En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
ça vient d'être publié
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 5 heures 1 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 6 heures 40 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 9 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 10 heures 28 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 11 heures 34 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 12 heures 39 min
décryptage > High-tech
Réseaux sociaux

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

il y a 13 heures 32 min
pépite vidéo > Economie
Engagements face à la crise
Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"
il y a 13 heures 56 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

A la fin, est-ce le capitalo-marxisme qui l’emportera?

il y a 14 heures 36 min
pépites > Santé
Coronavirus
Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"
il y a 15 heures 12 sec
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 5 heures 33 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 7 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 10 heures 6 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 11 heures 14 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 11 heures 50 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 13 heures 19 min
pépites > International
Environnement
Un ancien bureaucrate a inspiré le discours du président chinois Xi Jinping changeant l'histoire du réchauffement climatique
il y a 13 heures 46 min
pépites > Finance
Economie
Danone annonce 1.500 à 2.000 suppressions de postes dont près de 400 en France
il y a 14 heures 29 min
décryptage > Media
Sur le divan

"L’élection de Joe Biden est bonne pour l’équilibre mental des Français". Et c’est la psy attitrée de France Info qui vous le dit

il y a 14 heures 53 min
décryptage > Société
La germination des mots

Existerait-il des complotistes sans comploteurs ?

il y a 15 heures 1 min
© STR / AFP
© STR / AFP
La Minute Tech

Comment les robots pourraient nous aider face à la crise sanitaire

Publié le 13 avril 2020
Alors qu'un hôpital de Wuhan s'est équipé de douze robots afin de soulager son personnel médical et de limiter son exposition au virus, l'hôpital Circolo de Varèse (Italie) teste de véritables robot-infirmiers.
Daniel Ichbiah
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Daniel Ichbiah est écrivain et journaliste, spécialisé dans les jeux vidéo, les nouvelles technologiques, la musique et la production musicale.Il est l'auteur de nombreux best-sellers tels que La Saga des jeux vidéos, Les 4 vies de Steve Jobs, Rock...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors qu'un hôpital de Wuhan s'est équipé de douze robots afin de soulager son personnel médical et de limiter son exposition au virus, l'hôpital Circolo de Varèse (Italie) teste de véritables robot-infirmiers.

Atalntico : Un hôpital de Wuhan s'est équipé de douze robots afin de soulager son personnel médical et de limiter son exposition au virus. Les robots ont pour mission de livrer les repas, de prendre les températures et de désinfecter les installations. L'hôpital Circolo de Varèse (Italie) teste même de véritables robot-infirmiers équipés de tout le matériel nécessaire pour contrôler l'état des patients (fièvre, examen de la gorge, etc.). Cette épidémie de Covid-19 pourrait-elle marquer l'arrivée massive des robots dans les services de santé ? Quels sont leurs atouts ?

Daniel Ichbiah : Cela fait plus de 20 ans que les robots sont utilisés dans le domaine médical en particulier au Japon et les atouts sont multiples. Ainsi, les robots d’aide à la chirurgie existent depuis les années 90 et le principal acteur Intuitive Surgical (robots Da Vinci et Zeus) arguent que ces robots engendrent une satisfaction du patient sans précédent : absence de douleur, efficacité accrue, réduction énorme des rechutes, etc.. Les vidéos d’Intuitive Surgical montrent un coureur qui a pu entamer un marathon trois semaines après une opération du cancer ou une adolescente qui reprend une vie normale quelques jours après une opération du cœur !

Par ailleurs, un robot comme Hospi de Panasonic, même s’il principalement aujourd’hiui de maître d’hôtel a d’abord été développé et utilisé pour la distribution des médicaments à des patients dont il mémorise les visages ce qui lui permet de les saluer par leurs noms. Les médecins se servent également de robots comme Hospi pour transporter des dossiers médicaux, radios ou autres documents. Il les décharge ainsi de tâches fastidieuses et leur laisse davantage de temps pour s’occuper des patients. Comme l’a fait remarquer un médecin : « un robot, cela ne le dérange pas de faire tout le temps la même chose ! »

Donc, oui, nous verrons de plus en plus de robots dans les hôpitaux, le problème étant avant tout celui du coût qui reste fort élevé.

Dans cette crise sanitaire et cette période de confinement, les robots peuvent-ils aussi être utilisés pour prendre soins des personnes âgées à domicile, ou pour maintenir le lien social ?

Daniel Ichbiah : Complètement. Le Japon expérimente cela depuis une dizaine d’années car la longévité y est énorme - le Japon possède la population la plus vieille du monde et au train où vont les choses, l’on ne trouvera pas suffisamment d’adultes dans la population active pour s’occuper du troisième âge. Or, par tradition, le Japon est réfractaire à la main d’œuvre immigrée. Le pari du Japon a donc été de suppléer au manque d’aides soignantes en leur substituant des créatures robotisées conçues pour améliorer le confort de vie et la sécurité des doyens.

Le gouvernement japonais a même perçu  un véritable enjeu stratégique dans ces applications d’aides aux personnes âgées. Le Ministère de l'Économie a donc élaboré des directives de sécurité pour ces robots : matériaux suffisamment tendres pour éviter toute blessure, interrupteur d'urgence, capteurs suffisamment nombreux pour parer à toute collusion… L’assistance aux personnes âgées est vouée à devenir le premier marché de la robotique au Japon – il l’est peut-être même déjà. 


Quels sont les domaines pour lesquels il est pour l'instant encore impossible de se passer du personnel soignant humain ?

Daniel Ichbiah :  Si l’on prend  le cas des robots Da Vinci ou Zeus, on voit qu’ils favorisent en réalité la télé-robotique. Le chirurgien est toujours nécessaire. Dans la pratique, avec de tels robots, des instruments miniature sont introduits le corps à partir de plusieurs points d’entrées puis manœuvrés par le praticien. Où se situe l’amélioration par rapport à la normale ? Dans le fait que l’usage des bras robotisés permet un changement d’échelle d’un geste. La main d’un chirurgien pourrait être sujette à des tremblements lors d’une opération sur une zone extrêmement réduite. Grâce à cette télé-intervention, chaque fois que la main du chirurgien se déplace d’un centimètre, la main asservie bouge d’un dixième de millimètre ou moins. Le chirgurgien qui suit le mouvement effectif sur un grand écran peut donc intervenir avec une précision très accrue. 

Les robots médicaux ouvrent également la voie à des opérations à distance qui pourrait être pratiquées par le chirurgien de son choix sans que celui-ci ait à se déplacer. Et donc, zéro risque d’infection. Autant dire qu’un boulevard s’ouvre désormais pour eux.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 15/04/2020 - 21:34
que de voeux pieux !
Encore faudrait-il qu'il y ait une véritable industrie robotique en France
francisquinze
- 13/04/2020 - 13:57
Eh oh doucement, ne vous emballez pas avec le progrès galopant!
Et si on commençait par fabriquer des masques et des tests ?