En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

03.

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

06.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

07.

À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 2 min 13 sec
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 1 heure 12 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 1 heure 51 min
décryptage > France
Appel aux autorités

Dans la peau d’un autiste

il y a 2 heures 16 min
pépites > Politique
Police
Emmanuel Macron aurait été choqué par la vidéo montrant un producteur de musique frappé, et aurait recadré Gérald Darmanin
il y a 2 heures 49 min
décryptage > International
Opérations américaines en Afrique

Un Officier de la CIA mort au combat en Somalie

il y a 3 heures 15 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?
il y a 3 heures 31 min
pépites > Société
Couac
A peine voté, l'article 24 de la loi sécurité globale va être réécrit par une commission indépendante : la majorité est énervée
il y a 4 heures 18 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Violences contre un producteur : ce problème d’encadrement de la police nationale auquel doit absolument s’attaquer le gouvernement

il y a 4 heures 46 min
décryptage > International
Attractivité

Shanghai remplace Londres comme ville la plus connectée au reste du monde : l’Asie a-t-elle définitivement supplanté l’Occident avec le Covid ?

il y a 5 heures 29 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 37 min 4 sec
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 1 heure 37 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 1 heure 52 min
light > Culture
Star
Isabelle Huppert meilleure actrice du monde au XXIe siècle selon le New York Times
il y a 2 heures 24 min
décryptage > Terrorisme
Justice

Procès de l’attentat de Villepinte : l’Iran en ligne de mire

il y a 2 heures 59 min
pépites > International
Petit pas
Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"
il y a 3 heures 20 min
décryptage > Europe
Wirecard, Volkswagen...

Peut-on encore avoir confiance dans le capitalisme allemand ? Une série de scandales laissent planer le doute

il y a 3 heures 54 min
décryptage > Economie
Solutions pour sauver les emplois

Voilà comment le Covid-19 a exacerbé la fracture entre travailleurs qualifiés et non qualifiés malgré les dispositifs de chômage partiel

il y a 4 heures 20 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Recul du Covid : ces (mauvais) chiffres qui relativisent le satisfecit que décerne Olivier Véran à la France

il y a 5 heures 4 min
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 21 heures 11 min
Atlantic Tac

Quand le faucon glisse sur les minutes et quand la fée porte une orange de feu : c’est l’actualité vendémiaire des montres

Publié le 02 octobre 2020
Mais aussi le bronzage d’une plongeuse rescapée, les heures d’un roman policier, le barillet qui ne tourne pas rond et l’or rose d’une sportive pleine de chic…
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi le bronzage d’une plongeuse rescapée, les heures d’un roman policier, le barillet qui ne tourne pas rond et l’or rose d’une sportive pleine de chic…

FUGUE : La clé de l’énigme…

Il n’est pas si fréquent de voir les marques de montres s’appuyer sur la littérature pour promouvoir leurs nouveautés. La jeune maison indépendante française Fugue entend malgré tout rendre hommage au roman policier – et plus généralement à la lecture – à travers cette montre Fiction One dont l’affichage « mystérieux » évoque les énigmes de la littérature policière au sens large. Le « mystère » réside dans des aiguilles qui ne semblent pas reliées au centre de la montre et qui paraissent « flotter » sur le cadran : comme il convient pour ces romans et pour ne pas gâcher votre plaisir, on ne va pas vous dévoiler ici la clé de cette énigme ! Le cadran légèrement fumé épaissit encore le mystère de cette Fiction One à mouvement automatique suisse, qu’on peut déjà commander en souscription sur Kickstarter au prix canon de 195 euros [à l’heure où paraît cette chronique, cette option magique sera déjà épuisée], puis de 395 euros – le prix public sera aux alentours des 700 euros. Une partie des ventes de cette collection sera affectée au financement des projets de Bibliothèques sans frontières, qui œuvre à procurer des livres aux populations qui en sont démunies. Si, en plus, c’est pour une bonne cause, il n’y a plus aucune raison de ne pas craquer…

VAN CLEEF & ARPELS : Le bestiaire fantastique…

Ce n’est pas une montre qui fait tic-tac, mais un chef-d’œuvre au sens compagnonnique du terme : il s’agit d’une pièce unique (actuellement visible à l’exposition « Pierres précieuses » du Muséum d’histoire naturelle, à Paris) destinée à illustrer l’excellence de la maison Van Cleef & Arpels dans les beaux-arts de la haute joaillerie. Ce Rocher aux merveilles est un poème lapidaire qui associe quelques précieux « cailloux » (un sol de quartz bleu, une montagne de lapis-lazuli, des cristaux de tourmalines multicolores) à une faune et à une flore fantastique (une chimère, une licorne, deux fées, des corolles de fleurs, une cascade de diamants et de saphirs). À chacun de se raconter, telle qu’il la sent, l’histoire de ce Rocher et de ses merveilles, transformables en bijoux détachables (clips, bracelets, colliers, bague). Passons – en saluant la performance – sur les 6400 heures de travail nécessaires pour finaliser cette pièce (plus de 4700 heures pour la seule joaillerie, plus de 1200 heures pour le sertissage et près de 500 heures pour le polissage) pour rêver de l’heureuse femme qui aura le bonheur de vivre avec ce Rocher aux merveilles dans son dressing et qui saura, au fil des jours, en détacher la Licorne pour la porter en clip, accrocher la tête de la Chimère à un bracelet, enfiler la très changeante bague de tourmaline ou porter en pendentif la fée Ostara et sa spessartite d’un orange de feu. On préfère ne pas vous avouer le prix de ce Rocher onirique…

ETERNA : Une plongeuse bien bronzée…

Certaines maisons horlogères sont agaçantes : alors qu’elles auraient tout pour réussir, elles s’ingénient soit à ne rien faire, soit à tout faire de travers. Récemment passée entre les mains d’actionnaires chinois pas vraiment portés sur l’exercice de leurs responsabilités managériales et assez peu regardants sur la dignité des marques qu’ils gèrent, la manufacture Eterna est ainsi tombée en perdition alors qu’elle possède un des plus enviables patrimoines horlogers du paysage suisse. Tout espoir semblait perdu quand, soudain, voici que réapparaît, surgie de nulle part, une superbe « plongeuse » KonTiki en bronze, parée d’un cadran bleu grenée de toute beauté. Les index et les aiguilles dorés, ainsi que les indications de la lunette tournante, s’assortissent avec élégance au bleu de cette montre étanche à 200 m (boîtier de 44 mm) dont il n’existera que 300 exemplaires. Comme quoi il ne faut pas désespérer, même des marques les plus désespérantes…

BARILLET : Pas question de tourner en rond…

Encore une jeune marque indépendante française ! Quoique son nom sonne franglais – Barillet Factory – et qu’il se revendique de la tradition horlogère Swiss Made tout en faisant appel à des ressources industrielles lointaines, cet atelier horloger s’est installé au Mans (Sarthe), avec la ferme intention de ne pas faire de montre ronde : « Rond n’est pas une option ». Effectivement, la nouvelle série Superpunk Skeleton Master+ [toujours ce franglais ridicule !] s’offre un boîtier en acier de 45 mm aux formes inhabituelles, avec une lunette brossée à six pans, un cadran qui donne dans le carré cambré et des lignes qui ne donnent pas dans la symétrie classique tout en ayant une vraie personnalité. Même la couronne de remontage refuse la classique rondeur de ses concurrentes. Seules les heures, les minutes et les secondes de cette punkette horlogère acceptent de tourner rond, grâce à un mouvement automatique « squeletté » dans le goût d’une certaine haute horlogerie. Cette proposition originale a un côté évidemment moins punk que baroque et elle se négocie autour des 4 900 euros. Une montre tricolore et décalée…

URWERK : Des chiffres qui se défilent…

Si l’affichage « satellitaire » qui fonde l’identité des montres Urwerk [le pointeau mobile qui porte le chiffre de chaque heure défile inlassablement sur le segment des minutes] reste identique dans son principe, cette UR-220 Falcon Project (voir la vidéo ci-dessous) est cependant pleine d’imprévus. Hier volontairement « brutales » et massives, les lignes ont été délicatement affinées par la création de décrochages et de méplats qui allègent visuellement ce boîtier de 43 mm de largeur, taillé dans un bloc de carbone haute résistance (une première chez Urwerk) dont la trame concentrique souligne les lignes cambrées de la montre. Au dos de la montre, un affichage insolite : une jauge numérique qui prend en compte toutes les heures de fonctionnement du mouvement et qui va donc indiquer le moment opportun pour effectuer un service de révision (généralement au bout de 40 mois de bons et loyaux services). Chaque détail compte, notamment le nouveau bracelet en caoutchouc (encor une première pour Urwerk), nano-texturé, puis cousu et fini main. Ce « jouet de garçon » est aussi exceptionnel par son esthétique rupturiste que par son prix (comptez dans les 145 000 euros), mais c’est un concept horloger qui marquera le début du XXIe siècle, quoiqu’il s’enracine dans une tradition « satellitaire » (défilement des chiffres portés par des « satellites ») qui remonte aux grands maîtres de l’horlogerie mécanique du XVIIIe siècle…

BELL & ROSS : La vie en rose…

Dans la série des BR 05, atout maître de la maison Bell & Ross sur le terrain très disputé du nouveau « sport chic », voici la version Blue Gold – « bleu et or » : pourquoi une marque on ne peut plus française a-t-elle honte de parler français ? L’or rose subtilement poli et satiné accroche la lumière sans chercher à éblouir, en concentrant l’attention sur le bleu profond mais sans froideur du cadran. Aiguilles, chiffres et appliques réchauffent de ce même rose doré un composé luminescent qui rend la montre très lisible dans la pénombre. L’option sobre sera le bracelet en caoutchouc du même bleu que le cadran, mais on aime l’option plus cossue d’un bracelet en or, à maillon central, superbement dessiné et surtout d’une belle souplesse au poignet. En 40 mm, cette montre Swiss Made à mouvement automatique est une des plus belles « sportives chic » du marché : dans son style ni rond, ni carré (prévoir tout de même une addition supérieure à 30 000 euros), c’est une bourgeoise délurée qui cache bien son jeu…

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires