En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 4 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 5 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 5 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 5 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 5 jours
Chronique du pot aux roses

Une odeur de fin de règne flotte sur le quartier de l’Elysée

Publié le 16 octobre 2015
L’agression contre les cadres d’Air France a fait tomber le tabou de la confrontation physique : un indice sûr de l’accélération du processus délétère qui finira par emporter le régime hollandais, lequel est de moins en moins bien défendu par une police qui défile sous les fenêtres de Taubira.
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’agression contre les cadres d’Air France a fait tomber le tabou de la confrontation physique : un indice sûr de l’accélération du processus délétère qui finira par emporter le régime hollandais, lequel est de moins en moins bien défendu par une police qui défile sous les fenêtres de Taubira.

1 - Hollande et Macron vont-ils tomber la chemise ?

Les médias socialisants et subventionnés ne s’en sont curieusement pas aperçus mais, ces derniers jours, à chaque fois que Macron ou Hollande se déplacent, les accueillent rebuffades, huées, cris et apostrophes. En visite à la bourse du travail de Lyon, le ministre de l’Economie n’avait pas commencé à prendre la parole qu’il était conspué : "Tu la souilles, la Bourse du Travail ! Tu ne devrais pas être là!  Assassin !", etc ...

L’agression contre les cadres d’Air France sert de modèle aux Cégétistes et le tabou de la confrontation physique tombe peu à peu. Cette perte d’inhibition est un indice sûr de l’accélération du processus délétère qui finira par emporter ce régime lequel est de moins en moins bien défendu par une police qui défile sous les fenêtres de Taubira. Bref, un fumet de fin de règne flotte sur l’Elysée, la place Vendôme et la place Beauvau, distants de quelques centaines de mètres tout au plus.

2 - Promotion : Hollande vice-chancelier d’Allemagne

A ceux qui s’offusquent de voir François Hollande qualifié par Marine Le Pen de vice-chancelier d’Allemagne devant le Parlement européen parce qu’il serait indécent de critiquer son chef d’Etat à l’étranger, on peut demander s’ils ont bien compris la notion d’Union européenne. Puisque cette entité est notre patrie d’avenir (sic), pour paraphraser feu Mitterrand, elle ne peut être considérée comme une terre étrangère. Critiquer Hollande à Strasbourg, c’est comme le faire à Paris.

Sur le fond, la cheftaine du Front a fait plutôt preuve de mansuétude en traitant Hollande de vice-chancelier d’Allemagne. Le suivisme du Président français sur le sujet des migrants, qui l’a obligé à changer son fusil d’épaule en matière de quotas du jour au lendemain, son évanescence lors de la crise grecque, révélée par l’ancien ministre Varoufakis, sa docilité sur les questions financières afin de continuer à bénéficier de la perfusion des banquiers de Francfort : sur tous les sujets essentiels, Hollande n’est qu’un pâle suiveur, un vade mecum de Merkel qui ne justifie même pas d’un titre de vice-chancelier. Comme disait Bonaparte au sujet de Talleyrand, vice-chancelier lui aussi : "Il ne lui manquait plus que ce vice là".

3 - Un pouvoir non documenté

L’exercice comique de présentation du projet de loi de finances est désormais parfaitement rôdé. On qualifie d’économie la simple décélération de la hausse des dépenses ; on se garde bien, de plus, de donner des détails sur la manière dont lesdites dépenses vont baisser puis l’on attend que l’opinion publique soit sollicitée par d’autres sujets pour, bien des mois plus tard, constater que le déficit était plus important que prévu. Même la "rapporteure", comme on dit désormais, du budget, pourtant députée socialiste, parle d’économies non documentées. Quant aux baisses d’impôt ciblées sur la clientèle électorale du PS, nul ne sait comment elles seront compensées.

Pendant ce temps, à Bruxelles, on ignore le fort ralentissement de la croissance mondiale, on néglige la hausse nocive de l’euro qui n’est due qu’au choix américain de faire baisser le dollar et on fait semblant de croire à toutes les promesses budgétaires françaises car l’explosion de l’Europe ce serait aussi la perte de leur job pour des fonctionnaires grassement payés. L’édifice de l’Etat est désormais solidement bâti sur le principe d’une pyramide de Ponzi.

4 - Insee rien

Décidé à dissiper coûte que coûte les idées préconçues sur l’immigration, l’Insee nous livre une étude tendant à démontrer que l’émigration en hausse de Français et le retour d’immigrés qui repartent chez eux font que la France n’est aucunement menacée d’invasion. Ce brillant institut omet de comparer la qualification professionnelle des entrants - très faible- et des sortants - nettement plus élevée - , qui caractérise un phénomène de tiers-mondisation de la France. Il néglige aussi la dynamique démographique de ceux qui restent en France et obtiennent de plus en plus la nationalité française et vivent largement de transferts après regroupement familial. Tout comme il est impuissant à intégrer dans ses calculs la présence des clandestins. Bref, le sentiment public a de bonnes raisons de ne pas se fier aux statistiques de l’Insee.

5 - Les Bygmaliens

Que les Sarkozystes aient tripatouillé les comptes de la campagne de 2012 en affectant des dépenses du candidat au parti n’a guère d’importance étant donné d’une part leur défaite finale et d’autre part le fait que lesdits comptes ont de toute façon été rejetés et le remboursement public refusé.

En revanche, le feuilleton des trahisons, révélations et menaces va compliquer singulièrement la tâche de Sarkozy lorsqu’il va tenter de convaincre ses camarades de sa bonne foi dans l’organisation des primaires. Et la baisse de l’ancien chef d’Etat dans les sondages va rendre tout ce processus électrique à souhait ...

Nous vivons une époque formidable.

A lire, du même auteur : "La marche des lemmings… ou la 2e mort de Charlie - Le pouvoir de la manipulation et la manipulation au pouvoir", publié chez Ixelles Editions, 2015. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Mike Desmots
- 17/10/2015 - 12:23
@Bretondesouche,les rats quittent aussi en l'urgen le pédalo...
Vu que l'Iceberg ....avance moins vite que le Titanic...!
Bretondesouche
- 16/10/2015 - 22:10
Quand ça pue
Les rats quittent le navire
jurgio
- 16/10/2015 - 11:29
Oui, une odeur de fin de règne
et ça commence à sentir...