En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

03.

Deuxième vague du Coronavirus : Olivier Véran a un plan, pourquoi donc s’inquiéter ?

04.

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

05.

L'autre remaniement dont la France aurait vraiment besoin (mais qu'Emmanuel Macron ne fera pas malgré ses promesses)

06.

En Thaïlande, les singes font la loi dans la ville

07.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

04.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Sport
Activité physique

Et les sports les plus tendances de l’été 2020 sont...

il y a 2 min 19 sec
décryptage > France
Ordre Public

Sécurité : maîtriser la spirale de violences dans laquelle s’enfonce la France est-il vraiment hors de portée ?

il y a 1 heure 27 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

il y a 2 heures 8 min
décryptage > Environnement
Innovation et évolution

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

il y a 2 heures 33 min
pépites > Politique
Nominations
Remaniement : retrouvez la liste du nouveau gouvernement de Jean Castex
il y a 16 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le cottage aux oiseaux" de Eva Meijer : en pleine vague verte, c’est le moment ou jamais de déguster ce bijou !

il y a 18 heures 43 min
pépites > Santé
Bayannur
Chine : un cas de peste bubonique a été découvert en Mongolie intérieure
il y a 19 heures 16 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Gouvernement politicien ou gouvernement d’entrepreneurs ? Un choix entre un destin personnel et celui de l’économie

il y a 20 heures 57 min
décryptage > Santé
Action gouvernementale

Deuxième vague du Coronavirus : Olivier Véran a un plan, pourquoi donc s’inquiéter ?

il y a 23 heures 2 min
pépite vidéo > France
Oeuvre ciblée
Stains : la fresque en hommage à George Floyd et Adama Traoré a été vandalisée
il y a 1 jour 7 min
décryptage > High-tech
Espionnage chinois ?

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

il y a 20 min 42 sec
décryptage > Politique
Castex 1

Un nouveau gouvernement qui envoie moult signaux... mais y aura-t-il des Français pour les détecter ?

il y a 1 heure 47 min
décryptage > Politique
Changement de parrain

La République En Mutation : de juppéo-bayrouiste, le gouvernement devient crypto-sarkozyste

il y a 2 heures 17 min
pépite vidéo > Politique
Ministres
Remaniement : retrouvez l’annonce de la composition du gouvernement de Jean Castex
il y a 13 heures 17 min
pépites > Faits divers
Violente agression
Bayonne : un conducteur de bus en état de mort cérébrale, cinq personnes placées en garde à vue
il y a 16 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La vie mensongère des adultes" de Elena Ferrante : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 18 heures 56 min
pépites > Santé
Covid-19
239 chercheurs alertent l'OMS sur la transmission du coronavirus par voie aérienne
il y a 19 heures 58 min
light > Culture
Pour une poignée… de bandes originales
Mort du compositeur italien Ennio Morricone, le "maestro" du cinéma
il y a 22 heures 25 min
décryptage > Economie
Menace persistante du virus

Covid-19 : pendant que la pandémie s’étend, la finance regarde un risque de récidive aux États-Unis

il y a 23 heures 22 min
décryptage > High-tech
Piratage informatique

La guerre des codes : les cyberattaques redéfinissent les lignes de bataille des conflits mondiaux

il y a 1 jour 36 min
© MARTIN BUREAU / AFP
© MARTIN BUREAU / AFP
Atlantico Green

Cette grande bouffée d’air marin que vous respirez est probablement pleine de particules de microplastique

Publié le 24 mai 2020
L’air que nous respirons sur nos plages n’est pas aussi sain que nous le croyons et des particules plastiques peuvent se cacher dans l’air que nous inspirons à plein poumons.
Bertrand Dautzenberg
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Dautzenberg est professeur de pneumologie à l'université Paris VI. Il exerce à l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris au CHU Pitié-Salpêtrière. Il est également président de l'Office français du tabagisme et auteur de plusieurs ouvrages dont ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’air que nous respirons sur nos plages n’est pas aussi sain que nous le croyons et des particules plastiques peuvent se cacher dans l’air que nous inspirons à plein poumons.

Atlantico : Des chercheurs de l’Université de Strathclyde en Ecosse viennent de découvrir lors de prélèvements à plusieurs endroits, comme dans le Golfe de Gascogne, que l’océan relâchait des particules plastiques dans l’air. Comment est-ce possible ?

Bertrand Dautzenberg : Tout d’abord, les chercheurs ont effectué ces prélèvements grâce à des capteurs sur les embruns et dans l’air. Ils ont observé que dans cet air se posant sur la côte, on trouve 25 à 10 particules de plastique par mètre cube d’air. A priori, ces particules sont les mêmes que dans l’eau car celles-ci couvrent les océans, il n’est donc pas étonnant de les retrouver dans l’air.

L’air touché est l’air au-dessus de l’eau, celui soulevé par le vent. Ce n’est pas le brassage du fond d’une mer polluée. Lorsqu’un grand vent d’ouest survient, ce phénomène se constate jusqu’à un kilomètre à l’intérieur des côtes. Cependant, cette pollution ne reste pas sur place. L’étude a constaté cette pollution à Saint-Jean-de-Luz mais elle n’est pas locale : elle vient de plus loin, à plus de 5000 km.

90 % des particules que l’on trouve dans l’air sont des particules de forme allongées, celles que l’on retrouve dans les filtres de cigarettes. Dans les villes, on trouve aussi du plastique à fibres allongées : il vient des filtres de cigarettes ou des particules de tissu et est très toxique pour les poumons par son accumulation.

Il est important que cette équipe continue à mesurer l’augmentation de particules de plastique car cela traduit la pollution des océans. Il n’a pas encore été montré que cela montait dans les nuages mais c’est malheureusement une hypothèse à creuser. Dès qu’on mesure le problème de façon scientifique, on voit la mesure de la toxicité.

Ingérer du plastique n’est certainement pas une bonne chose. Lors d’une balade dominicale au bord de la plage, y-a-t-il un risque pour nos poumons ?

C'est surtout gênant pour ceux qui pratiquent la planche à voile et le surf ou pour ceux qui travaillent en pleine mer : ce sont ces populations qui ont le plus de chance de les accumuler. Dans les poumons, ces plastiques n’ont pas d’effet toxique, mais il est certain que ce n'est pas une bonne chose d'en ingérer. Il n’y a pour le moment pas de données humaines là-dessus, mais ce n’est pas souhaitable d’avoir du plastique dans notre corps Le risque sanitaire à ce niveau est à voir pour les marins mais nous n’avons pas de modélisation pour voir l’impact réel.

Si on respire quelques fibres de plastique, cela n’a aucune importance mais si on respire toute l’année des milliers et des milliers de particules, cela peut causer des problèmes. Dès que l’on a des particules indésirables dans les poumons, elles sont éliminées par les vibrations des cils et par la toux mais si vraiment il y en a trop, ce système d’épuration n’arrivera pas à s'en débarasser.

On n’a pas encore vu des bouts de plastique chez l’homme comme chez le poisson mais on suppose que cela persiste très longtemps. Les parties fines de moins de 2 microns ressortent à 80 %. C’est celle entre deux et 10 microns qui se posent.

Quelles solutions existent pour éviter un tel phénomène ?

C’est simple, il ne faut pas mettre de plastique, de fibres, de tissus en viscose dans l’océan car ils peuvent finir en particules fines que l’on peut respirer. Ils ne sont pas dégradables pendant une dizaine d’années. Ce problème doit être compris et analysé comme les précédents. Le problème du trou dans la couche d’ozone a été abordé il y a 25 ans et nous avons travaillé pour le résorber. C'est pareil pour les pluies acides : il y en a de moins e moins car nous avons pris des mesures pour les supprimer. Des mesures sur le plastique doivent être prises. Cependant avec la crise sanitaire due au Covid-19, on voit le plastique revenir en force…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 25/05/2020 - 15:42
j e ne comprends plus rien
je croyais qu il y avait trop d'individus sur la planète ?
assougoudrel
- 24/05/2020 - 17:47
Tout comme nos gazinières
qui mettent la planète en grand danger.
salamander
- 24/05/2020 - 14:06
et donc ça se voit à la radio ou non?
les pêcheurs souffrent-ils d'une surmortalité particulière ou non?
en effet il vaut mieux bruler le plastique que le laisser trainer.