En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

02.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

03.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

04.

Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction

05.

10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire

06.

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

07.

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

01.

Le cerveau et ses préjugés racistes

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 14 heures 15 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 15 heures 53 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 18 heures 47 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 19 heures 55 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 20 heures 35 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 21 heures 7 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 21 heures 34 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 22 heures 50 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 22 heures 57 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 23 heures 22 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 14 heures 55 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 16 heures 9 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 18 heures 51 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 20 heures 12 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 20 heures 45 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 21 heures 26 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 22 heures 33 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 22 heures 57 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 23 heures 21 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 23 heures 23 min
Revue de presse people

George Clooney : la nounou le met à la porte; Rihanna fait bouillir la piscine avec un milliardaire saoudien; les ex de Demi Moore se déchaînent : Ashton Kutcher trompe sa femme enceinte, Vito Schnabel trompe Heidi Klum; Brigitte Macron, rien de spécial

Publié le 01 juillet 2017
Et aussi : Jenifer, la retraite ? Brad Pitt : Jenifer Aniston et Sienna Miller lui redonnent gout à la vie.
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et aussi : Jenifer, la retraite ? Brad Pitt : Jenifer Aniston et Sienna Miller lui redonnent gout à la vie.

Brigitte Macron serait-t-elle en train de rejoindre le Panthéon des "meilleurs vendeurs", ceux qui garantissent la vente d'un numéro dès qu'ils sont en couverture d'un magazine ? On est tenté de la croire car la première dame (toujours en attente d'un statut officiel), est en une de Voici et de Closer. "En première dame elle assure", titre le premier. "La présidence normale c'est elle", décrète Closer, photo à l'appui de la première dame en train câliner un petit enfant qu'elle porte dans ses bras sur la plage du Touquet à la mi-juin.

Madame, dont "la fraicheur a conquis beaucoup de Français", veut "continuer de s'occuper de sa tribu... Alors, vie de château ou pas", même si "au Palais, elle reçoit six fois plus de lettres que Carla Bruni et Valérie Trierweiler avant elle, Brigitte Macron garde la tête froide", écrit Closer qui est sur la même ligne que Voici, ou inversement: "Elle était accessible avant l'élection, et elle compte bien le rester", d'après un proche qui s'exprime "en off "dans Voici... "La fonction de son mari bouleverse leur quotidien, mais pour elle, pas question de laisser leur couple se dissoudre dans le rush politique. L'air de rien, Brigitte veille et préserve. Elle veut continuer à organiser des dîners en famille et entre amis, comme ils l'ont toujours fait". Les amis, mais pas n'importe lesquels. Seulement les plus anciens car "il y en a tellement qui frappent a la porte aujourd'hui, et là on rigole beaucoup d'ailleurs", raconte un ami authentique, Bernard Montiel. "Brigitte sourit mais on ne la lui fait pas. Elle a très vite compris et adopté les codes de sa nouvelle vie, et tient à rester maitresse du jeu. Défendre son homme en cas de couac politique et surtout ne pas le laisser s'éloigner d'elle", écrit Voici. C'est ce qui s'appelle assurer et faire passer le message !

Un statut, quel statut ?

Dans Point de Vue qui l'a interviewée à l'occasion de la sortie de son livre "Les secrets d'Adèle" (biographie d'un des modèles viennois du peintre Gustave Klimt, Ed. Stock), Valérie Trierweiler est interrogée sur le statut de première dame qu'Emmanuel Macron veut instaurer : "je n'ai pas compris ce qu'il voulait faire, car, de ce que j'en ai saisi, cela existe déjà", lance l'ex de François Hollande qui précise : "quand il annonce qu'elle ne sera pas rémunérée, aucune ne l'a été. Et le fait d'avoir une petite équipe et un cabinet existait déjà pour toutes les précédentes". Mais le fait que ce statut soit formalisé à travers une charte, insiste Point de Vue? Réponse : "Ce qui serait sans doute une bonne idée, c'est de déterminer le budget alloué. On m'a reproché d'avoir coûté une certaine somme, mais j'avais déjà coûté deux fois moins que Carla Bruni qui elle-même avait coûté deux fois moins que Bernadette Chirac. Que cela soit fixé, afin qu'il ne puisse plus y avoir d'attaques, c'est important". Voilà qui s'appelle mettre les points sur les "i".

George Clooney et les ondes négatives

A lire le titre de Oops, "Georges Clooney, déjà séparé d'Amal", on se dit "ouh! la la!, tragédie en perspective". Mais ce n'est pas si grave... Juste quelques ajustements nécessaires en attendant que les enfants et les parents trouvent leur place dans le manoir (de douze chambres). C'est que le beau George qui est papa pour la première fois à 53 ans, "a besoin de se reposer. Il ne s'attendait pas à ce que ce soit aussi éprouvant", c'est ce qu'un proche bien informé a confié à "à la presse américaine". Et du coup, devinez quoi ? "Ils ont eu une dispute avec Amal concernant l'une des nounous des enfants, et afin qu'il ne véhicule pas d'ondes négatives, elle lui a demandé de dormir ailleurs quelques jours". Mais le mag se demande pourquoi le papa des jumeaux n'a pas posé son oreiller dans l'une des douze chambres de leur immense villa ? Pourquoi déserter le domicile con jugal pour pieuter chez le voisin ? "A cause des ondes sans doute!

Rihanna in love

"Un nouvel étalon", c'est ainsi que Voici qualifie le milliardaire saoudien qui "relance la vie amoureuse (et la libido) de Rihanna, célibataire depuis trop longtemps". La chanteuse rattrape le temps perdu à Ibiza avec son nouveau boy friend, "Hassan Jameel, jeune milliardaire saoudien... un héritier qui avait été aperçu très proche de Naomi Campbell l'an passé". Et, le 27 juin dernier (on n'est jamais assez précis), un paparazzi a immortalisé les scènes de batifolage des deux amoureux dans la piscine à débordement de la villa qu'ils occupent. Et cela n'aurait rien d'un flirt d'été". D'après "un proche de la star", cette relation est vraiment sérieuse. Rihanna dit à tous ses amis qu'elle est amoureuse et c'est clair qu'elle est déjà accro". Preuves à l'appui.

Les ex de Demi Moore

Le point commun des ex de Demi Moore est manifestement d'avoir le sang chaud. Prenez Ashton Kutcher "infidèle un jour, infidèle toujours", écrit Oops. En couple avec Mila Kunis "qu'il connaissait depuis ses 19 ans, ils ont eu une petite fille puis un petit garçon". Et c'est pendant que Mila attendait son deuxième enfant que Kutcher a commencé à la tromper. "Mila l'aurait appris grâce à un ami d'Ashton qui a cafté, choqué par le comportement de son copain. L'actrice n'aurait pas pris la peine de faire une scène et aurait déménagé chez ses parents le jour même, sans en avertir Ashton", écrit Oops lui-même informé par les tabloïds américains. Car "ce sont des employés de leur maison qui ont rapporté le départ de Mila aux journalistes". L'actrice, pour sa part, "serait en pleine phase de colère froide", et "aurait déjà contacté plusieurs avocats spécialisés dans le divorce pour connaitre se options. Ashton, lui, préfèrerait voir un conseiller conjugal, mais pour le moment son épouse refuse catégoriquement.

Vita Schnabel a plus de chance : alors qu'il se trouvait à Londres (et sa compagne Heidi Klum à New York), le marchand d'art playboy a passé une très agréable soirée en compagnie d'une belle brune qu'il a raccompagnée à son hôtel. Et alors ? Ils se sont embrassés et leur étreinte n'a pas échappé au paparazzi qui les suivait et Heidi a été mise au courant... Et le lendemain Vito a publié un communiqué dans lequel il affirme que "les allégations qui ont été faites sont une mauvaise interprétation d'une situation totalement innocente". Closer et Voici racontent, et Voici s'indigne "ça commence à faire beaucoup"! Le mag suggère que Heidi Klum pourrait finir par perdre patience. A 43 ans, elle est toujours sublime et peut séduire qui elle veut". Vito Schnabel, lui, a trente ans.

Jenifer, la reconstruction ou la retraite ?

"Mec, carrière : quatre mois après le drame qui a fait deux morts, la chanteuse prend une décision radicale, elle plaque tout !", d'après Public. Le drame en question est toujours l'accident dans lequel est impliqué le véhicule dont Jenifer était la passagère, et qui est entré en collision avec une autre voiture dont deux occupants sont décédés. "En ces temps de déprime, elle songe même à mettre un terme à sa carrière", affirme le mag qui cite un de ses amis affirmant que "Jen veut arrêter la musique". Public ajoute qu'"en privé ça ne va pas beaucoup mieux. Entre Ambroise, le restaurateur corse qui partage sa vie depuis plus d'un an, et elle, les liens se sont distendus". Son concurrent Closer est plus prudent :"Avec son fils elle se reconstruit" (en Corse), écrit le mag, qui ne fait aucune allusion à son fiancé. Seuls compteraient ses deux fils avec qui "elle entretient une relation fusionnelle". Une seule certitude concernant Jen, elle a annulé sa tournée d'été et ne s'est pas montrée à l'occasion de la semaine contre l'Homophobie, alors qu'elle est la marraine de l'association le Refuge.

Et aussi :

-Depuis qu'il ne boit plus, qu'il s'est lancé dans la sculpture, et surtout depuis qu'il revoit de temps à autre ses enfants, Brad Pitt va mieux. Mais pour l'heure, il n'a pas retrouvé l'amour, et ça embête beaucoup les people magazines, qui en sont réduits aux conjectures... Public le croit recasé avec Sienna Miller. Ils étaient au festival de rock de Glastonbury, en Angleterre et, vers trois heures du matin, lorsque " le lieu a fermé, ils sont repartis tous les deux bras dessus, bras dessous, vers leur camping de caravanes luxueuses". Et, précise le mag "des rumeurs de flirt étaient déjà apparues en avril dernier, vivement démenties à l'époque par la comédienne". Mais aujourd'hui, no comment. Oops raconte que Brad Pitt s'est rapproché - amicalement pour le moment, de son ex, Jennifer Aniston. Il l'avait larguée "méchamment " lorsqu'il avait rencontré Angelina Jolie et elle-même, après avoir longtemps promené son vague à l'âme est aujourd'hui mariée avec Justin Theroux. Closer résume ainsi la situation : "Eternel sex-symbol de Hollywood, Brad Pitt reste une machine à fantasmes qui tourne 24 heures sur 24" et pour ne pas être en reste, le journal reprend le potin d'un magazine australien affirmant que Brad se console dans les bras d'Elle Mcpherson, qui a demandé le divorce au milliardaire Jeff Soffer. Qui sera la suivante ? Réponse à la prochaine rumeur", conclut doctement le mag.

Gala s'intéresse aux boutons de manchettes du Premier Ministre, Edouard Philippe "qui soigne son look et "ne néglige aucun détail : il en possède en forme de guitare électrique, et d'ancre marine". Et pourquoi pas de baguettes pour diriger son gouvernement  ?

- Jacques et Gabrielle, les jumeaux de Charlène et Albert de Monaco en train de battre des mains et de s'amuser sur le balcon du Palais princier à l'occasion des fêtes de la Saint-Jean, sont dans tous les "people magazines" au coté de leur maman.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Vincennes
- 01/07/2017 - 23:36
Parti trop vite, pas eu le temps de corriger.....
et avoir son budget à ELLE !!!!!! la question : qu'est ce que cela change ? ou CACHE ? .......puisque les précédentes bénéficiaient de moyens prélevés sur le budget de l'Elysée pour rémunérer collaborateurs/chauffeurs/sécurité etc. De mon point de vue MADAME BI/BI n'aime pas rendre de compte.......comme son petit mec........et c'est encore nous qui allons être le "dindon" de tous leurs "grands" caprices
Vincennes
- 01/07/2017 - 23:26
Un statut.........Que veulent exactement BRI/BRI et son mari
J'ai lu qu'elle avait déjà : chauffeurs/ gardes du corps/voiture de fonction+ un dirlo de cabinet + 2 assistants supplémentaires +3 secrétaires auxquelles elle veut adjoindre 7 de plus !!! N'y a t'il pas un service courrier à l'Elysée plutôt que d'avoir son service courrier personnel ? Ce couple présidentiel veut, avant tout, se rapprocher du modèle de la First Lady américaine et avoir son budget à ELLE bénéficiaient de moyens prélevés sur le budget de l’Elysée pour rémunérer collaborateurs/chauffeurs/sécurité. Un statut pourrait mettre au clair ces dépenses