En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

02.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

03.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

04.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

05.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

06.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

07.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 15 min 59 sec
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 40 min 34 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 46 min 54 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 14 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 15 heures 2 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les propos de Clémentine Autain contre l'islamophobie ont été récupérés et détournés par un média proche des Frères musulmans
il y a 16 heures 32 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 20 heures 26 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 21 heures 30 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 21 heures 48 min
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 22 heures 7 min
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 33 min 53 sec
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 43 min 43 sec
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 51 min 35 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 14 heures 50 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 15 heures 50 min
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 17 heures 38 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 20 heures 57 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 21 heures 35 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 22 heures 5 min
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 22 heures 28 min
© JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Atlantico Green

Energie : faut-il croire aux promesses d’Elon Musk sur la nouvelle génération de panneaux solaires produite par Tesla ?

Publié le 27 octobre 2019
Elon Musk a dévoilé une nouvelle version des toits solaires développés par Tesla. Il assure qu'ils seront intéressants financièrement pour les utilisateurs et qu'ils éviteraient les démarches administratives liées à la production d'énergie verte. Mais tout reste à prouver.
Rémy Prud'homme
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rémy Prud'homme est professeur émérite à l'Université de Paris XII, il a fait ses études à HEC, à la Faculté de Droit et des Sciences Economiques de l'Université de Paris, à l'Université Harvard, ainsi qu'à l'Institut d'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Elon Musk a dévoilé une nouvelle version des toits solaires développés par Tesla. Il assure qu'ils seront intéressants financièrement pour les utilisateurs et qu'ils éviteraient les démarches administratives liées à la production d'énergie verte. Mais tout reste à prouver.

Atlantico : L'entreprise Tesla a dévoilé une troisième version de ses toits solaires qui, selon Elon Musk, pourraient régler le problème de production énergétique verte. Que pensez-vous de cette innovation ? Est-ce un réel espoir dans dans la lutte contre les émissions de CO2 ?

Rémy Prud'homme : Elon Musk est un personnage extraordinaire, irréel, littéraire, qu’on dirait sorti de l’imagination de Balzac et de Jules Verne réunis. Musk a créé plus d’une dizaine d’entreprises (les automobiles électriques et sans conducteur Tesla, les fusées SpaceX, PayPal, Hyperloop, les panneaux solaires Solar City, l’intelligence artificielle OpenAI, etc.). Ces projets ont en commun l’innovation, le futurisme, et les subventions publiques. La dernière merveille sortie de son imagination technico-financière est un toit photovoltaïque révolutionnaire. Il est modestement présenté comme la solution au problème du réchauffement climatique. Que peut-on en penser ?

Pas grand chose de bien solide, tout d’abord. La description technique de ces nouvelles tuiles solaires est très succincte. La description économique en est très douteuse. Mais Elon Musk est un génie de la communication, plus que de l’ingéniérie. Il a déjà persuadé dix fois les investisseurs et les politiciens de financer ses projets, un peu moins facilement les consommateurs d’acheter ses produits. Son passé industriel n’est pas trop rassurant. Aucun de ses projets n’est un succès massif, comme le sont les GAFA de ses voisins californiens. Plusieurs d’entre eux ont été des demi-échecs, avec des engagements non tenus, et qui ont frôlé la faillite à plusieurs reprises. Mais à chaque fois, Elon Musk a réussi à temporiser ou à rebondir, à convaincre les investisseurs de lui faire encore confiance. On dit que la marche est une suite de chutes évitées : cette formule décrit assez bien l’itinéraire de Musk. Il peut fort bien faire faillite dans les mois à venir, ou au contraire voir l’une de ses inventions le rendre multimilliardaire (Il l’est déjà un peu, du reste). Bien malin qui pourrait le prédire.

Il semble peu probable, cependant, que les panneaux photovoltaïques sur les toits puissent être ce deus est machina de sa romanesque histoire, pour au moins quatre raisons. Primo, le marché ne concerne guère que les maisons individuelles, pratiquement pas les immeubles collectifs. La tendance, désirée et même observée, est à la réduction de la part de la maison individuelle au profit de l’immeuble collectif, qui consomme beaucoup moins d’énergie. Cela est plus vrai en France qu’aux Etats-Unis. Les Verts, qui prônent, et parfois exigent, l’habitat collectif peuvent-ils en même temps préconiser les toits photovoltaïques ? Il est vrai qu’ils ne sont pas à une contradiction près.

Deuxièmement, l’autarcie individuelle en matière électrique est un rêve absurde. La production dans le temps d’une maison dépend des caprices de la météorologie, elle ne coïncide pas avec les besoins dans le temps d’électricité de cette maison. A certaines heures, la maison produira trop d’électricité ; à d’autres, plus nombreuses, elle n’en produira pas assez. En l’absence de systèmes de stockage efficaces, il faut qu’elle soit reliée à un réseau électrique pour vendre ses surplus temporels, et surtout pour pallier ses manques. Les progrès de l’électricité ont été intimement liés à l’agrandissement des réseaux : locaux, puis régionaux, puis nationaux et maintenant internationaux.

Troisièmement, d’une façon générale, small n’est pas beautiful en matière de coûts. Cela se vérifie dans tous les secteurs industriels, y compris pour l’électricité renouvelable : la taille des éoliennes augmente constamment, celle des champs de panneaux photovoltaïques aussi. Bas coûts et petites unités de production ne font pas bon ménage.

Enfin, le photovoltaïque ne s’est développé qu’avec des béquilles publiques : obligation faite aux distributeurs d’acheter toute l’électricité produite, même au moment où la demande n’est pas au rendez-vous ; et achetées à des prix élevés (pour un producteur c’était le pied : un marché garanti, et à un bon prix), subventions à l’investissement, etc. Mais les gouvernements sont de plus en plus réticents à payer ces béquilles. Le chantage au climat, qu’Elon Musk n’est pas le dernier à invoquer, freine cette évolution, mais ne l’arrêtera pas.

L’électricité produite par les toits des maisons représente actuellement dans le monde quelque chose comme 10% de l’électricité photovoltaïque, qui représente environ 2% de l’électricité mondiale, qui représente environ 30% de l’énergie consommée. Ce qui est certain, c’est que même si le gadget de Musk réussissait et doublait la part de cette forme d’électricité, cet exploit concernerait 0,06% - moins de 1/1000 - de la production d’énergie du globe : un grand bond en avant pour Musk, un imperceptible changement pour la planète.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pierre de robion
- 28/10/2019 - 22:50
Citation!
"ce deus est machina (sic) " aurait sûrement davantage sa place dans la cosmogonie amazonienne que dans un décor de théâtre!
COUKOUCéMOI
- 28/10/2019 - 13:16
Article à charge, faudrait publier un article Pro EM svp
Prud'homme est certainement une référence comme toutes celles qui jacasse dans le médias, les fameux Z'EXPERTS en tout c'est à dire en rien, détenteurs de la vérité à priori, sans cesse démontée à postériori. Mais rebelote. La manipulation actuelle orchestrée par les greenAyatollahs, aura inévitablement son retour de boomerang, un jour... En attendant, Elon M, apporte davantage à l'évolution de la technologique mondiale qu'il ne la freinerait, la ferait reculer, voire piétiner, si je ne m'abuse. Le bilan financier circonstanciel, n'est pas le seul paramètre à prendre en compte sur de tels enjeux. En tous cas Prud'homme n'a jamais fait avancer quoi que ce soit, lui. Shame on him !
zelectron
- 27/10/2019 - 14:41
Musk est un modèle
Combien sont ceux qui osent, qui défrichent, qui avancent sur des chemins parsemées d'embûches, certainement pas ceux qui le dénigrent à tout bout de champs le cul visé sur leur chaise derrière un bureau encombré de cocottes . . .