailles (32 mm et 36 mm) avec ce qu’il faut d’acier, d’or, de diamants et de couleurs pour râtisser large, sont assez plaisantes dans leur décontraction féminine : les égéries choisies pour incarner cette élégante sportivité sont à la fois des femmes d’action, des femmes d’ambition et des femmes de style – elles sauront arbitrer entre la montre automatique (36 mm) et la montre électronique (32 mm). On ne dédaignera la subtile touche vintage dans l’esthétique très années 1980 de ces montres et on appréciera qu’elles s’inscrivent avec bonheur dans les codes du nouveau luxe des années 2020…

CHARLES GIRARDIER : Des fleurs de sel aux diamants…

La Suisse horlogère est un cluster unique au monde de compétences horlogères qui composent un terreau fertile dans lequel les meilleures graines germent plus vite et mieux que partout ailleurs. Un bon exemple nous est fourni par la naissance de la jeune marque Charles Girardier, dont on parle beaucoup pour une récompense féminine lors du prochain Grand Prix d’Horlogerie de Genève. Le nom de Charles Girardier a été exhumé des livres d’histoire de l’horlogerie genevoise, mais tout le monde l’avait oublié : il est donc neuf et libre de toute référence plus ou moins fantasmée à un lointain héritage. D’où le style à la fois conservateur et innovant de cette montre Tourbillon Signature Mystérieuse « Fleur de sel » [les horlogers suisses adorent compliquer jusqu’aux noms de baptême de leur progéniture] : on y repère un cadran en émail grand feu « paillonné » – une plaque d’or semée de motifs « fleur de sel » en argent qu’on retrouvait déjà dans les plus belles montres de poche genevoises du XIXe siècle. On y découvre aussi un « tourbillon » automatique serti de diamants, ainsi qu’un monogramme (à midi) qui entre en rotation au moindre mouvement du poignet : c’est la « signature mystérieuse » – un C et un G stylisés qui animent la montre en évoluant séparément, non sans une certaine poésie [on peut évidemment choisir de placer là ses propres initiales : à chacun(e) selon les moyens de son égo !]. On appréciera la taille mesurée (37 mm) de ce boîtier en or serti de diamants et on ne s’étonnera donc pas des 83 000 euros qui seront prélevés sur votre compte en banque si vous vous mêlez de mettre votre grain de sel dans cette proposition très originale…

CHARLIE PARIS : Une invitation dans le Far East sibérien…

Pas de bonne chronique Atlantic-Tac sans un hommage à la nouvelle génération des horlogers français : la jeune marque indépendante parisienne Charlie nous entraîne dans une nouvelle séquence de son aventure avec cette version Toundra de la collection Concordia. Dans un boîtier en acier de 38 mm, le cadran « sibérien » évoque par son effet « neige » notre Far East européen, que rappelle le parti pris monochrome blanc et, au verso de la montre, une gravure paysagée de toundra. L’étanchéité à 300 mètres permettra à cette Toundra de mener une vie aussi sportive que possible. Dommage que le mouvement électronique soit japonais [mais rappelons qu’il n’existe pas (plus) de mouvement à quartz français, alors que nous en produisions autrefois pour les Suisses], mais ce choix permet de caler le prix de cette montre assemblée à Besançon autour des 235 euros, ce qui est une bénédiction en temps de crise. On pourra choisir entre trois finitions du boîtier : poli, brossé ou sablé. On aurait adoré une finition… givrée !

HEGID x CRESUS : Un container bleu très exclusif…

Savez-vous qu’il se vend désormais cinq fois plus de montres de seconde main que de montres neuves ! Profitant de cette explosion d’un marché dont elle avait été un des pionniers français, la maison Crésus accélère le développement de ses boutiques « physiques » un peu partout en France et en ligne. Une bonne occasion pour la jeune marque indépendante Hegid de profiter de ce réseau [sept boutiques en France, qui proposent désormais des montres neuves de belles marques] et de l’expertise de son personnel pour présenter, en exclusivité, une montre Mirage déclinée avec un cadran bleu. Cette « capsule » – c’est le nouveau nom chic des séries limitées – reprend le principe des carrures et des bracelets interchangeables des collections Hegid : on pourra donc faire évoluer le « container » de cette Mirage bleue dans différentes formes de boîtiers et avec plusieurs styles de bracelets.  Comptez environ 2 600 euros pour ce « container » bleu équipé d’un mouvement automatique suisse et environ 400 euros pour une carrure, le tout étant pour l’instant et provisoirement réservé aux seuls clients des boutiques Cresus, où les amateurs peuvent profiter ces jours-ci de promotions spectaculaires sur de nombreux montres de seconde main (ainsi que sur des bijoux de grandes marques)…

SWATCH : Bleu comme Colette…

« Colette mon amour » est un film documentaire sur le succès international de la boutique parisienne – on dit « concept store », c’est plus chic ! – baptisée du prénom de Colette Roussaux, sa fondatrice : c’était 213, rue Saint-Honoré, dans le premier arrondissement de Paris, et c’est une histoire qui court sur trente ans (1997-2017) aux avant-postes de la mode, des tendances et des nouvelles cultures. C’était aussi une couleur fétiche, le bleu, à laquelle une nouvelle Swatch « Colette mon amour », développée avec le site Highsnobiety, rend hommage – un prêté pour un rendu puisqu’on se souvient des files d’attente qui s’étaient formées dans le quartier quand Jeremy Scott avait présenté chez Colette sa collection de Swatch sur mesures (2011). On reconnaît sur le cadran une Tour Eiffel stylisée : ce n’est pas un hasard. Comme il n’y aura que 1 000 pièces dans cette série limitée bleue hautement collectionnable, il ne faudrait pas trop tarder s’il en reste encore…

BON À SAVOIR : En vrac, en bref et en toute liberté…

Une araignée au poignet ? Certains l’ont au plafond ; d’autres poussent des cris perçants face à la moindre toile ; quelques-uns – qui se pensent importants – préfèrent rester au milieu de la toile qu’ils tissent pour contrôler leur monde. L’atelier créatif Artya (Genève) dédie à tous les arachnophiles une montre « Burning Spider » qu’on qualifiera de saison par référence à ce tournant de l’année où l’on fête les défunts, les sorcières et les autres mondes. L’araignée et sa toile sont sculptées dans un disque d’argent, alors que le boîtier d’acier de la montre est scarifié par des décharges électriques de très haute intensité. 47 mm au poignet : cette pièce unique à mouvement automatique suisse ne passe pas inaperçue au poignet. Tarifée autour des 6 800 euros, elle vous vaudra plus de conversations entamées que n’importe quelle « icône » industrielle des grandes marques… ••• Superman tricolore : dimanche, ce sera trop tard pour s’offrir à un prix d’ami (450 euros au lieu du double) la Superman que la marque indépendante française proposait en souscription sur Kickstarter. La campagne a véritablement cassé la baraque et battu le record de souscription pour une montre française : pas loin de 1,8 million d’euros de pré-commandes passées par plus de 2 400 amateurs, pour une « plongeuse » dont Atlantic-Tac (16 octobre) vous disait récemment le plus grand bien…

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires