En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
Revue des hebdos
Rachida Dati terrorise chez LR, Ségolène Royal horripile au PS, François Ruffin se souvient de sa timidité sociale; Le Point, Valeurs Actuelles, Marianne mitraillent la politique fiscale de Macron; L'Obs baba devant les jeunes que le climat angoisse
Publié le 14 mars 2019
Sans oublier : la République en Marche cherche à se loger
Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Klein
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sans oublier : la République en Marche cherche à se loger

Même combat, même Une, pour Le Point, Valeurs Actuelles, et Marianne contre les impôts, tandis que l'Express s'intéresse au duel Macron-Marine Le Pen, à la veille des européennes, et que l'Obs montre des jeunes mobilisés face au changement climatique.

Dati fait peur

"Elle enrage. Elle insulte. Elle menace. Gérard Larcher et Bruno Retailleau, donc, mais aussi Brice Hortefeux, eurodéputé, Pierre Charon, sénateur parisien, Frédéric Péchenard, ancien directeur général de la police nationale – tous ceux qu’elle soupçonne d’ourdir des mauvais coups pour l’écarter" portrait contrasté de Rachida Dati dans l'Express (quatre pages).

L'hebdo donne la parole à un ancien ministre de Sarkozy : "« Rachida a une grande qualité : elle va au clash. Elle n’a absolument pas peur. Elle prend des coups, elle en donne. Simplement, elle ment comme elle respire et ne recule devant rien. Elle menace par exemple de révéler que vous touchez de l’argent indûment, alors qu’évidemment vous n’en touchez pas. Mais, le temps que vous le prouviez, les dégâts seront faits. Donc, vous la fermez. »

 Royal énerve le PS

 Elle voulait être tête de liste aux européennes, puis elle ne veut plus "Elle tape sur Macron, puis elle enchaîne les déclarations énamourées qui nous font du mal politiquement" certains s'énervent contre Ségolène Royal au PS.

Ruffin assume son ego

"Les artistes, ou les politiques, qui disent : « Moi, je n’ai pas d’ego », ce sont des menteurs. Je me regarde en face : j’ai un ego, j’ai de l’orgueil, j’ai une ambition. La question, c’est : au service de quoi, de qui vous mettez votre ego ? (...) Ma référence, ça serait plutôt Jules Vallès, un homme, un écrivain, mêlé à des événements politiques et qui jamais n’a oublié son camp : celui des humbles" Interview de François Ruffin sur quatre pages dans Le Point.

A la question "Vous vous flattez de rencontrer des vraies gens, ce qui, en général, est le propre de ceux qui n’en ont pas rencontré avant longtemps…" Ruffin répond "C’est vrai. Je le dis. (...) j’ai vécu à l’abri du monde. Puis j’ai plongé." Le Point rebondit : "Qu’est-ce qui vous a empêché de les voir ? Les grilles de La Providence, cet établissement privé d’Amiens où, comme Macron, vous avez été scolarisé ?"  Le député répond : " Une immense timidité sociale, je pense, une absence de confiance, un enfermement de classe." 

Impôts : ceux qui payent toujours plus

Valeurs Actuelles prend la défense de "ceux qui payent toujours plus" les "propriétaires, familles, retraités" et propose un "voyage au pays de l'enfer fiscal" avec une photo de Macron à la Une. Tandis que Le Point défend "les classes moyennes supérieures".

Pour Valeurs "La politique fiscale du gouvernement traduit une absence flagrante de pensée économique, mais constitue un bon révélateur des obsessions de nos dirigeants" estime l'hebdo selon lequel "Le Français moyen reste l’ennemi de La République en marche"

La transformation de l’ISF en IFI serait "une aberration écologique et un coup de matraque fiscale sur une certaine France" selon Valeurs. « Le gouvernement a supprimé l’ISF sur les automobiles, les yachts, les avions et les hélicoptères privés, les actions des sociétés pétrolières, tous biens émettant beaucoup de dioxyde de carbone, mais il a institué un IFI sur les espaces naturels », s’étonne Guillaume Sainteny, présenté comme "spécialiste des politiques environnementales".

Ainsi donc : "Tout Français propriétaire de terrain agricole se trouve désormais incité à vendre ou à urbaniser ses terres et à acheter à la place des actions d’entreprises pétrolières, même étrangères. « Pour le dire simplement, reprend Sainteny, cette réforme a consisté à détaxer le patrimoine polluant et ses revenus et à surtaxer le patrimoine naturel et ses revenus. "

Dans le même dossier de Valeurs, Olivier Babeau, professeur d'economie souligne un paradoxe : "Notre pays est celui où l’effet égalisateur des prélèvements est le plus élevé au monde et pourtant il est aussi l’un de ceux où la demande pour une solidarité accrue s’exprime avec le plus d’insistance."

"1000 milliards d’euros d’impôts. Mais que font-ils du pognon? C’est avec cette question brute de décoffrage de Jacline Mouraud que débutait le mouvement des “gilets jaunes”. selon Marianne. Au moment où le “grand débat national” s’achève, Marianne répond à la question, "révélant que les impôts et prélèvements sociaux ont augmenté de 85 % en vingt ans et financent de moins en moins les fonctions régaliennes de l’Etat".

Ceux qui accusent Macron d'être le "président des riches" vont s'y perdre : Le Point le dénonce en Une car "Les classes moyennes supérieures" sont "les vaches à lait de l'Etat".. L'hebdo demande (avec une photo de Macron) "Va-t-il s'arrêter de faire payer les mêmes ?"

Les jeunes et le climat

"Environnement, démocratie, lutte contre les inégalités... ce sont les moins de 25 ans qui, aujourd'hui, nous réveillent. Ils ne nous traitent plus de ringards ou de coincés, mais d'irresponsables. A la veille de la grève mondiale des jeunes pour le climat, portrait d'une génération mobilisée et créative, décidée à prendre notre destin en main" annonce L'Obs qui consacre sa Une et dix pages au sujet.

"Ces dernières semaines, partout dans le monde, collégiens, lycéens et étudiants sèchent les cours tous les vendredis pour dénoncer l'inaction des Etats en matière de réchauffement climatique. Ces Fridays for Future devraient culminer, ce vendredi 15 mars, avec une grève mondiale pour le climat, qui verra les moins de 25 ans faire l'école buissonnière contre le grand n'importe quoi environnemental. Ils prennent le micro, ils n'ont peur de rien." ajoute l'Obs.

La République en Marche cherche un siège

Toujours pas de siège pour La République en Marche souligne l'Express dans un article consacré à Stanislas Guerini délégué général, de ce mouvement depuis  le 1er décembre 2018  :  "Près de trois ans après sa création, le mouvement lancé par Emmanuel Macron ne sait toujours pas exactement où il habite. Au sens propre. Trop cher, trop de travaux... Stanislas Guerini enchaîne en vain les visites d’immeubles pour acheter un siège plus adapté que l’actuel, un hôtel particulier biscornu loué dans le IIe arrondissement de Paris. Une poignée de biens compatibles sont mis en vente chaque année dans la capitale, et le délégué général doit composer avec les injonctions contra - dictoires de ses troupes. Entre les idéalistes, qui le pressent d’éviter les quartiers du pouvoir – le Parti socialiste de l’époque Solferino reste un épouvantail –, et les pragmatiques qui lui conseillent de s’établir à quelques encablures des ministères et de l’Assemblée nationale. Le dilemme immobilier est révélateur d’une crise de croissance pour La République en marche, tiraillée entre la promesse de rester un mouvement citoyen et la nécessité d’agir en parti politique efficace."

Pas de femme voilée dans l'Hémicycle ?

Lors du débat sur la laïcité organisé le 20 mars au siège de La République en marche, "la députée de Paris Anne-Christine Lang compte proposer à son parti de refuser d’investir des candidates voilées aux élections municipales. « Je ne mettrais jamais un pied dans l’Hémicycle s’il y avait une femme voilée », affirme l’ancienne socialiste" selon l'Express. 

Pas de consensus sur ce point dans le mouvement : "On pourrait se faire attaquer en justice et se faire condamner. C'est discriminatoire", met ainsi en garde le député Ludovic Mendes. 

Duel Macron-Marine Le Pen

Lors des Européennes, va-t-on voir jouer le match retour de l'élection présidentielle, Oui si l'on en croit les sondages qui donnent les listes de Macron et Le Pen en tête des intentions de vote. " Quand ils regardent autour d’eux, l’un et l’autre ne peuvent que se réjouir. Aucune alter native crédible ne vient perturber leur tandem. Macron consolide son centre par la gauche comme par la droite, Le Pen blinde sa droite. Ce n’était pas écrit." remarque l'Express dans son dossier de Une qui fait douze pages.

"Octobre 2018, les amis d’Emmanuel Macron, quand ils songent aux européennes, se résignent à un score de 17 % et espèrent, au mieux, une deuxième position derrière le RN. En novembre, ça ne s’arrange pas : le pouvoir vacille, habillé pour l’hiver par des gilets jaunes. Mais le temps change et le printemps se pointe en février. Les sondages actuels laissent espérer la première place, autour de 23 % des intentions de vote. Comme quoi, en politique..." note l'Express

La réforme des retraites

Réformer les retraites est un vrai défi, politiquement et socialement explosif : " C’est la mère des réformes du quinquennat. La fin de l’ISF, les ordonnances Travail ou la loi sur la SNCF pourraient bien paraître anecdotiques à l’aune du big bang qui se profile sur les retraites. Pas d’énième toilettage en vue cette fois, l’idée est de bâtir un système universel avec un même calcul des pensions pour tous, afin de respecter la promesse du candidat Macron : « 1 euro cotisé donne les mêmes droits, quel que soit le statut. » pour l'Express.

Vu le nombre de régimes différents, on peut en effet s'inquiéter face à la complexité de la tâche : "Comment harmoniser le calcul des pensions ? C’est la vraie difficulté de la réforme pour l’économiste Jean- Hervé Lorenzi, qui rappelle que « 42 régimes coexistent aujourd’hui et qu’ils répondent à des logiques très différentes. »"

La guerre du bio est déclarée

Le bio est à la mode, mais les grandes surfaces en profitent pour faire pression sur leurs fournisseurs bio signale l'Express : "Le Synabio, syndicat des entreprises de l’agroalimentaire bio, évaluait récemment à plus de 4,5 milliards d’euros le chiffre d’affaires cumulé de la filière en hyper et supermarchés. Il s’inquiétait d’ailleurs de voir « la grande distribution mettre ses fournisseurs bio sous forte pression », tant en ce qui concerne les tarifs (28% des entreprises bio se verraient actuellement réclamer une baisse de prix avant toute discussion) que pour les pénalités « imposées par les enseignes en cas de retard ou de rupture d’approvisionnement ». De son côté, Brigitte Brunel Marmone anticipe clairement des tensions sur la filière : « L’exacerbation de la concurrence risque d’engendrer une trop grande distorsion entre l’offre de production et la demande, qui ne cesse de grimper. En France, seules 6 % des terres sont mises en culture bio » rappelle-t-elle."

Les investissements chinois dans l'UE

"Partout dans le monde, les rachats par des firmes de l’empire du Milieu suscitent de plus en plus de méfiance. L’Allemagne, traumatisée par l’OPA sur sa firme de robotique Kuka en 2016, a ainsi refusé de céder Leifeld, un fabriquant de machines-outils. C’est la première fois qu’un Etat européen met un tel veto à la Chine. " constate l'Express qui indique que les investissements chinois dans l'Union Européenne ont baissé de 40% en 2018.

Le complotisme aux USA

"Ils ont perdu un enfant dans la fusillade de l'école Sandy Hook. Les voilà désormais la cible de complotistes qui prétendent que tout a été mis en scène. Plongée dans le monde effarant de la post-vérité." un reportage sur les suites de ce massacre du 14 décembre 2012 (20 enfants et 6 adultes assassinés) à découvrir dans l'Obs.
De son côté Marianne explique (six pages) "Comment YouTube popularise le complotisme" Le site tente depuis plusieurs mois de donner des gages de bonne foi, mais "la régulation demeure peu efficace..."

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
La taxe carbone va prendre l’avion, très bonne idée, sauf que ceux qui vont payer ne sont pas ceux que l’on croit
05.
La République des taxeurs fous se porte bien
06.
Faut-il se résoudre à une situation à l’israélienne alors que le Sahel tend à devenir un nouvel Afghanistan ?
07.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
02.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Onc Donald
- 14/03/2019 - 20:13
climat-jeunesse
Scandaleux ! Non pas, que les jeunes s'intéressent aux problèmes environnementaux, c'est même très bien, mais par contre qu'ils soient utilisés avec l'aide d'une propagande abusive distillée par des médias irresponsables (pas tous heureusement) depuis déjà de nombreuses années utilisant des arguments qui restent hypothétiques n'en déplaise aux "experts" du GIEC, et qui n'ont pas d'autre but que la justification d'une taxe qui ne peut être acceptée par le plus grand nombre qu'avec l'aide d'un alarmisme climatique exagéré !