En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
Revue de presse people

Céline Dion se surmène grave (et se ruine la silhouette), René-Charles dépense sec, Laeticia Hallyday n'en a plus les moyens; Karine Ferri s'inquiète des assauts d'Iris Mittenaere, Yoann Gourcuff s'attaque à Stéphane Plaza; Louis Sarkozy devient américain

Publié le 06 juillet 2019
Mais aussi une pluie de mariage de stars américaines sur la France, un tourbillon d’emmerdes pour Meghan et Harry et Miss France qui révèle qu’elle fait caca.
Jean-Sébastien Ferjou est l'un des fondateurs d'Atlantico dont il est aussi le directeur de la publication. Il a notamment travaillé à LCI, pour TF1 et fait de la production télévisuelle.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Sébastien Ferjou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Sébastien Ferjou est l'un des fondateurs d'Atlantico dont il est aussi le directeur de la publication. Il a notamment travaillé à LCI, pour TF1 et fait de la production télévisuelle.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi une pluie de mariage de stars américaines sur la France, un tourbillon d’emmerdes pour Meghan et Harry et Miss France qui révèle qu’elle fait caca.

Charlotte qui rit, Meghan qui grince

Meghan et Harry, Charlotte Casiraghi et Dimitri Rassam : ils sont le passage obligé de la presse people chaque semaine ces temps-ci, alors expédions le paquet princier direct.

Du côté de la couronne britannique, le Duc et la Duchesse de Sussex ne se sont (encore) pas fait que des amis. En cause ? Le baptême de leur petit Archie. Une occasion céleste et heureuse pensiez-vous, que nenni ! Pour les ennemis de la monarchie ou les fans un peu gloutons de la famille royale, Harry et Meghan ont commis une faute majeure en décidant de célébrer l’évènement religieux dans une intimité telle que le nom des parrains marraines restera secret. Puisque les contribuables britanniques ont participé aux frais maousse costaud de rénovation de leur cottage de Windsor (2,6 millions d’euros), pourquoi le duc et la duchesse de Sussex se croiraient-ils dispensés d’assumer le rôle public d’incarnation de la nation au côté du souverain, clament haut et fort les mécontents ? Comme le relève Public « ils n’hésitent pas à puiser dans l’argent des Anglais mais quand il s’agit de partager un moment avec eux, c’est une autre histoire ». Les Britanniques (enfin ceux qui s’y intéressent) veulent bien d’une famille royale mais dans une logique de Pay per view, pas de Pay sans view. Dit en français plus courant, « pas d’argent du beurre populaire sans donner le beurre au peuple ».

Point de Vue vole cependant au secours du couple en tentant de nous convaincre que le reproche qui leur est fait est spécieux dans la mesure où les travaux de leur cottage auraient été payés par le Sovereign Grant, la subvention annuelle versée par l’Etat britannique à la Couronne. Sauf que l’argent, nous dit Point de Vue, ne vient pas de la poche des premiers Mr. or Mrs Smith venus mais du Crown Estate, le domaine de la Couronne, « c’est-à-dire les biens royaux dont l’administration a été confiée en 1760 par George III à son Parlement pour qu’il finance le bon fonctionnement du gouvernement et de l’Etat. La subvention annuelle dépasse aujourd’hui les 80 millions d’euros, ce qui représente à peine 15% des bénéfices tirés par l’Etat -et donc les contribuables- du Crown Estate. Au regard des chiffres et de l’histoire, c’est la Couronne qui finance les dépenses publiques et non l’inverse ». Pas sûr que l’argument convainque les manants…

D’autant qu’il semblerait bien que derrière ces histoires d’argent se joue quand même surtout une question de principe : peut-on être une Kardashian comme les autres quand on est une altesse royale ? La vie entière de la grand-mère d’Harry semble prouver le contraire.

Bref. Indépendamment de ces vulgaires considérations financières, les monarchistes sont eux aussi en pétard. Tout d’abord, le couple star n’aurait pas consulté l’agenda d’Elizabeth II ni celui du Prince de Galles, pourtant héritier du trône et grand-père du petit Archie avant de fixer la date du baptême. Résultat, la Reine ne peut pas venir (Public) et le baptême a dû être décalé in extremis afin que Charles puisse y assister sans avoir à annuler d’engagement officiel. Car la vieille génération de la famille royale est dure à la tâche (elle). Pire, dans les milieux ultra monarchistes, on murmure qu’Harry et Meghan sont en train de rompre le lien de confiance qui unit la famille royale aux Britanniques (Point de Vue !).

Dans Public, Voici et ailleurs on nous raconte qui plus est que le couple serait insupportable : une troisième nounou a démissionné en 6 semaines. « Les jeunes parents ont rompu avec la tradition royale qui veut que les nannies soient diplômées de l’école Norland et passées par une agence spécialisée à Londres. Celle-ci envisagerait même de mettre un terme définitif à cette collaboration. » Bigre !

Conclusion de Point de Vue : « Le couple doit à tout prix faire la paix avec la presse britannique et l’opinion, mettre fin aux malentendus, s’ouvrir au lieu de se replier. Retrouver très vite les chemins du cœur de leurs concitoyens. ». Voilà. A Yellow jacket est si vite arrivé…

Côté Monaco, pas de nuage sur le ciel bleu ni ombre sur la Une de Gala. Il faut dire qu’il est plus facile de régner sur une poignée de Monégasques que sur des centaines de millions d’humains dans le monde (Commonwealth oblige). Après leur mariage civil en principauté (une seule photo rendue publique), Charlotte et Dimitri ont donc célébré leur mariage religieux du côté de Saint-Rémy de Provence. Un décor de rêve nous dit Gala. Et une chaleur de gueux, il faisait près de 45°C dans le « sublime mas éclairé aux bougies » qui a accueilli la noce et les deux jours d’agapes. Là, où on voit que l’éducation se perd, c’est que même chez eux et avec une liste d’invités triés sur le volet, les jeunes mariés ont été obligés d’assumer une règle hyper stricte pour garantir leur intimité : les téléphones portables restent au vestiaire.

Le reste du contenu des articles de vos magazines préférés sur ce mariage n’étant que sucreries à faire passer l’envie de s’approcher d’une pièce montée nuptiale à jamais, on zappe.

Point de Vue nous apprend néanmoins au passage que dans quelques semaines, ce sera au tour de Louis Ducruet, cousin de Charlotte et fils de Stéphanie de convoler à Monaco.

Et si vraiment vous êtes en manque de têtes couronnées, vous pouvez vous consoler dans le même magazine avec des tas de photos de Brigitte Macron aux côtés de la princesse Mary de Danemark ou de la nouvelle impératrice du Japon. Et même prendre une petite leçon de protocole nippon comme celle reçue par le président français et son épouse lors du G20 d’Osaka.

La vie en rose : les stars se marient pour un oui ou pour un non cet été

Il n’y a pas que les princesses ou crypto-princesses qui se marient. Cette semaine, saison oblige, c’est une pluie de mariages de stars qui s’abat sur la presse people. Et sur la France.

Mariages de stars américaines d’abord. Joe Jonas (chanteur de boys band de son état) et Sophie Turner (reine du Nord de la série Game of Thrones) ont vu grand et ont organisé 3 jours de festivités dans le Vaucluse au Château de Tourreau dans la région de Carpentras pour faire suite à leur oui officiel le 1er mai à Las Vegas devant un sosie d’Elvis Presley. Et comme chez Charlotte C., nous révèle Voici, on n’y plaisantait pas avec les portables. Le DJ Diplo qui avait diffusé sur Instagram des images de la soirée du mariage à Vegas a été privé de son smartphone. Vitres teintées, armée de gardes du corps, tout était prévu pour que rien ne filtre. Comme le note Public, à 4000 euros par nuit et par chambre, « étant donné le nombre d’invités, la note a dû être salée ».

Autre ville française, autres Américains, autre noce. Zoe Kravitz, la fille du célèbre chanteur et de Lisa Bonnet (qui jouait l’une des filles de la famille Huxtable dans le Cosby Show) a célébré dans le « superbe hôtel particulier parisien » de son papa Lenny son mariage avec Karl Glusman en présence du « tout Los Angeles ». La jeune femme qui joue dans la série Big Little Lies est aussi égérie Yves Saint Laurent et son mari, acteur, même si comme le souligne Voici, au milieu des Reese Witherspoon, Nicole Kidman, Cara Delevingne et autres Denzel Washington, « le marié était le moins célèbre de la fête ». En amuse-gueule, Zoe avait eu droit à une « pré-soirée de folie la veille de la noce au restaurant Lapérouse.

Moins hollywoodien et moins bling bling mais tout aussi glamour grâce à leur arrivée en Coccinelle immaculée, Marie-Ange Casta, la petite sœur de Laetitia et l’imitateur Marc-Antoine Le Bret se sont mariés en Corse à Lumio, le village des Casta. Closer nous en publie les « photos exclusives ». Et là pas de problème de portables, comme le confiait la mariée à Elle, « j’ai du mal à répondre au téléphone là-bas », la connexion ne passe pas.

Coup de blues post-nuptial pour Karine Ferri

Eux se sont mariés un peu plus tôt dans la saison et Voici nous l’apprend en Une, photos dans la grande bleue à l’appui, l’animatrice de TF1 et son footballeur de mari Yoann Gourcuff soufflent enfin. « Epuisée par son mariage, elle avait connu un petit coup de blues. Mais en vacances dans le Sud avec son clan, elle a très vite renoué avec le bonheur ». « Les dix jours qui ont suivi la fête, Karine s’est un peu repliée sur elle-même » confie un proche au magazine. Lors d’un tournage d’un grand bêtisier, le malaise de l’animatrice a sauté aux yeux de toute l’équipe de tournage. « Elle semblait blasée, pas très souriante, un peu ailleurs ». Au point de reporter son voyage de noces en Polynésie. Diantre ! Que se passe-t-il donc pour que les bêtisiers n’amusent plus notre Karine ?

Un trop plein d’émotions classique après avoir réalisé son rêve de petite fille avance Voici. Euh… On n’est pas psy mais on verrait bien une autre piste et c’est d’ailleurs Voici lui-même qui nous la sert dans un encadré : « Iris Mittenaere, une rivale qui l’inquiète de plus en plus ». L’Ex Miss Univers est arrivée à pas de loups (ou de Danse avec les stars) sur TF1 et a fini par décrocher la présentation du loto, de l’euro-millions et de Ninja Warrior. Pire, elle est devenue proche de Christophe Beaugrand pourtant grand complice de Karine. Mazette… Habile la miss.

Ne sortez pas les mouchoirs immédiatement, Karine a de quoi assurer ses arrières : Yoann change de vie pour elle. En vrai, on ne sait pas trop si c’est vraiment pour elle ou à cause de ses performances sportives mais faisons comme si : « Yoann a annoncé la nouvelle le jour de leur mariage alors que la fête battait son plein » nous dit Public. Le milieu de terrain a ainsi confié à ses invités qu’il comptait démarrer une nouvelle vie dans l’immobilier. Et Public de poursuivre « c’est une reconversion courante chez les footballeurs car la profession ne requiert aucun diplôme (nous on pense que si lorsqu’il s’agit de diriger une agence, mais bon, on dit ça, on dit rien) et peut s’apprendre facilement sur le terrain (…). Bosseur, calme, déterminé, il a un charisme de dingue et un nom. (…). Soutenu par son épouse, le trentenaire se sent regonflé à bloc. Stéphane Plaza n’a qu’à bien se tenir ».

Karine contre Iris, Yoann contre Stéphane, qui l’emportera ? La suite au prochain numéro.  

Inquiétude (et râleries) chez les fans : Céline Dion, la grande chose toute simple se transforme en fil de fer d’extravagance

La star québécoise est en Une de Public (« Rien ne va plus » et en médaillon de Une dans Voici « Ses fans ne la comprennent plus »).

Les deux magazines s’appuient sur la même photo, une Céline arborant en pleine rue une tenue dont on se demande si elle n’a pas oublié le bas… Veste longue sur justaucorps très très très échancré du même imprimé bigarré. Sans jupe ni pantalon… dévoilant des cuisses ultra affutées et il faut bien le dire assez flippantes. Le tout ressemblant à une sorte de gros oiseau maigre (oui, on assume l’oxymore) sous acide.

 « Une terrible addiction » la frappe s’inquiète Public. « La santé de la diva qui apparaît de plus en plus amaigrie et qui multiplie les excentricités, inquiète au plus haut point ». « Exaltée, excentrique et délurée » (hé hé…), elle est entrée dans une suractivité permanente et affiche une spectaculaire perte de poids. Céline a-t-elle pété un plomb s’interroge gravement Public ? Et le magazine de mener l’enquête photos à l’appui. Son poids et sa silhouette décharnée ? Céline affirme qu’elle s’est découvert une passion pour la danse. Son excitation ? Elle serait victime du syndrome FOMO de l’acronyme anglais Fear Of Missing Out, la peur de passer à côté de quelque chose, trouble mental qui pousse ceux qui en souffrent à s’agiter frénétiquement par peur d’être englouti par le vide. La preuve selon Public, c’est qu’elle a arboré un T-shirt sur lequel était écrit FOMO en gros. Sauf que Céline, elle, considère que FOMO c’est simplement l’acronyme regroupant les initiales du titre de sa nouvelle chanson Flying On My Own (je vole seule).

Et justement, nous apprend Closer, cette chanson c’est le drame ! « Ses fans ne reconnaissent plus ses choix en matière de programmation musicale qui les privent un peu de leur idole ». Plus grave, lors de la sortie du single, disponible sur les plateformes de téléchargements ou de streaming sur internet, aucun disque n’a été adressé aux stations de radio québécoises qui ont pourtant « tant soutenu leur star maison ». Tabernacle, Céline que te prend-il ?! Combiné à ses tenues de Top model (nous on aurait plutôt dit de Folle modèle, surtout en voyant la photo où elle porte une étrange robe qui la fait apparaître floue comme un porno crypté de Canal Plus), ces manquements à son public chérrrri inspirent à Closer une conclusion sans pitié : « une image hautaine, inaccessible, artificielle, loin de la petite Québécoise de Charlemagne, qui même devenue star était toujours restée simple ». 

Peut-être Céline devrait-elle se ressourcer un peu en famille ? Et s’inspirer de son aîné, René-Charles, qui a accompagné maman dans sa tournée parisienne. Car s’il sait lui-aussi dépenser à la hauteur de la fortune familiale, il ne flambe pas sous les flashs des photographes et demeure adepte du look sportwear jean-baskets passe-partout. Passe-partout mais pas payable par tous… T-shirt à 1500 euros, sneakers à 600 nous apprend Public. La décroissance ne passera pas par lui !

Laeticia Hallyday crie famine

Rassurez-vous, on n’en est pas encore tout à fait là. L’heure est néanmoins grave et même très grave. Rendez-vous compte, la veuve de Johnny a été obligée de prendre le train. Je sais, vous êtes sous le choc vous aussi… « Etranglée financièrement, elle va céder » hurle Closer en lettres capitales sur sa Une. Selon le magazine, avoir été obligée de prendre le TGV pour se rendre au Puy Du Fou après deux jours à Disneyland (on résume un peu mais on n’a pas toute la nuit non plus) l’aurait convaincue de la nécessité de négocier avec ses beaux-enfants pour sortir de l’impasse financière dans laquelle l’enferment les décisions de justice en sa défaveur de ces dernières semaines (même si rien n’est définitivement tranché). Ses charges sont énormes. A elle seule, « la villa de Marnes-la-Coquette, qu’elle ne peut pas vendre tant que David et Laura contestent le testament de leur père, lui coûte 250 000 euros par an en entretien ». Le 1erjuillet, Laeticia a donc « passé la journée enfermée, le nez dans ses comptes à la recherche de dépenses à réduire ».

Autre signe que l’heure est grave, André Boudou, le papa de Laeticia, avec lequel elle vient de se réconcilier, est revenu à l’assaut de Me Amir Aslani, l’avocat de sa fille. 3 rencontres en 3 semaines dont deux entrevues sans sa fille. Bilan selon Closer : un changement de stratégie et une proposition à David et Laura « dont ils pensent qu’elle sera acceptée par les aînés de Johnny ». Alleluia ! Que la paix revienne enfin sur la première famille (du show business) de France.

En vrac et en tapas pour la route.

Alors que son papa fait la Une de Paris Match et un petit bout de celle de Gala avec son épouse Carla, Closer nous apprend que Louis Sarkozy veut changer de nationalité. « A 22 ans seulement, Louis a les honneurs de la presse espagnole alors qu’il vit à New York et a confirmé qu’il poursuit des démarches pour devenir américain ». Si son père proclame urbi et orbi qu’entre lui et la France, ça ne sera jamais fini, cette passion n’a donc rien de dynastique. Car Louis, lui préfère les chaussures aux meetings politiques et New York à la foire à l’andouillette de Trifouilly-les-Oies. Il a lancé une collection de mocassins avec la marque espagnole Boonper. A 300 euros la paire, ça n’est pas encore assez cher pour le fils de Céline Dion mais on s’en rapproche.

Puisqu’on est gentil et qu’on sait qu’en ce week end de juillet, la politique vous manque atrocement, quelques mots sur le papa de Louis. Dans Match, on apprend qu’à « chaque signature de livre, il doit résister à la tentation de revenir » (ay, que dolor !). Dans Gala, il nous apprend qu’il n’a jamais voulu tenir de propos trop durs sur son ex épouse Cécilia par respect pour son fils. Et pourtant, on comprend entre les lignes, qu’il en avait sous la pédale à balancer. Heureusement, l’élégance l’a emporté. A peu près…

Mariah Carey réclame 5 millions de dollars à une ex employée qui, en violation de son contrat de confidentialité, a livré à la presse des informations sur son dossier médical et ses dépenses extravagantes. Et vlan. L’assistante n’aura qu’à financer les prochaines.

Matthew McConaughey est en photo un peu partout à la plage en Grèce, et lui, contrairement à Céline Dion n’est plus aussi affuté qu’avant. Que les fans se rassurent, si Closer insinue perfidement qu’il est fier de son dad bod (bedaine assumée en français dans le texte) et qu’il affiche un « corps de papa de 49 ans normal », y’a encore de la marge avant d’avoir recours à la liposuccion ou à Photoshop.

Adele, elle, a complètement fondu (Closer encore). La star anglaise de la chanson a pris son corps en main, déjà 7 kilos de perdus. Elle s’est mise au sport avec Sporty des Spice Girls. « Ca sent le revenge body », autrement dit la vengeance de la femme divorcée persifle le mag.  

Miss France fait caca. Comme vous et moi. Et oui. Sans transition. C’est Public qui nous l’apprend curieusement au beau milieu d’un article titré « Vaimalama Chaves totalement ingérable ». Car la jeune femme ne s’en laisse pas conter. Revenant sur des déclarations de Laurent Ruquier lors de son passage dans On n’est pas couché, la miss a déclaré dans le Parisien qu’elle était choquée que l’animateur de France 2 ait pu la traiter d’une manière qui suggérait (selon elle) qu’il était en train de dire « Voilà Miss France, utilisez son image pour vous branler et pour faire des enfants ». Sylvie Tellier n’en est toujours pas revenue de ces propos si peu Geneviève-de-fontenesques. Et une chose en menant –mystérieusement- à une autre, Vaimalama de confier dans la même interview qu’elle avait balancé à une femme qui s’étonnait de la voir dans les toilettes « oui et c’est pour la grosse commission ». Et les paillettes des princesses alors ?  

Lors du tournage de Je suis une célébrité, sortez-moi de là pour TF1, Christophe Dechavanne se serait mis tout le monde à dos selon Closer. « Il pouvait arriver avec deux heures de retard sans un mot d’excuse (…). Un manque de ponctualité néanmoins passé au second plan, son attitude sur le tournage s’avérant plus stressante encore que ses absences ». Pire, il en serait venu aux mains avec le producteur. Et plusieurs candidats parmi lesquels Capucine Anav, Alexandra Rosenfeld ou Brahim Asloum auraient menacé de quitter le tournage. Ce qui est balot, c’est que Voici suggère pour sa part que cette saison de l’émission sera à l’antenne nettement plus familiale et nettement sadique… Montrez-nous les coulisses !  

On sait que vous vous posez la question mais n’osez pas l’avouer : Yannick Jadot fait-il partie du casting de Sortez moi de là ? Depuis que le chef de file des Verts a décrété que les Européennes avaient fait de lui une star, tout est possible en effet. Mais au risque de décevoir ses légions de fans, non, M. Jadot ne sauvera pas la planète en prêchant dans cette émission. Ni dans Danse avec les stars, ni dans les Anges de la téléréalité.

Vous le voyez, la vie est dure parfois, les motifs de chagrin multiples (Nicolas ne veut pas revenir, Yannick ne fait pas de télé, François Hollande a posé entre d’énormes Bisounours en peluche –la photo est dans Voici) l’avenir est sombre et chaud mais il faut savoir garder le coeur vaillant. Alors lâchez votre smartphone ou votre ordi et reprenez le cours d’une vie normale.

Et au pire, si vraiment vous avez besoin d’un remontant, Closer publie une photo de Stéphane Plaza nu ainsi qu’une série « ces célébrités qui aiment bien leur lune », Emilie Ratajkowski et Baptiste Giabiconi en tête (façon de parler car comme le remarque finement le magazine, ils ne sont pas un titre dédié à l’astronomie). Quant à Voici et Public, vous y trouverez celles de Miley Cyrus quasi topless sur scène à Glastonburry. Et c’est fini.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

03.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

04.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

05.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

06.

Rentrée sous pression : pourquoi la mi-mandat pourrait être fatale pour l’unité de la LREM

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Un échec pour Merkel et Sarkozy?

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Gastoch
- 06/07/2019 - 13:26
très bien
Cette revue de presse est distrayante ET instructive.