En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

02.

Coup de gueule de François Cluzet contre les acteurs et humoristes qui participent au "climat anxiogène actuel"

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

05.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

06.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

07.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 4 heures 57 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 6 heures 24 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 11 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 13 heures 5 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 14 heures 41 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 15 heures 18 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 15 heures 35 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 16 heures 9 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 16 heures 30 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 16 heures 47 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 5 heures 41 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 10 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 12 heures 43 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 14 heures 19 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 15 heures 7 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 15 heures 29 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 15 heures 46 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 16 heures 17 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 16 heures 35 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 16 heures 48 min
© FRANCOIS GUILLOT / AFP
© FRANCOIS GUILLOT / AFP
Atlantico Green

Toutes ces autres raisons que les pesticides pour lesquelles les abeilles meurent aussi et dont on oublie de parler

Publié le 10 juin 2018
Cette extermination, ils sont nombreux à en témoigner : des apiculteurs professionnels ou amateurs, des sédentaires ou transhumants, des labellisés bio ou conventionnels, qui assistent tous, impuissants, au dépérissement de leurs colonies depuis une bonne vingtaine d'années.
François Lasserre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Lasserre est auteur d'un ouvrage de vulgarisation sur les insectes, J'observe les insectes, édité chez La Salamandre, et vice-président de l'Office pour les insectes et leur environnement. Il est également co-président de Graine Ile...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette extermination, ils sont nombreux à en témoigner : des apiculteurs professionnels ou amateurs, des sédentaires ou transhumants, des labellisés bio ou conventionnels, qui assistent tous, impuissants, au dépérissement de leurs colonies depuis une bonne vingtaine d'années.

Atlantico : Dans un contexte agricole ultra dépendant de la chimie, on a tendance à directement songer aux pesticides lorsqu'on parle de la mortalité des abeilles. Et même s'il est probablement difficile de rendre compte de la crise apicole sans être pris en tenaille entre les syndicats des apiculteurs et l'industrie agrochimique, quelles sont, selon vous, les autres causes méconnues de cette hécatombe ?

François Lasserre : La cause de cette perte massive est multifactorielle. En plus de l'utilisation massive de pesticides de plus en plus efficaces, les colonies sont beaucoup trop exploitées depuis des millénaires par les humains qui leur retirent leur nourriture, par tous les consommateurs de miel et bien entendu les apiculteurs. Ces éleveurs croisent les espèces et les sélectionnent les rendant plus dociles et non piquantes. Lorsqu’elles sont lâchées dans la nature, elles se retrouvent dans un environnement également surexploités par les humains : sans nourriture variée, très pauvre d’un point de vue fleuristique, sans aucun mosaïque paysagère. Elles ne peuvent plus éviter nos produits issus de la chimies de synthèses qui se multiplient. 

Pour ce qui est des causes secondaires, ces insectes sont aussi confrontés à de nombreux facteurs environnementaux, qui lorsqu'elles sont faiblardes, ont un réel impact sur les colonies : entre autres, les maladies comme la teigne ou les acariens, mites, virus, bactéries... D'autres espèces animales comme les frelons d’europe et asiatique introduits par l’homme, les varroas, acariens, teignes, papillons, piverts attaquent les ruches. 

Selon une étude de l'INRA et du CNRS, 35 % de la production mondiale de nourriture est directement dépendante des pollinisateurs. La valeur du service de pollinisation des insectes a été estimée à 153 milliards d'euros, soit 9,5% de la valeur de la production agricole mondiale. Concrètement comment cette perte se matérialiserait-elle ?

L'abeille domestique fait partie des 10 000 espèces d'insectes pollinisateurs. La disparition de l'abeille représenterait à elle seule une perte de 10 à 15% de la part de pollinisation, ce qui est une énorme partie pour une seule espèce. En effet, les abeilles sont très nombreuses d'où cette part si conséquente.

Mais si jamais l’abeille venait à disparaître à cause de facteurs environnementaux, cela impacterait également les autres insectes pollinisateurs puisqu'ils sont aussi sensibles face aux pesticides, maladies et autres agents extérieurs. 

Existe-t-il en ce moment une alternative technologique ou scientifique permettant de pallier cet hypothétique manque ? Auriez-vous des solutions ou des préconisations accessibles à tous pour permettre la sauvegarde de cet insecte ?

Les apiculteurs reviennent actuellement sur des espèces plus rustiques, moins sélectionnées comme l'abeille noire. De plus, on a déjà imaginé des drones pollinisateurs.

On devrait tout simplement laisser la nature sauvage pour que les pollinisateurs puissent se développer, et soient plus nombreux. Il faut cesser de vouloir dominer le vivant à 100%. Il faut laisser place à la biodiversité, remettre des haies, par exemple, laisser le concept de jardins à la française. Dans les champs, il faudrait laisser les herbes folles et fleurs sauvages pousser. Considérées comme mauvaises herbes, ce sont avant tout de la nourriture pour les abeilles et autres insectes pollinisateurs. Si vous souhaitez conserver un paysage plat et taillé, puisqu'en France c’est culturellement ancré, conservez un coin de balcon ou de jardin en friches et n’y touchez pas ! Il faut le laisser libre et sauvage.

Les consommateurs peuvent rester vigilants et acheter des aliments ou autres qui semblent plus respectueux du vivant et se poser des questions. Quel sera mon impact si j'achète ce produit ? C'est en effet coûteux de sortir de son environnement mais c'est efficace vis-à-vis de ce dernier.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vieux croco
- 12/06/2018 - 08:06
les apiculteurs
devraient prendre leur retraite . Toutes les activités sont surexploitées en raison d'une demande frénétique des populations humaines toujours aussi contradictoires . Cependant faire croire que les jardins à la française contribuent aux problèmes c'est stupide et de mauvaise foi ,ils représentent 0,1% des surfaces exploitées . On peur être éclairé et aveugle en même temps , c'est bien là le malheur .
kelenborn
- 11/06/2018 - 15:30
mr Lasserre gagne bien sa vie
mr Lasserre gagne bien sa vie, qu'il doit avoir une idée approximative de la manière dont poussent les légumes bio qu'il prélève avec parcimonie sur le dos de Mère Nature! Faudrait lui proposer de ramasser des fraises dans les orties, cela le calmerait !
kelenborn
- 11/06/2018 - 15:28
oui
regardez bien cette île à bobos:https://www.babelio.com/auteur/Francois-Lasserre/36741 Il est probable que