En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

05.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

06.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

07.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 14 min 55 sec
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 49 min 55 sec
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 1 heure 35 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 2 heures 53 sec
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 14 heures 55 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 16 heures 33 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 19 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 20 heures 21 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 21 heures 28 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 22 heures 32 min
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 38 min 12 sec
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 1 heure 28 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 1 heure 56 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’Isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 2 heures 4 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 15 heures 26 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 17 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 20 heures 5 sec
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 21 heures 7 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 21 heures 43 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 23 heures 12 min
© GUILLAUME SOUVANT / AFP
© GUILLAUME SOUVANT / AFP
Grand bond en avant

Travailleur intellectuel confiné cherche job de manoeuvre agricole : toutes propositions étudiées

Publié le 25 mars 2020
Les journaux intimes de confinement qui nous parlent de la croissance des glycines seraient peut-être plus intéressants s'ils nous parlaient de la pousse du maïs. Et ils seraient certainement plus nourrissants.
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les journaux intimes de confinement qui nous parlent de la croissance des glycines seraient peut-être plus intéressants s'ils nous parlaient de la pousse du maïs. Et ils seraient certainement plus nourrissants.

Je ne comprends pas que l'on se marre à l'idée qu'on puisse nous suggérer d'aller faire le boulot des saisonniers étrangers dans le secteur agricole. 

Enfin, en réalité, je le comprends très bien, puisque nous sommes dans une dynamique sarcastique (à laquelle je prends d'ailleurs largement part) où toute initiative est immédiatement moquée au nom du "manque de moyens" comme si, dans un pays idéal, il suffisait de prendre plus à Truc pour donner davantage à Machin pour que tout fonctionne comme sur des roulettes en cas de pandémie ou de n'importe quel autre événement littéralement extraordinaire. Une sorte de communisme providentiel où la planification et l'impôt régleraient tous les problèmes (on a vu sous Mao et Staline où ces stratégies menaient : il n'y avait rien à bouffer et l'espérance de vie était médiévale).

En matière sanitaire, par exemple, et au-delà de la question conjoncturelle de la pénurie de masques et de gel, dont les raisons sont désormais connues et n'ont rien à voir avec une absence de financement, le discours dominant est que l'Etat ne dépense plus assez et fait volontairement crever l'hôpital en particulier et la médecine en général par souci morbide de rigueur budgétaire. Mais la France dépense pourtant davantage pour la santé que les pays que l'on cite volontiers en exemples ces jours-ci, Allemagne et Corée du Sud en tête -- pays dont les comptes publics sont incidemment mieux tenus que les nôtres (et ce n'est tout de même qu'à la fin de la crise que l'on saura qui s'en est effectivement le mieux tiré).

Dans le secteur agricole, donc, il manque des bras, on le dit, on rappelle que la bouffe, c'est aussi important que les soins, et l'on pourrait certainement applaudir les mecs qui conduisent des tracteurs avec autant de ferveur que les soignants depuis nos balcons.

Aller, quand on le peut, donner un coup de main sur le terrain, si l'on est en forme, coupé de son activité habituelle et pas trop à risque, ça n'est donc pas spécialement absurde à mon avis, sauf à considérer que là encore, il suffirait à Macron de taxer davantage Pinault pour que la bouffe vienne magiquement remplir les étagères des supermarchés. Moi même, enfermé dans mon appart et manifestement incapable de bosser sérieusement pour des raisons plus psychologiques que pratiques puisque le "télétravail" est mon mode normal de fonctionnement, je suis même en train de me demander si je ne me porterais pas mieux à m'activer dans un champ sous le soleil plutôt qu'à faire des statuts Facebook pour amuser la galerie et tuer le temps. D'autant plus que courir, marcher et faire du vélo me manque de plus en plus. 

Je vais jeter un coup d'oeil à cette affaire : je ne sais strictement rien faire, je n'y connais rien en patates, vaches et poulets, mais j'ai des bras. Si un agriculteur qui passe par là a besoin d'un manoeuvre, j'étudierai la proposition. Ma chronique quotidienne deviendra plus excitante que l'observation quotidienne de la croissance de mes glycines et ça fera plaisir aux nostalgiques des plans quinquennaux élaborés depuis le Kremlin : envoyer les intellectuels aux champs, c'était après tout l'une de leurs grandes priorités.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
2bout
- 25/03/2020 - 22:10
Manœuvre agricole me parait depuis son salon ...
relativement compliqué et ramasser des fraises par correspondance ou des asperges en télétravail également. Sans compter qu'il faudra aussi résoudre pour le citadin en quête de plus larges espaces le problème de l'hébergement, et pour l'employeur l'enregistrement auprès des caisses affiliées et plus difficile encore, de remplir le bon Cerfa ad hoc.