En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

06.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

07.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

La petite fiancée de l'Amérique

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 2 min 48 sec
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 33 min 24 sec
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 1 heure 17 min
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 1 heure 50 min
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 2 heures 41 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 15 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 16 heures 23 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 17 heures 19 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 19 heures 20 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 20 heures 50 min
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 3 min 26 sec
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 1 heure 11 min
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 1 heure 42 min
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 2 heures 4 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 15 heures 12 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 16 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 16 heures 37 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 18 heures 47 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 19 heures 32 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 21 heures 1 min
Atlantic-tac

Quand les biomécanoïdes re-sculptent les heures et quand les morts viennent relancer les vivants : c’est l’actualité des montres avant la fête des morts…

Publié le 20 octobre 2017
Mais aussi les grapheurs qui revisitent les cadrans horlogers, les diamants nunuches de la rétro-nostalgie, le panda qui digère ses bambous et les souvenirs de la grande crise des années 1930…
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi les grapheurs qui revisitent les cadrans horlogers, les diamants nunuches de la rétro-nostalgie, le panda qui digère ses bambous et les souvenirs de la grande crise des années 1930…

STROM : L’art bizarre de la sculpt’heure horlogère…

« HR » Giger (1940-2014), qui détestait son prénom Hans Rüdi, est un des plus fameux artistes contemporains de la Suisse. S’il est célèbre pour avoir inventé la terrifiante créature dd la série des films Alien de Ridley Scott[ce qui lui vaudra un Oscar à Hollywood], il s’impose par une œuvre graphique dominée par d’hallucinantes créatures biomécanoïdes, hanté par les grandes légendes de l’imaginaire européen, à l’interface précise entre la chair, la mécanique et la métaphysique. Il était qu’une montre suisse rende hommage à ce maître et c’est son admirateur et ami l’horloger Daniel Strom qui s’en est chargé, avec la montre « In Memoriam HR Giger » de sa collection Agonium – des montres qu’on a déjà repérées au poignet de Johnny Hallyday. Une montre mécanique un peu bizarre, avec son boîtier en argent coulé, poli et sculpté comme un fétiche fantastique, sa couronne de remontage en tête de mort et son cadran inspiré par la couverture imaginée par Giger pour un des plus célèbres albums de la pop culture musicale (Brain Salad Surgery, d’Emerson Lake & Palmer, 1973). On retrouve sur les sculptures de la carrure les créatures biomécanoïdes chères à l’artiste, dans le respect de son esthétique teintée de style steampunk. Les bikers quiquagénaires qui enfourchent tous les week-ends leur Harley-Davidson vont adorer ce lingot d’argent massif, qui est tout de même facturé dans les 16 000 euros et dont il ne sera réalisé qu’une centaine d’exemplaires…

 

RJ-ROMAIN JEROME : Les diamants d’une icône rétro-nostalgique…

Un peu de tendresse dans un monde de brutes biomécanoïdes (voir ci-dessus) : alors qu’il nous avait habitué à un style plus techno-industriel, renforcé par la rouille de ses montres Titanic et soumis au sable de la poussière rapportée de la Lune, l’horloger suisse RJ-Romain Jerome s’intéresse soudain à un univers plus féminin, celui d’Hello Kitty, la petite héroïne pop culturelle, véritable icône du lifestyle contemporain, qui accompagne tant de petites filles et aujourd’hui de femmes depuis les années 1970. Cette friandise rétro-nostalgique est une vraie montre de haute horlogerie suisse, par sa mécanique comme par ses finitions : elle s’offre même un précieux « collier » de diamants puisque, comme l’indique la devise d’Hello Kitty, « on n’a jamais trop d’amis » – et chacun sait depuis Marilyn Monroe que les diamants sont « les meilleurs amis des filles ». Pas si nunuche que ça, cette chère hello Kitty ! Il n’y aura que 76 montres (Hello Kitty est née en 1976) dans cette série, dont le prix frôlera tout de même les 13 000 euros (10 000 euros sans les diamants de l’amitié intergénérationnelle)…

HUBLOT : Un apport des Mexicains à la Suisse comme à la France…

« Calavera », c’est le crâne en espagnol. C’est aussi le symbole de la fête des Morts (« El Dia de los muertos ») chère au cœur des cultures hispano-américaines, qui l’ont empruntée aux traditions aztèques, dans un joyeux melting-pot de thématiques chrétiennes et païennes. Au Mexique, qui a fait inscrire cette fête quasi-nationale au patrimoine culture de l’humanité protégé par l’UNESCO, les crânes colorés célèbrent à la fois la vie et la mort, le tragique de l’existence et les joies d’en profiter en toute liberté. La manufacture Hublot dédie à l’univers de ces crânes une Big Bang Calaveras gravée jusque sur le bracelet de ces symboles si parlants (en trois versions : céramique, acier et or rouge), dont on ignore généralement qu’ils figurent aussi, comme « traditions du Jour des morts », à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel (PCI) de la France, au même titre que le fest noz breton, la porcelaine de Limoges, les bandas basques ou la pétanque. Cette Big Bang suisse de 44 mm est donc une montre beaucoup plus multiculturelle qu’extravagante…

KUDOKE : Les heures qui portent bonheur…

N’est-il pas mignon, ce panda niché dans ses bambous et vautré sur le cadran de de cette montre mécanique Kudoke, maison allemande spécialisée dans le « squelettage figuratif », effectué à la main, des mouvements horlogers ? Il n’en faut pas plus pour faire chavirer le cœur des amateurs, qui ne débourseront guère que 8 500 euros pour ce chef-d’œuvre animalier, dont les sculptures en forme de tiges de bambou se prolongent au dos de la montre. En Asie, et tout particulièrement en Chine, le panda est un puissant porte-bonheur[jusqu’en 2010, tuer un panda était passible de la peine de mort !], mais, dans le monde entier, ce panda est un symbole de la lutte pour la préservation de la faune. Au poignet, ce sera en tout cas un excellent sujet de conversation…

PATEK PHILIPPE : Aux sources du mythe Calatrava…

Les Parisiens ont en ce moment la chance de pouvoir découvrir, avec une sorte d’exclusivité mondiale, une magnifique collection de montres Calatrava – la montre qui a sauvé la célèbre manufacture Patek Philppe au début des années 1930. L’Europe subissait alors de plein fouet la « crise de 1929 » et les riches clients de cette manufacture n’achetaient plus une seule des montres « compliquées » qui fait la réputation internationale de la maison. La bonne idée de la famille Stern, qui venait de racheter cette manufacture genevoise, aura été de relancer une montre relativement simple, facile à fabriquer, séduisante et profitable : ce sera la collection Calatrava, lancée en 1932 et toujours au catalogue en 2017 [son nom est inspiré par le logo de Patek Philippe, qui a repris comme emblème la croix de Calatrava, celles du plus fameux ordre militaire né pendant les Croisades]. On parlerait aujourd’hui de « changement de modèle économique » : c’était très audacieux pour l’époque et les horlogers suisses, eux aussi en crise, d’aujourd’hui devraient méditer cette initiative de Patek Philippe en pleine crise des années 1930. On peut voir à Paris une des seules montres connues de la première série de ces Calatrava : ce sera une des vedettes de la vente aux enchères « The Art of Calatrava », en novembre prochain à Genève. Une vingtaine de ces montres « historiques » – avec lesquelles tout a commencé – sont exposées pour quelques jours à la boutique Romain Réa des Champs-Élysées (25, rue Marbeuf, 75008 Paris) : elles disparaîtront du marché dès qu’elles auront été adjugées aux collectionneurs en lice pour les enchères…

TAG HEUER : Le néo-capitalisme expliqué aux jeunes générations…

La réussite d’une montre se joue sur la synthèse qu’elle peut opérer, en un clin d’œil, de multiples demandes générationnelles. C’est le cas de cette Formula 1 développée par TAG Heuer en collaboration avec le champion américain du street art Alec Monopoly, qui a bâti sa réputation, son style personnel (image en haut de l’article) et même son nom sur le petit personnage emblématique du Monopoly – un jeu de société qui exprime à l’état chimiquement pur les lois de l’offre et de la demande. L’artiste est suffisamment générationnel pour qu’on lui dédie un cadran, où se retrouvent ses graffiti et son personnage en mode comics. Il n’est pas indifférent que la manufacture suisse TAG Heuer ait choisi la collection Formula 1 [la montre sportive décontractée de ceux « qui vivent à 100 à l’heure »]pour cet hommage à l’art populaire contemporain : pas pour la vitesse, mais pour le prix public, qui ne dépassera les 1 200 euros. Avantage générationnel supplémentaire : cette montre à quartz « graphée » Alec Monopoly – désormais promu « ambassadeur de la montre » – ne sera vendue qu’en ligne, sur la plateforme de e-commerce mise en place par TAG Heuer. Le bon artiste avec la montre au bon prix sur le bon canal de distribution : ça commence à ressembler à un futur best-seller horloger…

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Lien : https://businessmontres.com/

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires