En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

02.

Petite revue des raisons qui expliquent que les emplois essentiels par temps de pandémie soient si mal payés

03.

Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions

04.

"Vagabondages" de Lajos Kassak : sur les routes de Budapest à Paris avant 14, le savoir survivre d’un artiste prolétaire… une pépite de la littérature hongroise

01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

03.

Mais qui peut encore stopper les magistrats dans les dommages qu’ils infligent (inconsciemment) à la démocratie française ?

04.

Emmanuel Macron, victime d’impuissance ?

05.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

06.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

01.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

02.

Ne dites plus "amen" mais "awomen"

03.

Éviction d’Alain Finkielkraut : les bienfaits de la condamnation des dérapages, les dangers de l’épuration

04.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

05.

Certificats de virginité : Marlène Schiappa accuse les "évangélistes" de propager cette détestable pratique

06.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 4 jours 22 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 5 jours 2 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 5 jours 3 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 5 jours 4 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 5 jours 5 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 5 jours 5 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 5 jours 6 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 5 jours 6 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 5 jours 7 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 5 jours 7 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 5 jours 1 heure
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 5 jours 3 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 5 jours 4 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 5 jours 4 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 5 jours 5 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 5 jours 5 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 5 jours 6 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 5 jours 7 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 5 jours 7 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 5 jours 7 heures
Atlantic Tac

Quand Batman s’habille de céramique et quand le Kraken refait surface : c’est l’actualité déconfinée des montres

Publié le 08 mai 2020
Mais aussi la sportive chic qui coche (presque) toutes les bonnes cases, le droïde satellitaire qui décompte la course de la Terre, la patine qu’on travaille au marteau et une rescapée de l’histoire en mode furtif…
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi la sportive chic qui coche (presque) toutes les bonnes cases, le droïde satellitaire qui décompte la course de la Terre, la patine qu’on travaille au marteau et une rescapée de l’histoire en mode furtif…

URWERK : Trois satellites venus d’une très lointaine galaxie…

La jeune maison indépendante Urwerk, qui tient plus du laboratoire d’artisans créatifs que de la manufacture industrielle, ne s’est pas souvent risquée sur les montres en or : les montres étaient assez originales et disruptives pour se passer d’un boîtier en or, métal trop souvent mis en avant comme faux symbole du faux luxe. Si cette UR-100 se permet cette anomalie, c’est pour faire plus… vrai ! Plus vrai dans le style Star Wars et par fidélité à cette science-fiction qui nourrit l’imaginaire de l’équipe d’Urwerk : cet or pâle est celui qui habille C3PO, le droïde protocolaire de Star Wars, alors que le boîtier asymétrique n’est pas sans rappeler la forme du Faucon Millenium d’Han Solo. Un coup d’œil sur l’affichage des heures confirme cette inspiration galactique : on repère, sous la bulle de verre saphir au centre de la montre, les trois satellites qui portent le chiffre des heures et qui viennent défiler sur l’arc-de-cercle des minutes [il est 08:17 sur ce « cadran »]. En plus de ces heures satellites en rotation permanente, on repère, à droite et à gauche, de cette bulle des graduations : elles permettent de situer la course de notre Terre dans le cosmos. À neuf heures, l’échelle kilométrique des 555 km que parcourt la Terre (à la hauteur de l’équateur) en vingt minutes au cours de sa rotation sur elle-même. À trois heures, le décompte de la portion des 35 740 km qu’aura parcouru la Terre, toujours en vingt minutes, au cours de son orbite autour du soleil. Difficile de faire plus fort pour une montre venue il y a très longtemps d’une très lointaine galaxie…

ROLEX : Les trois fuseaux de notre ami Batman…

Conçue à l’origine (1954) pour équiper les pilotes civils des premiers vols intercontinentaux, la GMT-Master de Rolex permettait d’afficher un second fuseau horaire grâce à une quatrième aiguille qui tournait sur vingt-quatre heures. Les lettres GMT se référaient à l’époque au Greenwich Mean Time, temps international établi par l’observatoire londonien de Greenwich, qui faisait alors référence. Le code rouge-noir de la lunette tournante de ces premiers modèles avait fait surnommer cette montre « Pepsi ». Lancée en 1983, la GMT-Master II permet de régler cette aiguille GMT de façon indépendante, ce qui permet d’afficher un troisième fuseau horaire. Le code bleu-noir de sa lunette va la faire surnommer « Batman », puisque ce sont les couleurs de la combinaison du super-héros américain. En plus d’un boîtier en acier (40 mm) à l’étanchéité renforcée (100 m), les nouvelles versions proposent une lunette bicolore en céramique ainsi qu’un bracelet « Jubilé » (cinq maillons) d’une confortable souplesse. Le mouvement automatique est évidemment certifié chronomètre. Muée en symbole cossu de la montre sportive élégante contemporaine, cette « Batman » était, avant le confinement, très difficile à trouver dans les boutiques Rolex [nous vous déconseillons formellement de l’acheter sur le marché parallèle, où les prix pratiqués sont démentiels et où les faux plus vrais que nature abondent]. Il semblerait que le marché se soit détendu et que, dans les boutiques Rolex, en montrant patte blanche, les bons clients de la marque parviennent à s’en procurer, parfois même au prix officiel (9 100 euros) – c’est le ticket d’entrée pour la grande classe Rolex et pour le sport chic sans ostentation, ni vulgarité…

LAURENT FERRIER : La sportive chic qui coche les bonnes cases…

L’alternative au « sport chic » Rolex – plus statutaire, donc plus conformiste – est à rechercher du côté des marques indépendantes qui tentent de lancer un pont entre la tradition des belles montres mécaniques et la création contemporaine. Une des références plus recherchées dans ce domaine reste Laurent Ferrier, maison qui fête cette année ses dix ans, et qui nous propose sa vision de la montre sportive : la Grand Sport propose un bracelet métallique [c’est la signature de toute montre sport chic qui se respecte] qui s’intègre dans un boîtier en acier [autre marqueur génétique de cette catégorie] de belles dimensions (44 mm) et d’un style ni rond ni carré qu’on peut qualifier de « coussin » [repère obligatoire d’une vocation sport chic]. Dernier signal de cette identité sport chic : le cadran « fumé » dont le bleu passe au noir selon les lumières ambiantes – avec les index et les aiguilles traitées dans un ton orangé, le contraste est superbe. La bonne idée, c’est le « tourbillon », pour une fois placé au dos de la montre et non de façon ostentatoire sur le devant du cadran : chez Laurent Ferrier, on n’a rien à prouver du côté de la mécanique (ce mouvement « manufacture » est bien entendu exclusif), et encore moins du côté de la décoration et des finitions « à l’ancienne » de ce mouvement. Difficile d’en dire plus : une telle montre doit s’essayer. Difficile aussi d’avouer son prix, qui va chercher très haut dans les six chiffres, mais c’est la rançon de l’exclusivité. On se contentera seulement de regretter qu’il n’existe pas une version plus accessible de cette Grand Sport, sans tourbillon, avec un mouvement automatique un peu plus basique…

CHARLIE : Sur les traces du kraken…

Avec Charlie Paris, on redescend à des niveaux moins stratosphériques, mais plus nettement subaquatiques : la version Kraken de la montre Concordia est étanche à 300 m, même si ce n’est pas une montre de plongée. Cette jeune maison indépendante française a choisi l’inspiration des abysses et des montres marins pour traiter sa Kraken dans un noir qui sera très élégant pour les parcours urbains. La bonne nouvelle : la montre est actuellement en souscription sur le site de Charlie Paris, à 245 euros au lieu de 275 euros (boîtier de 38 mm, mouvement électronique, index et aiguilles traitées dans un SuperLumiNova très impressionnant)…

HERMÈS : Une patine pratiquée au marteau…

La montre Cape Cod d’Hermès est devenue une « classique » de la fin du XXe siècle : inspirée par les maillons d’une chaîne d’ancre, elle nous revient cette année dans une étonnante version « martelée ». Reprise sur le cadran, cette technique de décoration joaillière n’est que très exceptionnellement tentée sur des montres : elle témoigne d’une insoupçonnable minutie du geste de l’artisan marteleur, mais le rendu esthétique pré-patiné est ici magnifique, avec un bel effet de dégradation chromatique du cadran du noir vers l’anthracite. Une Hermès, sinon rien ? Beaucoup de femmes en seront persuadés lors de la Fête des Mères…

ZENITH : Une rescapée de l’histoire en mode furtif…

Cette Chronomaster « Shadow » est une montre sortie du… congélateur de l’histoire des montres ! Tout le monde l’avait oubliée depuis l’année de son lancement, en 1970 : ce chronographe à remontage manuel n’avait pas vraiment trouvé son public à l’époque [la mode était aux chronographes automatiques, alors très novateurs] et le boîtier en acier noirci avait dérouté les amateurs – ça ne se faisait pas du tout ! En revanche, aujourd’hui, le balancier de la mode est revenu vers ces montres « furtives » : ce chronographe noir, aux dimensions modestes (37 mm), redevient donc terriblement désirable. Zenith n’a pas poussé la nostalgie jusqu’à nous resservir le chronographe manuel de l’époque – ne serait-ce pas dommage ? – en lui préférant le légendaire calibre El Primero. L’acier de 1970 s’est mué en titane microbillé, dont l’aspect mat renforce un peu plus cette allure furtive qui permet de mettre en valeur les nuances grises allumées par les reflets de la lumière. On peut se demander si ce Chronomaster « Shadow » n’est pas un des plus beaux chronographes de ce printemps confiné…

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires