En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

Alerte météo : Climat pourri pour les chasseurs homosexuels musulmans de droite

05.

Tentative de main basse sur Hong Kong et l’Asie : les Chinois profitent du Coronavirus pour lancer une inquiétante offensive

06.

Alberto Alesina, l’économiste qui mettait les pieds dans le plat des sujets qui fâchent

07.

Génération loose (salariale) : les diplômés de 2020 se préparent à des années de galère

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

ça vient d'être publié
light > People
"Cauchemar"
Le ténor Andrea Bocelli révèle avoir été atteint par le coronavirus
il y a 15 min 44 sec
pépites > Economie
"Se battre pour l’emploi et l’industrie"
Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques
il y a 2 heures 27 min
pépites > Santé
Immunité
Coronavirus : les malades faiblement atteints pourraient être immunisés, selon une nouvelle étude
il y a 3 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’empreinte du dieu" (Tome 4 de la saga "Gens du Nord") de Maxence Van der Meersch : cet été 2020 marchez en Flandres dans les empreintes du dieu

il y a 4 heures 57 min
pépites > Politique
Bataille pour Paris
LREM : Agnès Buzyn annonce qu'elle est toujours candidate pour le second tour des municipales à Paris
il y a 5 heures 54 min
pépite vidéo > International
Menace pour les récoltes
L’Inde fait face à une invasion de criquets
il y a 7 heures 2 min
décryptage > Economie
Politique industrielle

Les Etats moyens d’Asie, ces alliés "naturels" pour la France et l’Europe

il y a 9 heures 9 sec
décryptage > Sport
Activité physique

L’avenir en demi-teinte pour le sport en ville par temps de pandémie

il y a 9 heures 54 min
décryptage > Economie
Génération Covid-19

Génération loose (salariale) : les diplômés de 2020 se préparent à des années de galère

il y a 10 heures 33 min
décryptage > International
Stratégie

Tentative de main basse sur Hong Kong et l’Asie : les Chinois profitent du Coronavirus pour lancer une inquiétante offensive

il y a 11 heures 21 min
pépite vidéo > Economie
Plan de soutien "massif"
Soutien au secteur automobile : retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron
il y a 1 heure 26 min
Relance de la consommation
Le Printemps Haussmann à Paris va pouvoir rouvrir ses portes suite à une décision de justice
il y a 3 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mandela, une philosophie en actes" de Jean-Paul Jouary : un essai intéressant qui appelle néanmoins pas mal de réserves…

il y a 4 heures 41 min
pépites > Politique
"Agir ensemble"
Création d’un 10e groupe politique, situé dans la majorité, à l’Assemblée nationale
il y a 5 heures 17 min
pépites > High-tech
Atout contre le virus
StopCovid : la Cnil autorise l’application de traçage pour lutter contre le coronavirus
il y a 6 heures 32 min
décryptage > France
Monde d'après

Alerte météo : Climat pourri pour les chasseurs homosexuels musulmans de droite

il y a 8 heures 49 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

La BCE et la Cour de Karlsruhe

il y a 9 heures 37 min
décryptage > Economie
Disparition

Alberto Alesina, l’économiste qui mettait les pieds dans le plat des sujets qui fâchent

il y a 10 heures 24 min
décryptage > France
Danger public

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

il y a 11 heures 1 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les entreprises aspirent à plus de Made in France, moins de CO2... mais surtout pas à la décroissance

il y a 11 heures 41 min
© Capture d'écran // Clubic
© Capture d'écran // Clubic
La minute tech

Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?

Publié le 14 octobre 2019
La plateforme de jeu vidéo en streaming, Stadia, de Google, cherche à développer un nouveau concept : la "latence négative" pour soutenir la vitesse de son service. Cette technique permettra de prédire les commandes des joueurs, ce qui permettra aux serveurs de Stadia d’anticiper leur actions.
Ivan Gaudé est journaliste spécialisé dans les jeux vidéo et les nouvelles technologies, ancien rédacteur en chef de "DVD Magazine" et "Humanoïde". Il est cofondateur et directeur de la publication du magazine Canard PC. (Crédit Photo) Ivan Gaudé à...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ivan Gaudé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ivan Gaudé est journaliste spécialisé dans les jeux vidéo et les nouvelles technologies, ancien rédacteur en chef de "DVD Magazine" et "Humanoïde". Il est cofondateur et directeur de la publication du magazine Canard PC. (Crédit Photo) Ivan Gaudé à...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La plateforme de jeu vidéo en streaming, Stadia, de Google, cherche à développer un nouveau concept : la "latence négative" pour soutenir la vitesse de son service. Cette technique permettra de prédire les commandes des joueurs, ce qui permettra aux serveurs de Stadia d’anticiper leur actions.

Atlantico : La plateforme de jeu vidéo en streaming, Stadia, de Google, cherche à développer un nouveau concept : la "latence négative" pour soutenir la vitesse de son service. Cette idée a été avancée par Madj Bakar, le directeur adjoint du département de l'ingénierie de la Stadia, et se baserait sur la prédiction par la machine des commandes les plus souvent utilisées par le joueur face à certaines situations. Un tel concept vous parait-il réaliste ? Pourrait-il permettre à Google de concurrencer les consoles de salon classiques ? 

Ivan Gaudé : Tout lancement d’une nouvelle « plateforme » ou console de jeux, implique son lot de vantardises techniques à visée marketing. Phil Harrison, qui dirige le projet Stadia chez Google, est bien placé pour le savoir puisqu’il a vécu tous les lancements de Playstation chez Sony et celui de la Xbox One chez Microsoft. C’est dans cette optique d’abord marketing qu’il faut apprécier le terme de « latence négative ».

Technologiquement, je ne pense pas que Stadia va essayer littéralement de « prédire » les actions des joueurs, mais plutôt de prendre le plus d’avance possible sur les calculs à effectuer par le serveur en attendant les « inputs » du joueur. Cela implique probablement de faire « tourner » les jeux beaucoup plus vite sur le serveur que ce que recevra le joueur (par exemple calculer 100 images par seconde sur le serveur mais n’en envoyer que 60 par seconde au joueur). Mais aussi, et c’est le sens de ce qu’ils viennent d’annoncer à mon avis, essayer de mettre à profit la puissance énorme dont ils disposent pour anticiper sur les calculs à venir grâce au machine learning en fonction de ce qu’ils sauront du comportement coté utilisateur. Ce ne sont pas tant des actions du joueur (par nature peu prévisibles à moins de jouer à sa place ce qui serait désastreux pour l’expérience de jeu) qui pourraient être prises en compte que les caractéristiques du jeu, de son matériel et de sa connexion.

Pour le moment, la plateforme Stadia doit encore démontrer qu’elle peut proposer une expérience de jeu satisfaisante dans des conditions normales de connexion chez l’utilisateur. Prétendre faire mieux que les consoles classiques, ce n’est pas impossible si l’on se réfère à du 30 images seconde sur un téléviseur, mais c’est comme promettre de battre le record du cent mètre sans avoir prouvé qu’on sait marcher : on s'expose au ridicule.

Peu importe la vitesse de réaction du serveur, le risque d'une déconnexion ne reste-t-il pas un facteur indépassable qui défavorise la technologie utilisant le streaming par rapport aux consoles de salons ? Quid des disparités en fonction de la couverture internet ?

La déconnexion n’est pas réellement un risque, sauf en utilisation mobile. Le vrai défi concerne la latence ou le lag, c’est-à-dire le délai ressenti par le joueur entre la commande qu’il envoie et le résultat à l’écran. Et de ce point de vue, Stadia doit surmonter un handicap supplémentaire par rapport à une console, qui est la qualité et la vitesse de la connexion internet. Les démonstrations effectuées étaient relativement convaincantes avec des connexions équivalentes à la fibre (ultra haut débit, un tiers environ des connexions en France, beaucoup moins dans certains pays). Nous sommes beaucoup plus dubitatifs sur leur promesse que Stadia fonctionnera correctement sur de l’ADSL, même de bonne qualité, et c’est une des premières choses que les rédactions de Canard PC et Canard PC Hardware testeront.

Peut-on voir dans cette perspective une tendance de l'industrie du jeu vidéo qui viserait une dématérialisation de plus en plus importante de ses supports physiques ? Quels soucis, notamment en termes de propriété, peut-on s'attendre à voir émerger ?

La marche vers la dématérialisation des jeux est une constante depuis plusieurs années. Comme on l’a vu récemment avec le jugement du Tribunal de Grande Instance de Paris dans l’affaire opposant Que Choisir à Valve, le droit dans ce domaine peut évoluer vite et parfois sembler contradictoire. Je ne suis pas juriste et il faudra de toute façon voir comment est rédigé le contrat d’utilisation de Stadia, mais à partir du moment où il n’y a même plus de téléchargement, il n’y aura à mon avis aucun droit de propriété sur les jeux : l’utilisateur achètera une licence d’utilisation d’un jeu, pas le jeu lui-même.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires