En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

03.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

04.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

07.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 12 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 13 heures 15 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 14 heures 11 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 15 heures 7 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 16 heures 48 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 19 heures 23 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 20 heures 7 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 20 heures 44 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 21 heures 19 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 22 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 13 heures 4 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 13 heures 49 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 14 heures 32 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 16 heures 2 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 19 heures 15 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 19 heures 50 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 20 heures 11 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 21 heures 5 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 21 heures 48 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 22 heures 36 min
© Reuters
© Reuters
Atlantico Green

Tout ce qu'il ne faut surtout pas jeter dans les toilettes (même si ça ne les bouche pas)

Publié le 30 octobre 2016
Lingettes, rouleaux de papier-toilette, graisses usagées... La tentation est grande de se servir des toilettes comme poubelle. Mais les conséquences sont loin d'être anodines.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lingettes, rouleaux de papier-toilette, graisses usagées... La tentation est grande de se servir des toilettes comme poubelle. Mais les conséquences sont loin d'être anodines.

Le tri, c'est aussi ici ! Les dangers en matière de pollution et détérioration du matériel doivent nous inciter à éviter à tout prix de charger les cuvettes. Voici ce que les toilettes ne digèrent pas : 

Les serviettes hygiéniques

C'est un classique, souvent rappelé dans les hôtels : les serviettes hygiéniques et les tampons sont trop gros pour les toilettes. D'abord, il existe un risque non-négligeable de boucher les canalisations, avec les inconvénients et le coût que cela engendre. Mais c'est aussi au niveau des stations d'épuration que ces objets intimes vont créer des problèmes en s'accumulant au niveau des pompes. En les bouchant, c'est tout le système qui est perturbé. Résultat : les eaux peuvent remonter dans les canalisations des particuliers.

Les rouleaux de papier toilette

La mode des rouleaux papier biodégradables a rapidement fait tiquer les autorités. Si ces fameux cartons se désagrègent à une vitesse record, ils ne disparaissent pas pour autant. Ils se transforment en une pâte qui peut, là encore, abîmer les stations d'épuration. "Même si le rouleau se décompose, il vient salir l'eau, provoque des dépôts et vient encrasser nos usines de traitement d'eau", expliquait en juillet dernier Mao Peninou, adjoint chargé de toutes les questions relatives à la propreté, l'assainissement, à l'organisation et au fonctionnement du Conseil de Paris. Mieux vaut mettre les rouleaux à la poubelle (de recyclage, bien évidemment).

Les préservatifs

Si les tampons et rouleaux finissent par se désagréger, ce n'est pas le cas des préservatifs, faits de latex. Ils sont très peu sensibles à l'eau et mettent des centaines d'années à s'altérer. Là encore, les stations de filtrages dégustent et il n'est pas rare que les préservatifs finissent dans les fleuves et les rivières. Au-delà de l'aspect peu ragoûtant d'un tel spectacle, c'est un danger mortel pour les animaux qui les ingèrent par mégarde.

Les cotons-tiges

Les cotons-tiges sont un véritable fléau pour l'écologie. Si bien que ces morceaux de plastiques seront interdits d'ici 2019. Trop petits pour être interceptés par les grilles de filtration, les cotons-tiges font partie des déchets les plus présents dans les milieux aquatiques. "Non seulement ils relâchent des substances chimiques qui continuent de se diffuser dans l'environnement tout au long de leur durée de vie et viennent s'agglomérer au continent plastique. Mais, en plus, ils risquent de perforer les organes des oiseaux et des poissons qui les ingèrent", explique au Parisien Antidia Citores, porte-parole de l'association Surfrider Foundation Europe.

Les lingettes humides

C'est la nouvelle alerte, depuis quelques années, qui inquiète les écologistes. Ces fameuses serviettes humides, pratiques et très fines, ressemblent à du papier toilette. Erreur ! Très fibreuses, elles congestionnent les égouts et retiennent tous les détritus, à commencer par les amas de graisse. En 2015, un "iceberg de graisse" de 10 tonnes a abîmé les égouts de Londres. Attention au "papier toilette" humide. "Ces lingettes n'ont jamais le temps de se décomposer entre les toilettes et les stations d'épuration", souligne UFC Que choisir. "Canalisations et pompes bouchées, débordements et pollution du milieu naturel, surcoûts de l'assainissement reportés sur la facture d'eau des usagers : les conséquences peuvent être plus ou moins importantes".

Les graisses usagées

Là encore, les graisses n'ont pas leur place dans les toilettes, surtout l'hiver puisque le gras va rapidement se figer et bloquer les conduits. D'où ces fameux "icebergs de graisse".

Les animaux en tout genre

La tentation est grande de se débarrasser sans trop de remords d'un poisson rouge en l'évacuant dans la cuvette. Pourtant, ces rejets sont plus nocifs que prévus car les poissons parviennent souvent à survivre et à se reproduire à l'état naturel. Au Canada, la région de l'Alberta s'inquiète ainsi de trouver des poissons rouges, géants, dépassant les 30 cm de long, dans les lacs de la région. Evidemment, ces nouveaux arrivants déstabilisent les fragiles écosystèmes locaux. "Même les poissons morts peuvent avoir des maladies ou des parasites qui se transmettent, et c'est le cas même si le système de traitement des eaux est de bonne qualité", expliquait Kate Wilson, une spécialiste des espèces invasives en Alberta sur la chaîne CBC.

Les médicaments

Selon un sondage Ifop, 35% des Français jettent leurs médicaments à la poubelle, dans le lavabo ou dans les WC. Les vieux médicaments ont leur place à la pharmacie car leurs molécules chimiques passent entre les mailles de l'épuration et se retrouvent dans la nature et potentiellement dans l'eau potable.

Les produits toxiques

Lorsqu'ils ne finissent pas dans les rivières, les peintures, vernis, ou encore solvants peuvent détériorer les équipements et intoxiquer les agents qui s'occupent de nettoyer les égouts. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires