En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 1 heure 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 2 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 2 heures 48 min
pépites > Justice
Justice
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati a été placée sous le statut de témoin assisté
il y a 5 heures 1 min
pépites > Terrorisme
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : la Norvège autorise l'extradition d'un suspect vers la France
il y a 6 heures 13 min
pépites > International
Opération spéciale ?
Iran : un responsable du programme nucléaire, Mohsen Fakhrizadeh, aurait été assassiné
il y a 6 heures 41 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 8 heures 41 min
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 10 heures 30 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 11 heures 40 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 12 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 2 heures 35 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 3 heures 15 min
pépites > France
Lutte contre le séparatisme
Le CCIF, menacé de dissolution par le gouvernement, annonce s'être auto-dissous
il y a 5 heures 48 min
pépites > Politique
Couac
Castex en marche arrière toute : finalement la "commission indépendante" ne réécrira pas l'article 24 de la loi "sécurité globale"
il y a 6 heures 31 min
light > Media
Esprit Canal
Sébastien Thoen aurait été viré de Canal+ après sa parodie de Pascal Praud pour Winamax
il y a 7 heures 1 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 9 heures 49 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 11 heures 4 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 12 heures 5 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 12 heures 20 min
Revue de presse people

Briseur de cœur : Louis Sarkozy quitte Capucine Anav pour la St-Valentin ; Cœur brisé : Sophie Marceau anéantie par la disparition de la grande passion de sa vie ; Cœur perdu : avertissement, cet article ne contient rien sur Jenifer

Publié le 20 février 2016
Et aussi : coeur connecté, Sebastien Cauet a "chopé une nana sur Facebook". Cupidon n'a pas chômé.
Sandra Freeman
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sandra Freeman est journaliste et productrice. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et aussi : coeur connecté, Sebastien Cauet a "chopé une nana sur Facebook". Cupidon n'a pas chômé.

Qu’ont fait vos people-idoles ces quelques jours où cupidon a frappé ? Alors que certains célèbrent allègrement l’amour (et la Saint-Valentin), d’autres s’en détournent…

Jean Dujardin et Nathalie Péchalat : l’amour à trois (avec bébé Jeanne)

Cela faisait longtemps… Mais c’est à nouveau Jean Dujardin et Nathalie Péchalat qui ont été choisis pour la Une de « Voici » cette semaine. Sans doute que leur photo volée dans la rue illustre bien l’amour tranquil, l’amour doux, l’amour familial : « Son bébé l’a transformé ! » Voilà le titre. « Depuis que sa petite Jeanne est née, l'acteur fêtard est devenu un vrai papa poule ». Tous ces bons sentiments théorisés illustrent surtout deux photos de paparazzi où Nathalie, Jean et Jeanne (en porte-bébé) se promènent dans Paris, l'air de rien.

Et puis, apprend-on en lisant en détail l’article, Jean était en tournage en Thaïlande pour la suite de « Brice de Nice » ; « 20 jours sans voir sa chérie et sa fille : ça a été encore plus dur qu'il ne pensait (…) Alors, le 9 février, quel bonheur de pouvoir serrer à nouveau ses femmes contre lui ».

Louis Sarkozy l’a quittée, et donc Capucine Anav a fêté la Saint-Valentin avec son nounours

« Public » en fait sa Une, son « Scoop ». « Capucine Anav s’est faite larguée par Louis Sarkozy ! » et d’ajouter : « Elle s'en souviendra longtemps de cette Saint-Valentin ». Pour quelle raison ? Et bien, parce que ses plans ont été perturbés, écrit-on. « Capucine avait tout prévu. Hôtel cinq étoiles, lieu féerique, fun et romantisme : sa toute première Saint-Valentin avec Louis devait être parfaite ». Elle souhaitait emmener son amoureux à Disneyland. « Un véritable conte de fée moderne » en conclu « Public »… sauf que voilà, patatra ! « Louis Sarkozy l’a quittée… du jour au lendemain ! ». Ainsi, la voit-on photographiée « seule dans les rues de Paris », affichant « une mauvaise mine au téléphone ». Sur Instagram, le 14 février, elle « fait bonne figure » et pause avec sont plus fidèle compagnon… Son nounours. Louis, l’amoureux des réseaux, lui, « n'a rien posté » et a choisi de « repartir à New York chez sa mère » après un week-end de Saint-Valentin agité.

Cauet a « chopé une nana sur Facebook »

Cette toile là n’est pas celle de Spiderman. Celle du héros Sébastien Cauet s’appelle Facebook. C’est ici qu’il a su jouer le « Conquêtor ». Voici le dit autrement : il a «  chopé une nana sur Facebook », étant « séparé et donc célibataire, c'est sur le célèbre réseau social qu’il a trouvé et séduit sa nouvelle Girlfriend ». Elle s'appelle Laetitia, a 35 ans, et est esthéticienne à Toulouse. « Après quelques textos et appels émoustillants, il décide donc d'inviter Laetitia à le rejoindre à Paris »… à partir de ce moment-là, « Voici » nous offre les « photos exclusives » qui permettent quasiment d’illustrer, planche par planche, le déroulé de l’histoire, comme si les photographes étaient au courant de l’arrivée de la jeune femme.

 

1.     Le chauffeur est venu la chercher en BM à l’aéroport (on a la photo)

2.     Une chambre a été louée pour la « belle » dans un hôtel de luxe près des Champs-Élysées.

3.     Déjeuner quatre étoiles au parc Hayat de la place Vendôme. « Le grand jeu, quoi ! »

4.     « Après une belle journée de rire et de complicité, elle a déserté son hôtel pour aller passer la soirée chez l'animateur ».

5.     Retour à Toulouse, « ses épilation de demie jambes n'attendant pas ».

Bono (de U2) à Saint-Barthes sans son épouse mais doublement accompagné

« Voici » avait aussi un œil à Saint Barthélemy ! Et qu’est ce qu’il y a vu ? Que, « sans son épouse, le chanteur a vite trouvé de la compagnie (...) Deux filles pour le prix d'une ». « Juste un petit extra sous le soleil des Caraïbes pour se changer les idées » ; Dansant, enlaçant, Bono semble bien s’amuser… Mais il ne paraît pas malheureux non plus, sur la photo qui suit, « de retour avec Madame pour la Saint-Valentin », après ses vacances, quand il « retrouve sa vie habituelle, à New York, ou il pose « fièrement devant les photographes de la Fashion Week », le 14 février.

Sortons de toutes ses amourettes plus ou moins heureuses. Après tout, il y a des problèmes plus graves. Regardez par exemple le cas de Kanye West. On croit qu’il a tout pour être heureux, alors qu’il est dans de graves difficultés.

Kanye West : On croit qu’il a tout pour être heureux…

C’est ce que prête à croire par exemple le papier publié « les sagas de Gala »,  « L'homme qui veut être roi ». Quelques pages qui retracent le parcours « XXL » de Kanye West : « En terme d’ego et d’ambition, le rappeur ne craint personne au bras de son épouse Kim Kardashian. Aujourd’hui, son nouvel album paraît mais, lui navigue sans cesse « entre hip-hop, mode, et folie des grandeurs ».

… Alors qu’il est dans de graves difficultés : « le rappeur américain lance un appel aux dons sur Twitter pour combler son découvert »

« Le kanyeton est lancé ». Et ça, c’est grâce à « Public » qu’on l’apprend. « Il n'arrive pas à financer sa collection » de vêtements. Le magazine raconte : « Dimanche, le rappeur a publié une série de tweets pour quémander l'aide financière du cofondateur de Google et du créateur de Facebook : « Marc, je te demande publiquement de l'aide » supplie-t-il. Un peu plus tard, il accuse Zuckerberg de « préférer financer des écoles en Afrique plutôt que ses créations ». Hallucinant ! » écrit « Public », choqué.

Terriblement choqué même… « D’autant que sa femme, ultra lookée, continue de dépenser sans compter ».  Photos publiées par le tabloïd à l'appui, « la semaine dernière, elle a changé de fourrure – compter 40 000 $ par manteau – chaque jour »… À croire que « les deux partagent tout, sauf leur compte en banque ».

Sophie Marceau « anéantie » par la disparition d’Andreï Zulawski

« Closer » mise plutôt en Une sur Sophie Marceau « anéantie alors que tout allait si bien » écrit le magazine. Cet « exclusif » « Closer » met en haleine en couverture… pour faire référence au décès d’Andreï Zulawski, qui fut l’homme de sa vie pendant 17 ans et le père de son fils. Avec ce réalisateur, « ils ont vécu une relation aussi tumultueuse que passionnée ». Il y a quelques jours, elle s’est donc rendue « en Pologne pour l'accompagner dans ses derniers moments ». Le magazine écrit qu’il « restera sa grande passion », rencontré au festival de Cannes en 1981, « Sophie a 14 ans, lui 40 ». Trois ans plus tard, ils reviendront ensemble au Festival. Ce cinéaste aura « bouleversé sa vie, professionnellement tout d'abord en entraînant la petite Vic de « la Boum » vers un cinéma d'auteur sans concession », comme dans « Mes nuits sont plus belles que vos jours ». Ils étaient séparés depuis 2001.

Florence Foresti en phase glam’ (et en stress aussi) pour Les Césars.

Pour « Voici » « elle stresse avant les Césars », pour le « Elle », elle fait la « star ».  « Elle illuminera la cérémonie des Césars tout en humour et en glamour ». Elle raconte à la journaliste Marion Ruggieri, que cette année, pour Les Césars : « c'est moi qui ai demandé.  Ça faisait longtemps qu'on se faisait de l'œil. Et puis cette année, j'ai pris les devants et je suis allée les voir ».

La journaliste en profite pour demander quels sont ses désirs de cinéma. Florence répond : « Il y a beaucoup d'humoristes qui sautent le pas pour devenir acteurs. Pour ma part je n'ai pas d'envie particulière de cinéma. J'ai envie de projets. Donc, si on me propose de beaux personnages, de beaux rôles, évidemment oui ! Mais, faire du cinéma pour faire du cinéma, non, sinon j'en aurais déjà fait beaucoup plus !

Son regard sur l’image des femmes d'aujourd'hui ? Victimes de nombreux clichés ? « La presse a fait un pas de géant. Mais les réseaux sociaux ont pris le relais pour insuffler un peu de frustration chez les femmes ».

Le culte du corps ? « C’est délirant ! Les hommes sont aussi touchés que nous. Maintenant on est deux à être cons ».

Cyril Hanouna « colérique » : visé par une plainte.

« C'est la première fois que Cyril Hanouna est visé par une plainte » écrit « Voici » avant de relativiser qu’ « il faut bien un début à tout ». En fait, il semblerait que quand quelque chose ne lui plaît pas, Cyril « use de la menace », décrit ici comme « nerveux, colérique, impulsif, capable de prendre son portable pour régler ses comptes contre la critique ».

Et dans ce cas précis, un chroniqueur sportif de Canal+, Julien Cazarre, selon le Canard enchaîné, aurait « déposé plainte contre la star » le 8 février pour « menace de violence physique » et « appels téléphoniques malveillants » après avoir décliné la proposition du taulier de D8 pour intégrer TPMP. « Il m'a appelé pour me dire qu'il aimait bien ce que je faisais. Malheureusement je ne peux pas en dire autant ! Ce n’est pas du tout ma came (…) Gilles Verdez, c'est le dîner de cons, et Enora Malagré, c'est la vulgarité à l'extrême » aurait dit Julien Cazarre. Ça n’a pas plus au boss.

Erika Moulet : « avec TPMP il faut que ton couple soit solide »

Erika Moulet, de son côté, accorde un entretien à « Voici ». « L’ex journaliste de LCI se révèle chaque jour plus fofolle ». Elle y explique qu’ « avec TPMP il faut que ton couple soit solide ». Elle revient sur le cas Mathieu Delormeau, que beaucoup disent maltraité par le chef de bande. « Ce serait douter de l'intelligence de Mathieu que de penser qu'il puisse être humilié ! Nous sommes tous des consentants enthousiastes (…). Cette émission est une grosse récré, je n'aime pas cette dictature de la morale. C'est trop positif, certains ne supportent pas. »

Delphine Boël, fille illégitime d'Albert II, « victorieuse » : La justice lui a donné raison !

« Gala » est allé à la rencontre de la fille illégitime d'Albert II, une « artiste plasticienne qui s'est fait un nom sur la scène contemporaine ». « Depuis 2013, elle se bat pour que l'ancien roi des Belges, son père biologique présumé », la reconnaisse. Et là, « la justice lui a donné raison ». Aujourd’hui, « retranché dans son palais, ce dernier se refuse à tout commentaire ».

Elle raconte dans son entretien « exclusif », qu’elle était en contact avec lui jusqu'à l'âge de 33 ans, en 2001 (il était devenu roi en 1993) ! « Ceux qui affirment que le contact a été rompu entre nous quand il est monté sur le trône » est faux. « C'est vrai qu'on ne s’appelait pas tous les jours, mais il était joignable. Il pensait que tout allait finir par se calmer. Mais cela n'a pas été le cas ». Ce qui est sûr, c’est que ses deux parents « étaient très amoureux pendant plus de 18 ans. C’était une belle histoire ». Question de finir sur un parfum d’amour, tel nous avons commencé…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ithery
- 20/02/2016 - 13:06
Français...
Capucine s'est fait larguer et non pas faite larguée...