En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

04.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

07.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

05.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 37 min 35 sec
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 3 heures 31 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 4 heures 51 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 5 heures 14 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 5 heures 51 min
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 6 heures 44 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 7 heures 15 min
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 7 heures 59 min
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 8 heures 32 min
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 9 heures 23 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 1 heure 50 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 4 heures 6 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 5 heures 5 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 5 heures 37 min
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 6 heures 15 min
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 6 heures 45 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 7 heures 53 min
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 8 heures 24 min
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 8 heures 46 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 21 heures 54 min
© Reuters
© Reuters
Chronique du pot aux roses

La France s’envoie en l’Air (mais ce n’est pas par plaisir)

Publié le 07 octobre 2015
Air France, c’est l'Hexagone en modèle réduit : il y a neuf mois, la direction de l’entreprise promettait qu’il n’y aurait plus de licenciements ! On comprend mieux la fureur des employés face à cette "méthode à la Hollande".
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Air France, c’est l'Hexagone en modèle réduit : il y a neuf mois, la direction de l’entreprise promettait qu’il n’y aurait plus de licenciements ! On comprend mieux la fureur des employés face à cette "méthode à la Hollande".

1 – Cultivons notre chienlit

Air France, c’est la France en modèle réduit, comme ces maquettes d’avion que mes doigts gourds et mon impatience d’enfant m’empêchaient de monter correctement. Des syndicalistes cyniques et obtus, des pilotes privilégiés s’abritant derrière une masse de salariés apeurés, des dirigeants pleins de morgue, énarques dont le seul lien avec le monde de l’aviation est leur parachutage dans l’entreprise. Et, pour couronner le tout, un Etat/actionnaire lâche et démagogue cédant à celui qui crie le plus fort. Tout cela conduit à des réformes toujours trop tardives, un climat social fait de mépris "en haut" et de rancoeur "en bas" et la catastrophe finale. Il y a neuf mois, la direction de l’entreprise promettait qu’il n’y aurait plus de licenciements ! On comprend mieux la fureur des employés face à cette "méthode à la Hollande". Les journaux du monde entier se gaussent ou s’inquiètent. La France est candidate à l’organisation des Jeux olympiques, paraît-il. Il faudrait songer à renoncer tout de suite à cette vaine prétention.

Car partout la tension monte. Taubira doit concéder en tordant la bouche que sa politique d’application des peines favorise la délinquance. On manifeste à Calais contre les migrants alors que ces derniers perturbent pour la énième fois le trafic d’Eurotunnel. Nathalie Fiasco-Morizet, surnommée ainsi depuis les élections municipales parisiennes, injurie les climato-sceptiques pour tenter d’exister dans le débat politique sans s’attirer d’opprobre à la Morano. Elle avoue pourtant n’avoir pas lu le livre qu’elle dénigre. Les rues de Paris sont jonchées d’immondices. Libération s’inquiète que les mairies de gauche ne parviennent plus à verser le RSA à leur clientèle d’assistés. Les médecins luttent de plus belle contre les symptômes de la MST (Marisol Touraine), etc.

Sarkozy a donc beau jeu de parler de chienlit avec un accent réactionnaire et patronal sur-joué qui a aussitôt pour effet de ressouder le gouvernement et les folliculaires progressistes. Tout se met en place pour qu’un jour pas si lointain une vraie tentation autoritaire, une poutinisation de la France finisse par s’imposer.

2 - Portugais tristes

Il était cocasse de lire les commentaires des thuriféraires de l’euro au lendemain des élections législatives au Portugal. L’ancrage dans l’union et la politique d’austérité y auraient été confortées par le vote du peuple. Pourtant, au-dessus de ses proclamations satisfaites, un diagramme montrait que l’ancienne majorité ne l’était plus et que les partis d’extrême-gauche avaient nettement progressé.

Quiconque est allé ces derniers mois à Porto ou dans la plupart des villes lusitaniennes a pu en réalité mesurer l’ampleur du désastre. Les commerces vides, les immeubles à l’abandon, les industries disparues, un vague parfum d’accablement sur les visages.

La reprise due à la compression des salaires est étique et le pays encore très loin d’avoir retrouvé son niveau de vie d’il y a huit ans.

La faillite de la banque Espirito Santo a propulsé à nouveau le déficit budgétaire vers des sommets. Le Portugal se vide peu à peu de ses forces vives pour s’accrocher à une monnaie dont le taux de change est un handicap mortel pour lui. Il n’y a plus de majorité au parlement de Lisbonne et une petit nuage supplémentaire est venu assombrir le ciel européen.

Mais les thuriféraires de l’euro sont contents.

3 - Marine, Morano, Merkel : méfiez-vous des blondes !

Ces "3 M" perturbent actuellement le débat public en France comme en Europe et n’en font qu’à leurs têtes blondes. Très impopulaires chez leurs adversaires et très populaires parmi leurs partisans, elles ont opté pour le genre clivant. Que les féministes se réjouissent, la polémique est du genre féminin.

4 - Bienvenue en Nauséaland !

La gauche, qui autrefois tenait le haut du pavé universitaire et diffusait d’épaisses volutes sémiologiques et structuralistes en tirant sur son cigare, dominait aussi le monde de l’édition et du journalisme. Elle n’en finit plus désormais de pousser des cris d’Onfray, pardon d’orfraie, devant l’odeur nauséabonde qui assaille ses délicates narines. Joffrin, sort un quasi numéro spécial de Libération pour fustiger la "nouvelle rhétorique réactionnaire".

Les polémistes de droaaate se multiplient il est vrai et ne respectent pas les codes de politesse du vivre-ensemble. Mais c’est surtout la réalité qui se venge. Les réfugiés syriens sont souvent des Kosovars en quête d’argent, les fichés "S" lâchés dans la nature commettent des braquages, les femmes voilées et les imams n’en ont rien à faire du féminisme, de la République et du code civil. Ils profitent de la faiblesse et du sentiment de culpabilité des petits blancs pour grignoter l’espace public.

Quand on regarde hors de nos frontières, ce n’est pas beaucoup mieux. L’icône Obama s’est écaillée et il ne reste que le portrait pâle d’un démocrate impécunieux à tendance isolationniste. L’acte III de l’Intifida va bientôt être joué par des Arabes qui n’ont jamais admis et n’admettront jamais l’existence d’Israël. Seul l’affreux Poutine donne le sentiment d’avoir des vertèbres et, la nature diplomatique ayant horreur du vide, il occupe le vaste espace laissé libre par un Occident timoré.

Oui, vraiment, l’air du temps est à la poutinisation.

A lire, du même auteur : "La marche des lemmings… ou la 2e mort de Charlie - Le pouvoir de la manipulation et la manipulation au pouvoir", publié chez Ixelles Editions, 2015. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 11/10/2015 - 17:31
Auschwitz
Le Libéralisme, c'est la Solution Finale !
Deudeuche
- 11/10/2015 - 10:24
DISSOLUTION
Sabena, PanAm, SwissAir sortez du corps d'Air France
BOCE64
- 08/10/2015 - 12:18
liberalisme
Le Liberalisme est la SEULE solution n'en déplaise à certains