En direct
Best of
Best of du 2 au 8 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

03.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

04.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) confirme l’illégalité de la publication d’enregistrements de Mme Bettencourt par Mediapart

05.

Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres

06.

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

07.

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

01.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Trump, le plus détesté des présidents mais celui qui a fait une des politiques les plus profitables à tous les Américains

04.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

05.

Diam's bientôt de retour, Alain Chabat bientôt papy; Grand froid entre Charlène & Albert de Monaco, grand frais entre Emmanuel Macron & sa famille; Divorce imminent chez les Kardashian West; Ben Affleck se gave de doughnuts, Laura Smet prend un coach

06.

Comment basculer vos groupes de conversations WhatsApp sur Signal

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

04.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

05.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

06.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 38 min 34 sec
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 5 heures 16 min
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 6 heures 5 min
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 6 heures 42 min
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 7 heures 20 min
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 7 heures 57 min
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 8 heures 26 min
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 9 heures 6 min
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 9 heures 27 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 9 heures 53 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 3 heures 36 min
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 5 heures 29 min
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 6 heures 26 min
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 6 heures 58 min
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 7 heures 34 min
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 8 heures 15 min
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 8 heures 29 min
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 9 heures 24 min
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 9 heures 33 min
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 9 heures 55 min
© ERIC FEFERBERG / AFP
© ERIC FEFERBERG / AFP
Tobaccogate

La cigarette tue ? Sans blague (à tabac) !

Publié le 11 février 2018
Selon le Comité national contre le tabagisme, les fabricants tricheraient à la baisse sur les quantités de goudron et de nicotine contenues dans leurs cigarettes. Oui, OK, et alors ?
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon le Comité national contre le tabagisme, les fabricants tricheraient à la baisse sur les quantités de goudron et de nicotine contenues dans leurs cigarettes. Oui, OK, et alors ?

On croyait déjà savoir que la cigarette était mauvaise pour la santé. Ou du moins croyait-on déjà le savoir en collectionnant les paquets nouvelle norme tapissés d’avertissements sanitaires tous plus effrayants les uns que les autres, voire en accompagnant ses amis fumeurs au cimetière, mais voici qu’une terrible info nous parvient : la cigarette est en fait très mauvaise pour la santé.

Selon le Comité national contre le tabagisme (CNCT), qui vient de déposer plainte contre eux, les fabricants de tabac tricheraient en effet sur les quantités de nicotine et de goudrons absorbés par les poumons de leurs clients et il faudrait au minimum doubler les valeurs officielles pour s’approcher de la réalité...

 

Oh, ils ne mentiraient pas franchement, ce sont des gens sérieux, mais laisseraient plutôt entendre que les tests qu’ils réalisent en laboratoire avec des « machines à fumer » sont fiables – un peu à la manière dont les ingénieurs Volkswagen bidouillent leurs calculettes à particules fines.

 

Le CNCT est bien sûr dans son rôle en assignant les quatre multinationales susceptibles de se livrer à ces vilaines pratiques, mais il y a tout de même quelque chose d’intriguant dans l’indignation plus large que suscite cette affaire.

 

D’abord, il y a belle lurette que la teneur en goudrons et en nicotine ne figure plus sur les paquets, le législateur européen ayant constaté que les marques en faisaient un argument de vente depuis que la publicité leur est interdite. On suppose donc que le consommateur moyen est assez peu au courant de ces histoires de volume de saloperies addictives, qu’ils soient théoriques ou réels. On suppose même qu’il s’en soucie à peu près autant que de son premier briquet Bic.

 

Mais surtout, on aurait du mal à prendre au sérieux le type qui, déjà sur-informé des risques qu’il prenait en fumant des cigarettes à 0,2 mg de nicotine, serait scandalisé d’apprendre qu’il fume en fait des cigarettes à 1,1 mg de nicotine ! Qu’il avait bien compris, OK, c’est bon, qu’en fumant, il pouvait devenir impuissant ou choper un cancer de la trachée, mais qu’il ne se rendait pas compte que c’était à ce point. Que s’il avait su que c’était 1,1 plutôt que 0,2, paf, il arrêtait aussi sec…

 

Je ne me ferai certainement pas l’avocat du diable (je pense que les cigarettiers sont des marchands de mort, pour résumer), mais je n’en regarderai pas moins la posture de celui du CNCT comme le comble du sophisme lorsqu’il explique au Monde que « les fumeurs ont été trompés sur la quantité réelle de goudron et de nicotine à laquelle ils s’exposaient ». Mais s’il gagne son procès et que nombre de fumeurs est immédiatement divisé par 1,1 %, voire par un minuscule 0,2 %, promis, je révise ma position.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gerint
- 13/02/2018 - 13:17
@ kelenborn
Je n’ai pas de don pour dépister les victimes du tabac mais c’est mon boulot et donc j’ai bien sûr un biais de sélection. Et je ne dis pas que je connais beaucoup de femmes victimes de tabagisme passif seulement quelques-unes car ce sont avec les enfants les victimes préférentielles. Ceci dit ceux qui puent des pieds ne sont pas ma tasse de thé
kelenborn
- 12/02/2018 - 15:30
Gerint
Oui,vos exemples semblent aller à l'encontre d'études qui ont été réalisées...D'ailleurs , je m'interroge: si vous avez vu quelques femmes atteintes de cancer pour tabagisme passif, soit vous connaissez beaucoup de monde soit vous avez un don...Car même si on retenait le chiffre des 6000 dont l'ImMonde reconnait lui même qu'il est faut , je vous laisse calculer le nombre de gens que vous devriez avoir statistiquement connu pour arriver à "quelques une" logiquement vous multipliez par 10 000 ! Pour le reste , cette question évacuée, je préfère avoir à côté de moi quelqu'un qui fume que quelqu'un qui sent des pieds! Or ce sont ces derniers qui seront visés demain au train où vont les choses à moins que quelqu'un ne réussisse à les victimiser et que l'on invente un délit de sentdespiedophobie !
Pour ce qui est des coûts , vous avez raison de souligner ce qu'ils paient et il faudrait ajouter que Jeanne Calment qui vécut 121 ans , coûta certainement plus cher à la collectivité que celui qui meurt à 60 ans d'un cancer du poumon! Mais...au fait, cette garce de Janne Calment buvait un verre de porto et fumait une cigarette tous les jours! De quoi la faire virer du Panthéon par Bouzins!
gerint
- 11/02/2018 - 15:56
Quant au coût lié au tabac
Il se chiffre sûrement en dizaines de milliards d’euros mais la méthodologie pour l’évaluer est sujette à caution. Surtout si on parle de coût social. En tout cas les fumeurs paient de lourdes taxes et ont le droit comme tout individu d’être correctement soignés, déjà pour arriver à chaque fois que possible à l’évic Du toxique. En France les soins sont encore bien assurés mais rien n’est définitivement acquis. La Grande Bretagne par exemple est plus restrictive (moins maintenant que dans le passé mais plus qu’en France)