En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"

03.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

04.

Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant

05.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

07.

Recul du Covid : ces (mauvais) chiffres qui relativisent le satisfecit que décerne Olivier Véran à la France

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : A la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 15 min 46 sec
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 37 min 49 sec
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 40 min 58 sec
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 40 min 58 sec
décryptage > Nouveau monde
Concurrence déloyale

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

il y a 40 min 59 sec
décryptage > France
En roue libre

Violence contre un producteur : qui saura reprendre en main l’encadrement de la police ?

il y a 40 min 59 sec
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 40 min 59 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 11 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 12 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 12 heures 46 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 22 min 52 sec
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 38 min 16 sec
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 40 min 58 sec
rendez-vous > People
Revue de presse people
Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)
il y a 40 min 59 sec
décryptage > Politique
Baroque

Commission sur l'article 24 de la loi "sécurité globale" : le symptôme du grave déficit de culture démocratique du quinquennat Macron

il y a 40 min 59 sec
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les perdants magnifiques : Pierre Mendès France, ou la vertu du renoncement

il y a 40 min 59 sec
décryptage > Atlantico business
Mauvais arguments

La 5G se déploie mais beaucoup d’édiles locaux la refusent au prix de l’isolement qu’ils reprocheront ensuite à l’Etat

il y a 40 min 59 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 11 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 12 heures 33 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 13 heures 13 min
© internet
© internet
La minute tech

Signal, enfin une messagerie réellement chiffrée pour protéger vos messages ?

Publié le 17 février 2020
L'application de chiffrement mondialement connue « Signal », met à profit une nouvelle manne financière de 50 millions de dollars du cofondateur de « WhatsApp », Brian Acton, pour développer de nouvelles fonctionnalités afin de l'aider à se généraliser au reste du monde!
Franck DeCloquement
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Franck DeCloquement est praticien et expert en intelligence économique et stratégique (IES). Membre du CEPS (Centre d'Etude et Prospective Stratégique), de la CyberTaskForce et membre fondateur du Cercle K2, il est en outre professeur à l'IRIS (Institut...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'application de chiffrement mondialement connue « Signal », met à profit une nouvelle manne financière de 50 millions de dollars du cofondateur de « WhatsApp », Brian Acton, pour développer de nouvelles fonctionnalités afin de l'aider à se généraliser au reste du monde!

Atlantico.fr : Qu'appelle-t-on « messagerie chiffrée » ? À quel point est-ce fiable ? Et que pense désormais révolutionner en s’associant, Moxie Marlinspike et Brian Acton, dans leur ambition commune de démocratiser « Signal » au bénéfice du plus grand nombre ? 

Franck DeCloquement : Il y a quelques années, si vous passiez un appel téléphonique avec votre iPhone par exemple, vous n’aviez que deux options : tout d’abord accepter l'idée que n'importe quel hacker indiscret puisse écouter vos conversations privées, ou alors payer pour l’installation d’un couteux logiciel de cryptage vocal performant… 

Une troisième option a très vite vu le jour à travers un groupe de logiciels en open source, connu sous le nom d'Open Whisper Systems. Celui-ci fut à la base de la création de « Signal » : la première application iOS conçue pour permettre des appels vocaux faciles, fortement cryptés et gratuits. Moxie Marlinspike – cryptographe et codeur de son état –  a lancé Signal il y a près de cinq ans déjà, très largement considérée par les spécialistes comme l'application de messagerie chiffrée de bout en bout la plus sécurisée au monde. Celui-ci avait déclaré à cet effet : « nous avons essayé de rendre les communications privées aussi disponibles et accessibles que n'importe quel autre appel téléphonique classique ». 

Ainsi fut créer ce qu’est devenu aujourd’hui Signal : une application de messagerie vocale et textuelle privée, unifiée et unique en son genre, gratuite, facile d’usage, open source… Très schématiquement, Signal crypte en définitive les appels avec un protocole connu sous le nom de cryptage ZRTP et AES 128, suffisamment puissant en théorie pour résister à toutes les formes d’attaques pratiques connues des pirates « script-kiddy » à la NSA. 

Mais pour l’heure, le créateur de « Signal », Moxie Marlinspike, ambitionne de généraliser son application de messagerie. Et il nourrit à ce titre le projet de faire de « Signal », la nouvelle messagerie sécurisée de Monsieur Tout-le-Monde. Une messagerie solide, qui serait aussi conçue pour que le « vulgum pecus » qui n’y connait strictement rien en matière de technologie, puisse pourtant l’opérer de manière très simple et intuitive… Une messagerie chiffrée qui pourrait aussi très rapidement conquérir les faveurs d’une masse grandissante d'utilisateurs à travers le monde, et avantageusement supplanter son concurrent « WhatsApp » désormais propriété du controversé Mark Zukerberg… L’affaire n’est pas mince !

C’est dans une très récente interview accordée à WIRED, que le créateur de Signal s’est exprimé à cœur ouvert à ce sujet. Déclarant sans ambages qu’il « […] aimerait que Signal touche des milliards d'utilisateurs […] ». Ambitionnant même d’y parvenir « dans les 5 prochaines années, voire moins ». Brian Acton, qui est également son principal soutien financier, est aussi le cofondateur de l’application chiffrée « WhatsApp » aux deux milliards d'utilisateurs dans le monde, aujourd’hui détenu par Facebook. Notons que celui-ci a justement quitté la firme de Zukerberg, en claquant la porte de l’entreprise californienne. Il semble ne pas avoir de hasard dans cette association.

 À ce titre, Acton a investi 50 millions de dollars il y a deux ans dans Signal, et il en dirige aujourd’hui la Fondation. C'est d’ailleurs la technologie de chiffrement de Signal que WhatsApp utilise pour son service de messagerie chiffrée…

Que signifie concrètement le fait de s'ouvrir au grand public, pour une application chiffrée telle que « Signal », utilisée pour l’essentiel par des particuliers ou des petits groupes d’individus souhaitant communiquer discrètement ? 

Signal est d'abord une messagerie chiffrée pour les gens qui ont besoin d'un logiciel « multiplateforme », et qui souhaitent impérativement redoubler de prudence quant à leurs échanges digitaux privés. 

Tout comme les utilisateurs de l’application Telegram en somme. Pour autant, s'il s'agit désormais pour ses promoteurs de faire muer cette application en un logiciel capable de s’adresser au plus grand nombre. Et celle-ci doit en premier lieu intégrer de nouvelles fonctions « grand-public » promptes à le séduire. Avec l'ajout d’icônes de réaction rapide, des autocollants, l'amélioration des fonctions de capture vidéo, la version iPad, c’est de plus en plus le cas. Des évolutions fonctionnelles majeures qui doivent toutefois s'inscrire dans la logique de confidentialité extrême promue par le logiciel.

A ce titre, et pour ce faire, l'équipe de Signal est passée en 5 ans de 3 à 20 personnes. Mais le nombre de ses utilisateurs réels à travers le monde ne nous est pas communiqué pour l’heure. Brian Acton consent tout juste à préciser que 40% d'entre eux utilisent la version iOS. Et le décompte de téléchargements sur Google Play indique qu'il a franchi la barre des 10 millions. Cela nous donne donc au passage quelques indications factuelles. 

A l’avenir, les concepteurs de messagerie privée ne seront-ils pas tous obligés de mettre en avant et de promouvoir l'aspect « protection des données » afin de recevoir les faveurs massives du grand public ?

Cela semble une option sérieuse, assurément. Et ceci pouvant naturellement bouleverser le business model de certains gros opérateurs solidement implantés sur la place. 

Mais la sécurité reste une valeur sûre et incontournable : et dans le cas des packs d'autocollants par exemple, les serveurs de Signal ne peuvent savoir qui a créé ces jeux de petites images, ni même qui les envoie à ses correspondants. Pour les conversations de groupe, Signal a travaillé par exemple avec Microsoft, afin de mettre au point un système ingénieux où le serveur gère les groupes et ses participants, sans pour autant connaître l'identité de chacun d’eux. À chaque fois, ces nouvelles fonctions ajoutent des couches de complexité supplémentaire dans leur mise au point, car tout passe naturellement par le tamis de l’extrême confidentialité. Mais pour autant, cela doit rester parfaitement invisible et transparent aux yeux des utilisateurs de plus en plus exigeants en matière de facilité d’emploi.

En définitive, un groupe Signal ne devrait pas être plus compliqué à utiliser qu'un groupe « WhatsApp ». Tel est l’objectif. À terme, Signal ambitionne de pouvoir stocker les contacts sur ses propres serveurs, et ne plus avoir besoin de demander à ses utilisateurs de fournir un numéro de téléphone pour se mettre en relation. Lors d'un changement de téléphone, on disposerait de cette liste de contacts en ligne, au lieu de laisser l'application utiliser le carnet d'adresses du système. Une nouvelle équation complexe à résoudre là encore. 

Franck DeCloquement sur une proposition d’Edouard Roux pour ATLANTICO.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
dcf
- 23/02/2020 - 20:19
zelectron : Olvid
zelectron : merci pour ces précisions forts claires, concernant la solution alternative de messagerie instantanée et sécurisée, proposée par la startup Olvid.
zelectron
- 19/02/2020 - 16:18
Le français Olvid est récompensé pour son alternative à WhatsApp
Olvid, qui propose un service de messagerie instantanée sécurisée, a reçu en janvier dernier le prix de la startup FIC 2020. Ce dernier lui a été remis par le directeur CyberSecurity France d’Airbus Defence and Space.
Cette application française permet de communiquer des données privées tout en préservant l’anonymat des utilisateurs, grâce au chiffrage cryptographique des messages.
L’application ne collecte aucune donnée personnelle, rendant impossible la fuite de données en cas de piratage de leurs serveurs. Les messages transitent par un canal lui-aussi sécurisé à l’aide de codes chiffrés. En effet, les autres messageries privées, telles que WhatsApp, Signal ou Telegram, reposent toutes sur l’utilisation d’immenses serveurs dans lesquels sont enregistrés tous les utilisateurs. Un risque de piratage existe donc. A l’inverse, le serveur d’Olvid ne reçoit que des messages chiffrés en transit, et n’enregistre donc aucune information. Impossible donc pour Olvid, comme pourrait le faire un WhatsApp, de sélectionner des messages sur son serveur pour les déchiffrer et découvrir leur contenu.
zelectron
- 18/02/2020 - 16:15
Signal restera-t-il libre ?
à moins de tomber dans l'escarcelle d'un groupe prédateur . . .