En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 4 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 4 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 4 jours
© DR
© DR
Atlantico chic

Quelques conseils pour devenir un pro de la cabine d'essayage

Publié le 13 janvier 2012
Hugo Jacomet, blogueur star de l'élégance parisienne donne de précieux conseils en périodes de soldes.
Hugo Jacomet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fondateur et éditeur de "Parisian Gentleman", Hugo Jacomet est une plume reconnue dans le domaine du style masculin.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugo Jacomet, blogueur star de l'élégance parisienne donne de précieux conseils en périodes de soldes.

Gentlemen,

En ces périodes de soldes, certains d’entre vous vont passer un peu de temps dans la cacophonie des cabines d’essayages des grands magasins.

Ayant vu tellement d’énormités et de conseils ahurissants de vacuité prodigués par des vendeurs dont l’unique but est de vous vendre ce costume, même en soldes, le plus cher possible et surtout le plus vite possible, voici quelques conseils faciles à appliquer mais qui devraient vous être très utiles. Car après tout, acheter moins cher un costume c’est bien, mais acheter moins cher un costume qui vous va vraiment, c’est mieux non ?

Car la règle d’or en matière de style personnel s’appelle l’autosuffisance. Il vous faut, gentlemen, être autonomes dans tous les sujets touchant à votre élégance personnelle et particulièrement à l’ajustement de vos costumes. Vous devez donc vous entraîner à reconnaître tout de suite ce qui vous va ou pas et surtout ne pas écouter le vendeur volubile, même s’il est sympathique.

Car une fois à l’intérieur de la cabine d’essayage, entourés de miroirs, de rubans et d’épingles, la plupart des hommes, étrangement, renoncent à poser leurs questions à propos de style et s’en remettent à l’expertise souvent plus que douteuse (voire la plupart du temps usurpée) des vendeurs en boutique.

Il y a longtemps, lorsque la mode masculine était moins volage et que les tailleurs en boutique étaient beaucoup mieux formés aux fondamentaux de l’élégance et aux codes vestimentaires, poser des questions sur l’ajustement d’un costume et les retouches à faire pour le faire correspondre parfaitement à votre morphologie, était un acte courant et normal.

Aujourd’hui, il est important de comprendre que la personne qui va retoucher votre costume le fera en se conformant aux instructions du vendeur de la boutique. Et ces instructions sont malheureusement, souvent les mêmes : dans un souci d’économie maximum (surtout pour les costumes bas de gamme), il s’agira, pour le vendeur, de vous faire croire que le costume vous va très bien (alors qu’il sera trop grand à 90% du temps) et ainsi d’effectuer le moins de retouches possible. Le vendeur de base en boutique n’étant désormais, qu’un rouage dans la chaîne de production du magasin, son obsession sera de vendre un maximum de costumes avec un minimum de retouches. Belle époque non ?

Heureusement, savoir choisir et savoir faire retoucher un costume n’est pas si compliqué que l’on veut bien nous le faire croire. Cela s’apprend, tout simplement.

Revenons aux fondamentaux : un costume en prêt-à-porter (PAP) a été conçu et fabriqué pour convenir à une morphologie « standard ». Et comme il n’existe pas deux personnes parfaitement identiques, seul un homme sur cent pourra « sauter » dans un costume PAP et repartir directement avec, sans aucune retouche. Donc le plus vous serez cultivés sur la manière dont, par exemple, une veste de costume doit « tomber » pour respecter au mieux votre architecture personnelle, le plus vous aurez de chances de ressortir de la boutique avec un costume qui vous ira vraiment et qui valorisera votre silhouette.

Alors quels sont les fondamentaux à respecter et à utiliser dès à présent ?

Premièrement, lorsque vous enfilez un costume PAP afin d’en décider les retouches, assurez vous de mettre dans vos poches tous les objets que vous mettez habituellement dans celles-ci : portefeuille, porte-cartes, clés, téléphone etc… Cela vous évitera ces horribles renflements qui sont évitables lorsqu’ils sont prévus. Amener une chemise que vous portez habituellement avec ce type de costume est également une bonne idée, car cela fournira de précieux renseignements sur la longueur des manches et la hauteur du col. Cette même règle vaut pour les souliers : essayez votre costume avec des souliers représentatifs de ceux que vous possédez (notamment en termes de hauteur de talon). Cela sera très utile pour décider de la longueur du pantalon et de la largeur du bas de ce dernier.

Un bon ajustement peut faire énormément pour un costume de qualité modeste, alors qu’un mauvais ajustement peut ruiner le plus beau des costumes traditionnels fabriqué à la main. Si le col de votre costume à 3000 euros rebondit sur votre nuque, vous avez, non seulement, jeté votre argent par la fenêtre, mais en outre, vous avez beaucoup plus compromis votre élégance que vous ne l’auriez fait avec un costume thermocollé à 200 euros, mais bien ajusté (sauf que ce dernier ne gardera sa forme que quelques semaines avant de progresser irrémédiablement vers l’accordéon ou, pire, le tire-bouchon, mais c’est un autre sujet).

Un col de veste qui est éloigné de celui de la chemise ou, au contraire, un col qui « grimpe » sur votre nuque sont les deux erreurs les plus communes en matière d’ajustement d’une veste. Et ces deux erreurs sont toujours de la faute du vendeur-retoucheur-tailleur qui s’est occupé de vous, à moins que vous ne vous soyez pas tenu de façon naturelle face au miroir. Donc, après avoir enfilé le pantalon et la veste, tenez vous naturellement devant le miroir et pas comme si vous veniez de recevoir votre diplôme de Polytechnique ou comme si vous anticipiez la perte de 10 kilos.

Une fois que vous avez choisi la veste car elle semble bien s’adapter à votre morphologie, vous devriez démarrer votre « inspection » par le haut de celle-ci. La largeur de la veste doit être suffisamment généreuse pour permettre au tissu de « tomber » en une ligne ininterrompue des épaules jusqu’au bas des manches. De la même manière, la veste doit être suffisamment large pour couvrir le dos et la poitrine afin que les revers restent bien plats sur cette dernière et ne « baillent » pas.

Cette partie de l’essayage d’une veste peut être la source de nombreux ennuis, car il y a de nombreux hommes qui pensent qu’une veste de costume, pour être parfaite, ne doit présenter aucun pli, comme si le tissu avait été peint sur leur corps. Ce « fantasme » est sans doute atteignable, mais uniquement en Grande Mesure chez les plus grands faiseurs à l’issue de 5 ou 6 essayages, de plusieurs mois d’attente et de plusieurs milliers (au minimum 4 ou 5) d’euros. Pour les autres, et surtout pour ceux qui démarrent leur quête d’élégance, il vaut mieux avoir un peu plus de tissu pour couvrir les omoplates et créer une légère « cassure », un léger « pli » qui relie le dos au bas des emmanchures.

A moins que vous soyez prêts à enfiler une camisole de force, ces légers plis vous garantiront le minimum de liberté de mouvement et de confort.

50% des vestes PAP nécessitent des retouches au niveau du col afin de les ajuster à la nuque du client (ce sont les retouches les plus souvent « oubliées » voire « évitées » par les vendeurs). Donc soyez attentifs à ce que le col de votre veste ne soit JAMAIS décollé de votre nuque ou ne présente des plis horizontaux sous la base de celle-ci. Ce sont les signes d’un col de veste qui doit être abaissé en enlevant l’excès de tissu sous le col. Si des lignes de tension apparaissent entre les omoplates, cela veut dire que le dos est trop étroit et devrait être légèrement relâché.

Le col de votre veste devrait toujours laisser voir environ 1,5 cm de votre col de chemise. Si votre col monte plus haut, il frottera sur votre nuque et s’il est plus bas, il donnera l’impression que votre veste glisse vers le bas.

La suite la semaine prochaine, pour la deuxième démarque !

Cheers, HUGO

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires