En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 5 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 5 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 5 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 5 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 5 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 5 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 5 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 5 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 5 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 5 jours
© WILLIAM WEST / AFP
© WILLIAM WEST / AFP
La Minute Tech

Petit guide des jeux vidéo pour s’occuper en famille

Publié le 11 mai 2020
Pendant le confinement, les jeux vidéo ont été d'un grand secours pour les parents... comme pour les personnes seules. Nos conseils pour bien les choisir.
Daniel Ichbiah
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Daniel Ichbiah est écrivain et journaliste, spécialisé dans les jeux vidéo, les nouvelles technologiques, la musique et la production musicale.Il est l'auteur de nombreux best-sellers tels que La Saga des jeux vidéos, Les 4 vies de Steve Jobs, Rock...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pendant le confinement, les jeux vidéo ont été d'un grand secours pour les parents... comme pour les personnes seules. Nos conseils pour bien les choisir.

Atlantico : D’ordinaire critiqués par les éducateurs, les jeux vidéo ont acquis certaines vertus en période de confinement. En quoi les jeux vidéo ont-ils un potentiel « family-friendly » ? Est-ce seulement un pis-aller, une façon d’occuper les enfants en intérieur, ou bien une manière durable d'éduquer les enfants et de construire les liens familiaux ?

Daniel Ichbiah : Je pense que la question n’a plus cours.  Depuis qu’est apparue la Wii dès 2006, les jeux vidéos ont  commencé à toucher la famille au sens large – à cette époque, Nintendo avait pris le parti d’élargir le public des joueurs jusqu’aux grands parents et cette stratégie lui a fortement réussi. Par exemple un jeu tel que Wii Sport permettait d’être à 4 devant l’écran pour jouer au tennis, au golf… Par ailleurs, des titres tels que Guitar Hero (où l’on joue sur une guitare simplifiée sur des tubes du rock) ou Just Dance (danse) ont touché tous les publics.

En parallèle, nous avons eu à partir de 2008, l’apparition de nombreux “social games” (jeux sociaux) tels que Farmville ou  Cityville qui ont séduit les familles au sens large. Sur PC, un jeu comme Minecraft dans lequel on peut bâtir, creuser, modifer le décor à  volonté, a séduit toutes sortes de populations et bien des éducateurs ont fait l’éloge de ses qualités. N’oublions pas également que, durant l’été 2016, on a vu des gens de tous âges parcourir les rues afin de partir à la chasse au Pokémon avec l’application Pokémon Go. D’ailleurs, les smartphones ont rendu les jeux accessibles à toutes sortes de population et il est probable qu’il y a davantage d’adultes jouant à des titres comme Candy Crush Saga que de jeunes. Donc le  phénomène des jeux transgénérationnels n’est pas nouveau et je pense qu’un grand nombre d’éducateurs avaient pleinement pris acte des vertus didactiques de certains titres.

Il faut aussi prendre en compte un fait : depuis la fin des années 90, nous avons énormément de parents qui sont d’anciens joueurs. Et donc, la pratique d’un jeu vidéo en compagnie d’un enfant ou d’un adolescent s’était déjà développée.

Bon, il est vrai qu’au cours des dernières années, les grands jeu vidéo sur consoles ont été davantage destinés à un public “jeune”.  Il se trouve que les capacités graphiques – et aussi de calcul – des dernières grandes consoles apparues (PS4, Xbox One, Switch) ont mis sur le devant de la scène des jeux particulièrement éblouissants sur le plan des graphismes, de l’Intelligence Artificielle ou de la liberté de mouvement dans des décors immenses. On pense à des titres comme Legend of Zelda, The Breath of the Wild (2017), Assassin’s Creed Origins (2017) ou Detroit : Become Human (2018)... Nous avons là des jeux plutôt orienté gamer plutôt que familiaux. Il est en même pour des jeux comme le très célèbre Fortnite qui par nature, vise un public jeune, attiré par la vitesse de réaction et la compétition. Dans le même temps, il apparaît toujours régulièrement des titres tous public. C’est juste qu’ils ont été un peu moins sur le devant de la scène durant les dernières années.

Donc d’une certain façon le confinement a pu remettre certaines pendules à l’heure et il a probablement rapproché les familles autour de jeux vidéo accessibles à un large public. On pense par exemple à A Plague Tale :  Innocence du studio bordelais Asobo, dont le scénario se déroule durant la Grande Peste du Moyen Âge. Nous avons là des types de jeu à même d’intéresser les parents pour leur aspect historique tout en ayant un aspect indirectement éducatif pour les plus jeunes. Et donc des titres à même de réunir parents et enfants autour de l’écran. On pourrait parler aussi de jeux plus distrayants tels que Animal Crossing: New Horizon, où l’on développe un paradis sur une île déserte – ce best-seller récent a pu aisément réunir la famille autour de l’écran.

La rubrique « Coronavirus Help » du site Family video game database propose certaines catégories de jeux vidéo : certains servent à redonner « l’espoir par le jeu », d'autres à « être un bon voisin » ou « trouver le calme dans la tempête ». Les jeux vidéos peuvent-ils faire office de palliatif aux souffrances individuelles en période de confinement comme en temps normal ? 

C’est un aspect du jeu vidéo qui est méconnu mais patent : il peut avoir une vocation éducative. On parle notamment de « serious games » et ceux-ci depuis 15 ans environ. Toute l’idée est d’utiliser l’attrait des jeux vidéos pour dispenser un message (prendre soin de la nature par exemple) ou une formation (par exemple l’apprentissage des langues). On trouve de tout dans cette catégorie depuis un pour placer les plus grands fromages sur une carte de France jusqu’à la sensibilisation des jeunes à l’alcool. Il est arrivé que des ministères passent commande de tels titres aux éditeurs spécialisés dans le domaine tel que Succubus Interactive. Donc, oui, durant le confinement, un grand nombre de parents ont pu vouloir utiliser ce média pour unifier la famille,  ils ont pu être désemparés pour ce qui est d’éduquer les enfants à un thème particulier. Donc l’initiative anglaise est excellente.

Quelles conséquences aura la fin du confinement sur l’usage des jeux vidéo et sur les utilisateurs ? Peut-on imaginer que certaines habitudes demeurent dans les familles et que les jeux vidéo conservent leur rôle fédérateur et éducateur ?

Il est probable que des parents aient découvrir qu’ils pouvaient utiliser le jeu vidéo comme aide à l’apprentissage. Il serait bon que cela donne un coup de pouce à l’industrie des “serious games” car ce genre est tout de même resté minoritaire dans l’univers des consoles. Par ailleurs, les parents ont probablement dû être sensible au fait que, durant le confinement, un grand nombre d’acteurs du jeu vidéo en ligne ont veillé – sur une suggestion de l’OMS – à diffuser des messages de prévention de type “gardez vos distances”, “lavez-vous les mains”… Donc, dans cette mesure ces grands éditeurs ont montré qu’ils savaient assumer des responsabilités sociales.

Daniel Ichbiah est l'auteur de La Saga des Jeux Vidéo.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires