En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

07.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > France
Drame
Suicide des agriculteurs : un député LREM chargé de faire un état des lieux
il y a 1 heure 34 min
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 7 heures 54 min
décryptage > Media
En route vers les César de la connerie

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

il y a 8 heures 25 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo
il y a 8 heures 51 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

La colère du peuple algérien face au règne d'Abdelaziz Bouteflika

il y a 8 heures 58 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La philosophie : ce sentiment premier de l’existence

il y a 8 heures 59 min
décryptage > International
Un homme averti n’en vaut toujours pas deux

Nouvelles ingérences électorales (de Russie ou d'ailleurs) en vue : les démocraties occidentales toujours pas vaccinées

il y a 9 heures 17 min
décryptage > Société
M'as-tu vu

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

il y a 9 heures 43 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 1 jour 5 heures
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Agence spatiale européenne vous propose de passer des mois dans un lit en apesanteur ; Seti met en ligne deux pétaoctets de données pour la recherche extraterrestre
il y a 7 heures 1 min
décryptage > France
Kafkaïen

Ces fautes de l’administration française

il y a 8 heures 11 min
décryptage > International
Désaveu

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

il y a 8 heures 34 min
décryptage > Europe
Bonnes feuilles

L’Europe face aux défis migratoires

il y a 8 heures 58 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Agriculture : l’élevage, l’allié de la planète

il y a 8 heures 58 min
décryptage > Education
Mal adaptés

Pourquoi les plus introvertis sont injustement traités par le système scolaire

il y a 9 heures 15 sec
décryptage > High-tech
Menace

Ransomware : radioscopie d'un méga risque économique sous estimé en France

il y a 9 heures 29 min
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 1 jour 1 heure
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 1 jour 5 heures
© JIM WATSON / AFP
© JIM WATSON / AFP
Trumpés

Syrie : désarroi chez les petits télégraphistes de Moscou

Publié le 09 avril 2017
Nos (nombreux) candidats pro-Poutine sont désorientés par la réaction de Trump au gazage d’enfants syriens. Ils avaient sans doute oublié que chef d’État, c’est un vrai métier.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos (nombreux) candidats pro-Poutine sont désorientés par la réaction de Trump au gazage d’enfants syriens. Ils avaient sans doute oublié que chef d’État, c’est un vrai métier.

En frappant l’armée syrienne, Donald Trump est en train de mettre le souk chez nos candidats pro-Poutine qui pensaient qu’il faisait partie du gang. On ne s’en félicite pas franchement parce que qu’une telle imprévisibilité chez le « leader of the Free World », comme on dit dans les séries TV, n’est sans doute pas une très bonne chose. Qui sait ce qui lui passera par la tête la semaine prochaine ?

 

Mais on s’en réjouit tout de même un peu aussi parce qu’avoir les moyens d’écrabouiller un massacreur de petits enfants et ne pas s’en servir, ça fait surtout non-assistance à personne à danger. C’est d’ailleurs pour ça qu’en dépit de tout le baratin révisionniste sur l’intervention en Libye, lorsque Kadhafi promettait un nouveau Guernica à Benghazi, on peut rester fier de l’attitude de la France à l’époque.

 

Grossièrement, la doctrine d’une Le Pen, d’un Mélenchon, d’un Fillon ou même d’un Lassalle, est que le conflit syrien est un bordel sans nom auquel il convient surtout de ne pas se mêler. Il n’y aurait là-bas que des méchants, des islamistes et des fascistes, et, à tout prendre, les premiers étant plus dangereux que les seconds pour notre propre sécurité, il serait préférable de les laisser gazer des civils sans lever le petit doigt, la publication de 140 caractères d’indignation sur Twitter assortie d’un énième appel à une introuvable concertation onusienne tenant lieu de réaction « raisonnable ».

 

Mais la capacité des États-Unis à réagir concrètement à une telle tragédie, y compris en période de tentation isolationniste, est surtout la marque d’un courage et même d’une certaine forme d’intégrité morale qui fait manifestement défaut à nos pathétiques aspirants. Et leurs références constantes à de Gaulle, qui serait leur modèle de non-alignement et de préservation farouche de notre indépendance, ressemble surtout à de la pusillanimité et de la faiblesse.

 

François Hollande, qui termine son mandat en inaugurant piteusement les chrysanthèmes, ne laissera certainement pas le souvenir d’un champion du redressement économique. A l’international, il pourrait pourtant donner deux ou trois leçons bien senties à ses successeurs potentiels sur ce que le concept de président de la République française recouvre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

07.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Beredan
- 10/04/2017 - 00:50
Nominé pour un pin's anti-russe.....
.... pour un Minable réquisitoire de pisse-copie en mal d'objectivité .
JG
- 09/04/2017 - 22:36
Mr Serraf, vous êtes désolant
Qui a dit que les successeurs de Hollande seraient des beni oui-oui admirateurs de Poutine et de Assad ? ...Quand un crime pareil est commis, il faut réfléchir avant de réagir à chaud comme l'a fait Trump. A qui profite le crime, sinon aux islamistes (et aux rebelles anti-Assad) ou peut-être à une frange de l'armée syrienne qui cherche à déstabiliser Assad.
Avez vous la preuve que Assad est directement responsable ?...
Personne n'a dit qu'il était blanc comme neige, ni Poutine, mais les boycotter ou refuser de leur parler d'une part et croire instantanément tout ce que dit la presse et les US est d'une bêtise qui témoigne de votre ignorance....Lisez Alexandre Del Valle dans ces colonnes un peu plus souvent, cela vous évitera de raconter des conneries
cagnotte
- 09/04/2017 - 19:07
Constat d'un journaliste
Constat d'un journaliste américain pro Trump , avant cette attaque
: « J’ai l’impression qu’il y a quelque chose de spécial dans l’eau que boivent les gens, à Washington, qui les rend fous. Les gens deviennent fous à Washington... »
comment ce journaliste,Seraf, ne voit il pas l’extrême dangerosité pour le monde, nous , nos enfants et petits enfants de ce qui vient de se passer! Comment ?Le chef d'un état surarmé décide seul
, sans l'avis de personne, en violation de sa constitution, en violation des règles internationales d'une agression guerrière , sur son seul jugement, sans prévenir ses alliés et CE SERAIT BIEN!
Considérer les choses ainsi et c'est accepter évidemment n'importe quelles autres agressions et ce sera la troisième guerre mondiale.
Le silence gêné des européens en dit d'ailleurs long sur leur pensées et pusillanimité!
cette rédaction se doit de réagir.
Ma conclusion est à l'inverse:J'ai envie de voter Mélenchon