En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 2 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 2 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 2 jours
© Flickr / SylvainP
© Flickr / SylvainP
A quelque chose malheur est bon

Les riches n'ont jamais été aussi nombreux à se faire la malle (et pourquoi c'est une bonne nouvelle)

Publié le 09 août 2015
Faire fuir les riches est un excellent moyen de réduire les inégalités. Mais le gouvernement doit encore accélérer ses efforts dans ce sens.
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Faire fuir les riches est un excellent moyen de réduire les inégalités. Mais le gouvernement doit encore accélérer ses efforts dans ce sens.

Il y a trop peu de bonnes nouvelles sur le front économique pour ne pas se réjouir de cette annonce : les riches français continuent de se faire la malle à vive allure. Selon Les Echos, qui s'y connaissent parce qu'ils sont un peu Le Journal de Mickey de nos Picsou, ils auraient été quelque 3 744 millionnaires à filer à l'anglaise en 2013 contre 2 674 en 2012, soit une augmentation de 40% du nombre des départs.

 

Les chiffres pour 2014 ne sont pas encore connus, mais tout indique qu'ils seront meilleurs encore, l'élimination progressive des foyers à gros patrimoines nous permettant de nous rapprocher de l'idéal d'homogénéité frugale auquel nous aspirons tous. Et, bonne nouvelle dans la bonne nouvelle, le phénomène touche désormais jusqu'aux poids-plumes de la bourgeoisie (on parle de revenus annuels à peine supérieurs à 100 000 euros par an, soit le traitement d'un instituteur suisse en milieu de carrière).

 

Si le gouvernement parvient à maintenir ce cap sur la durée, voire à l'amplifier au point de repousser hors de nos frontières les profiteurs dont le salaire dépasse le SMIC, l'égalité républicaine ne sera plus un concept vide de sens mais une réalité concrète. La mise en place de nouvelles liaisons internationales par autocar est d'ailleurs à considérer comme un atout dans ce contexte, ces riches-là n'ayant sans doute pas les moyens de s'exiler fiscalement en avion – même low-cost...

 

Bon vent à nos Mistral

 

Il y a désormais tellement de pays intéressés (une dizaine dit-on) par les fameux navires Mistral qu'on se demande si la non-livraison aux Russes n'était pas qu'un coup marketing. La France vend du matériel militaire à toute la planète, généralement de façon discrète, et il est bien rare que la presse grand public en détaille les performances, les équipements, les options et les rabais possibles comme elle fait la promo d'une nouvelle Renault à l'approche du salon de l'auto.

 

Les rafiots en question, des « porte-hélicoptères amphibies d'assaut », s'ils devaient finalement être cédés aux Égyptiens, ou aux Canadiens, ou aux Singapouriens, pourraient évidemment se voir fabriquer des petits frères permettant de satisfaire la totalité de la demande, au grand bonheur des ouvriers des arsenaux de Saint-Nazaire.

 

Mais surtout, si la procédure fonctionne, pourquoi ne pas la renouveler régulièrement : on programme la vente de fusils à tirer dans les coins bourrés d'électronique à la Corée du Nord et de tanks à propulsion nucléaire à Daesh, l'opinion publique internationale s'en émeut, la presse en publie les fiches techniques et les tarifs catalogues, les ventes sont annulées et, bing, les commandes bulgares, azerbaïdjanaises ou brésiliennes se mettent à pleuvoir. En Rafale, même...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
prifar
- 10/08/2015 - 11:32
il a raison
nous serons tellement bien entre pauvre ...merci pour cet humour un peu noir
Anguerrand
- 10/08/2015 - 11:08
A Serraf
Il y a longtemps que je n'ai pas lu un article aussi stupide. Il ne faut pas oublier que ces personnes qui s'exilent sont ceux qui paient 40% !des impôts qui seront " redistribués " aux français moyens, que ces gens vont investir a l'étranger et donc y créer des emplois. C'est aussi le ras le bol des français devant l'impôts français le plus élevé du monde. Rajoutons aussi la jalousie bien française devant ceux qui réussissent. Mr Serraf seriez vous conseiller d' Hollande?
Amouyal
- 09/08/2015 - 17:03
Le soleil accompagnera la pauvreté
Grace au rechauffement climatique hollande et ses potes peuvent faire de ce pays une vraie republique bananiere sous developpée comme le copain fidel ! Manque que les cigares , car les riches sont partis avec