En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

07.

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les propos de Clémentine Autain contre l'islamophobie ont été récupérés et détournés par un média proche des Frères musulmans
il y a 34 min 47 sec
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 4 heures 28 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 5 heures 32 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 5 heures 50 min
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 6 heures 9 min
décryptage > Economie
Panorama de la crise

COVID-19 : comment dire de faire attention ?

il y a 6 heures 35 min
décryptage > High-tech
12 CYBER-MENACES PRÉOCCUPANTES

Quand les cyberattaques menacent de faire dérailler les prochaines élections présidentielles, et pèsent au même titre que la pandémie de coronavirus sur nos démocraties

il y a 7 heures 31 min
décryptage > Politique
Crèdul*

Vous avez aimé les raffarinades de Raffarin ? Vous adorerez les lapalissades de Castex

il y a 8 heures 17 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

il y a 8 heures 32 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

COVID-19 : ce qu’il est encore possible de faire malgré une situation hors de contrôle

il y a 9 heures 10 min
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 1 heure 40 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 5 heures 1 sec
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 5 heures 38 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 6 heures 7 min
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 6 heures 30 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Etats-Unis : ce n'est pas seulement une élection présidentielle. C'est un choix de civilisation

il y a 7 heures 14 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

il y a 7 heures 43 min
pépites > Santé
Coronavirus
"Autour de 100.000 cas" de Covid-19 par jour, en France selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique
il y a 8 heures 17 min
décryptage > France
Clash des confessions

Boycott pour "attaques contre l’islam" : saurons-nous éviter notre guerre du Liban à nous ?

il y a 8 heures 43 min
pépites > Santé
Coronavirus
L'épidémie de Covid-19 a franchi un nouveau seuil avec 52.010 nouveaux cas en 24 heures, selon les chiffres officiels publiés hier soir
il y a 9 heures 40 min
Atlantic-tac

Quand on branche la dynamo sans vélo, quand la Tour Eiffel perd ses poutrelles et quand les chouettes hulottes créent des cadrans pour Halloween : c’est l’actualité des montres…

Publié le 16 octobre 2015
Mais aussi une complication pas très compliquée à vivre, des mouvements qui ressurgissent du passé et des brèves de comptoir qui décomptent bien…
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi une complication pas très compliquée à vivre, des mouvements qui ressurgissent du passé et des brèves de comptoir qui décomptent bien…

HYT : Des heures liquides qui peuvent aussi produire de l’électricité…

Les « hydro-mécaniciens » de la jeune marque indépendante HYT ont maîtrisé l’art – pionnier dans l’horlogerie – d’indiquer l’heure avec des fluides qui circulent dans des tubes capillaires. Ce qui promet quelques développements à venir particulièrement prometteurs. En attendant, parce que ces fluides ne sont pas (encore) luminescents dans l’obscurité, ils ont mis au point un système d’éclairage nocturne totalement mécanique : en actionnant la molette rouge placée sous la couronne de remontage, à 4 h, on génère un flux électrique qui éclaire le cadran pendant quelques secondes, histoire de lire l’heure fluidiquement affichée, ainsi que les minutes plus classiquement indiquées par des aiguilles. Pas de pile, pas de batterie, seulement un générateur qu’on recharge mécaniquement, un peu comme la dynamo d’un vélo. Dédiée à l’équipage d’Alinghi (les régatiers suisses les plus gradés de l’histoire des courses nautiques), la nouvelle H4 est donc à la fois totalement mécanique, largement fluidique, ponctuellement électrique et surtout parfaitement innovante : une idée… lumineuse, non ?

SAINT HONORÉ : La Grande Dame de fer s’offre une montre de mode…

Regardez bien la « lunette » d’acier bruni de cette montre : elle est taillée dans l’acier d’une poutrelle de la Tour Eiffel ! Oui, la vraie Tour Eiffel de Paris, dont il faut bien remplacer quelques éléments de temps en temps. Ces poutrelles sont généralement recyclées, mais la marque française Saint Honoré a obtenu d’en récupérer quelques-unes pour dédier une montre à la Grande Dame de fer, qui reste le monument le plus photographié sur les réseaux sociaux de toute la planète. On sait que la présidence de la République a offert certaines de ces montres « bleu-blanc-rouge » à ses invités officiels : avec la montre Tour Eiffel masculine lancée en début d’année, François Hollande va pouvoir honorer les autres couples présidentiels qu’il convie à l’Elysée. 38 mm pour le boîtier teinté d’or rose, un mouvement automatique suisse [puisque la France n’en produit plus] qui garantit à la montre un label Swiss Made très apprécié dans le monde entier, une masse oscillante gravée et sculptée d’un hommage à la tour Eiffel et une limitation à 500 pièces, toutes munies d’un certificat d’authenticité signé des autorités françaises : la sympathique maison Saint Honoré est bien partie pour sa reconquête des poignets féminins…

ARTYA : Là, ce sont vraiment de vrais os à déguster avant Halloween…

Les chouettes hulottes se font de tels festins de musaraignes qu’elles régurgitent des pelotes d’ossements, qui ressemblent à s’y méprendre à des tibias humains. Yvan Arpa, le créateur d’Artya, n’ayant peur de rien, et surtout pas de ne rien faire comme les autres, s’est dit qu’il y avait dans ces pelotes un sujet de méditation dans le goût des crânes qui servaient autrefois de support aux « vanités » philosophiques : voici donc la première Bones décorée de vrais ossements de mammifère ! Pour appesantir l’ambiance, ce cadran est logé dans un boîtier qui serait classique s’il n’avait pas été « foudroyé » par un arc électrique à près de 100 000 volts. Même pas besoin de signer le cadran : à part Yvan Arpa, qui pourrait se permettre une telle montre pour célébrer Halloween…

PREMIERS : Tant qu’à faire, faisons confiance aux bons vieux mouvements…

Une nouvelle marque, c’est une idée. Celle de Premiers, c’est de « remonter » de vénérables mouvements mécaniques – ceux de l’âge d’or des grandes manufactures d’avant le quartz et les commandes numériques – dans des boîtiers contemporains, avec des expressions esthétiques de cadrans qui évoquent la tradition sans faire trop passéiste. Un peu de patrimoine, un peu de modernité (sans audace) : c’est d’autant plus intéressant quand le mouvement mécanique ainsi relancé est une icône qui proposait, dans les années 1920-130, huit jours de réserve de marche avec une fantastique régularité de marche (il était destiné aux montres de poche). On imagine bien que ces mouvements anciens – miraculeusement retrouvés neufs de stock : ce sont ceux qui ont échappé au grand massacre des années quartz, quand la Suisse horlogère mettait toutes ces « vieilleries » à la poubelle – n’existent plus qu’en quantités très limitées René Kohli, le créateur de la marque Premiers, ne fera qu’une centaine de pièces de cette première série, mais il a retrouvé d’autres stocks de mouvements admirables : il ouvre le créneau d’une nouvelle horlogerie rétro-pilotée…

ORIS : Le goût de la complication sans se compliquer la vie…

Sans quitter le rétroviseur des yeux, Oris retravaille ses collections en relançant une montre du début des années 1990 qui était déjà fortement influencé par le style Art Déco des années 1930 : boîtier rectangulaire, complications pas trop compliquées (jour, date, second fuseau horaire, phases de lune) habilement disposées pour donner le goût des grandes complications mécaniques et goût évident pour les aiguilles ou les chiffres bleuis, assortis au bracelet. Le tout avec un mouvement automatique et un prix très accessible (moins de 2 000 euros) qui fait de cette montre Rectangular Complication un des meilleurs rapports qualité-prix de l’offre suisse. Au poignet, ça jette…

LA VIE DES MONTRES : En vrac, en bref et en toute liberté…

Avec les feuilles de marronnier de l’automne, reviennent les salons horlogers : hier, Watches & Wonders à Hong Kong, ce week-end la Dubaï Watch Week et le SIAR (Salón internacional Alta Relojería) de Mexico, dans quelques jours WatchTime à New York et le salon QP de Londres, plus tard le salon Belles Montres à Paris – pour ne citer que les principaux rendez-vous. Problème : plus on crée de salons consacrés aux montres, moins on vend de montres à travers le monde. Cherchez l’erreur… ••• Montres connectées : après avoir nié tout intérêt pour les smartwatches, la Suisse horlogère se réveille enfin : Swatch annonce une montre avec puceNFC capable d’effectuer des paiements sans contact [pratique pour payer sa baguette sans monnaie dans la poche], mais TAG Heuer va créer l’événement avec sa Carrera Connected, lancée à New York début novembre. Une montre connectée qui ressemble tellement à une TAG Heuer de série qu’aucun des 300 prototypes qui ont été testés dans la Silicon Valley californienne n’a été repérée par les chasseurs de scoops… ••• Les montres de collection comme nouvelle monnaie parallèle : les hoquets de la Bourse inquiétant les investisseurs, on voit beaucoup d’argent s’investir actuellement sur les raretés historiques des grandes marques (essentiellement Patek Philippe, Rolex, Vacheron Constantin ou Panerai), pour lesquelles le cap du million (euros, dollars, peu importe) est de plus en plus allègrement franchi pour des pièces aisément monnayables dans le monde entier. Les montres de l’âge d’or comme devise alternative : les spéculateurs foncent, mais est-ce bien raisonnable ? 

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Lien : http://www.businessmontres.com

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires