En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

04.

Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon

05.

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

06.

Lutte anti-terroriste : un problème nommé DGSI

07.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

01.

Twitter banni de l'Assemblée?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

ça vient d'être publié
pépites > France
Mobilisation des forces de l'ordre
Attentat à Nice : le gouvernement annonce le rappel de 3.500 gendarmes réservistes et la mobilisation de 3.500 policiers
il y a 6 min 32 sec
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
La guerre indiscriminée des jihadistes contre la France : du "blasphémateur" Samuel Paty aux chrétiens respectueux de la Basilique niçoise
il y a 1 heure 14 min
pépites > Terrorisme
Religion
Des milliers de manifestants anti-Macron au Bangladesh, au Pakistan, en Afghanistan signale le Daily Mail
il y a 3 heures 15 min
light > Science
Singes
Les gorilles de montagne n'oublient pas leurs amis et sont amicaux avec eux quand ils se retrouvent même après une décennie de séparation
il y a 3 heures 50 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

il y a 4 heures 20 min
décryptage > Santé
Barrière contre le virus

Zorro contre le Covid-19 : le masque comme solution efficace et peu coûteuse

il y a 4 heures 28 min
décryptage > Politique
Le roi est nu

Non, l’unité nationale ne peut plus être invoquée par les élites françaises pour masquer leurs faillites

il y a 5 heures 31 min
décryptage > Politique
Freiner l'épidémie

Reconfinement : ces pulsions mauvaises qui paraissent plus guider le gouvernement que la rationalité sanitaire

il y a 6 heures 10 min
pépites > Economie
Coronavirus
La barre des 36.000 morts franchie en France, premier jour de confinement, quel effet sur l'économie ?
il y a 7 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Avant la retraite" de Thomas Bernhard : il est encore fécond le ventre…

il y a 17 heures 51 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’émail est semé de fleurs de sel et quand il neige sur la toundra : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 45 min
pépites > Consommation
Confiné
La France reconfinée pour au moins 4 semaines : ce qui est ouvert ou fermé
il y a 2 heures 39 min
pépite vidéo > Terrorisme
Face à l'info
Attaques terroristes : l'échec du renseignement français ?
il y a 3 heures 22 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

il y a 4 heures 3 min
pépites > Politique
Reconfinement
Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter
il y a 4 heures 26 min
décryptage > Politique
Maison Blanche

Le chemin de la victoire de Donald Trump est étroit mais il existe encore

il y a 5 heures 4 min
décryptage > Politique
Manque de pot

Covid 19 – Macron 1 : 0

il y a 5 heures 43 min
décryptage > Terrorisme
Méthode

Lutte anti-terroriste : un problème nommé DGSI

il y a 6 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Roses fauves" de Carole Martinez : les femmes attirent et piquent autant que les roses... un conte envoûtant, merveilleux et cruel

il y a 17 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Aubrey Beardsley (1872-1898)" au Musée d'Orsay : 1re monographie en France de l’étrange et virtuose illustrateur

il y a 18 heures 4 min
Atlantic-tac

Quand le temps prend le volant, quand les aristos ont des nostalgies impériales et quand l’affinitaire démonétise le statutaire : c’est l’actualité des montres...

Publié le 24 juillet 2015
Mais aussi une montre pour les riches footballeurs, une montre pour les pauvres qui admirent les riches footballeurs et une montre pour les pauvres Européens qui viennent envier les riches Suisses…
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi une montre pour les riches footballeurs, une montre pour les pauvres qui admirent les riches footballeurs et une montre pour les pauvres Européens qui viennent envier les riches Suisses…

HUBLOT : La montre des champions de France de football…

Partenaire horloger et « chronométreur officiel » du PSG (le club qui porte les couleurs de Paris dans le championnat d’Europe), Hublot leur propose une Big Bang bi-rétrograde dédiée au football : on peut y lire l’heure sur un compteur secondaire déporté à 6 h (les secondes sont à 9 h), mais les aiguilles centrales sont doublement rétrogrades (minutes et secondes) pour chronométrer chaque mi-temps de 45 minutes d’un match, prolongations comprises. C’est un mécanisme unique dans l’offre horlogère contemporaine : Hublot devait bien ça au monde du ballon rond, puisque la marque était partenaire du dernier Mondial de football au Brésil (2014) et de la Coupe du monde féminine au Canada (2015), avant d’être également partenaire du prochain Euro de football en 2016. Sur fond de titane poli et satiné (45,5 mm pour le boîtier), les couleurs bleu et rouge de ce chronographe automatique Big Bang sont les couleurs officielles du PSG, dont on retrouve le logo sur le fond saphir du boîtier…

RALPH LAUREN : La tradition d’élégance de l’âge d’or automobile…

Cinq nouveaux modèles pour la collection Automotive, inspirée par le coupé Bugatti Type 57SC de 1938, un chef-d’œuvre de l’art automobile qui appartient à la collection personnelle de Ralph Lauren (en haut de la page). On retrouve sur ces montres les marqueurs du style automobile de l’âge d’or des belles mécaniques : une lunette en loupe d’amboine, avec six vis pour marquer l’inspiration mécanique, des chiffres qui rappellent ceux des compteurs du tableau de bord, des aiguilles dans le même esprit, l’alligator des bracelets pour faire écho aux luxueuses selleries de la Bugatti. Le boîtier (44 mm) en acier noirci et microbillé consonne parfaitement avec l’esprit quasiment furtif des lignes de la voiture. Sous le cadran, une impeccable mécanique suisse, conçue par la manufacture IWC (mouvement à remontage manuel). Le nouveau logo RL sur le cadran annonce une évolution sensible des collections horlogères de la marque, qui cesse de rêver de « haute horlogerie » [un club trop fermé pour les marques venues de l’univers de la mode] pour revenir à des propositions à la fois plus simples et plus accessibles, donc plus intelligentes et finalement plus élégantes…


TAG Heuer : La formule magique d’un footballeur aux pieds magiques…

CR7 pour Cristiano Ronaldo n°7, l’attaquant-fétiche du Real Madrid, triple Ballon d’or et meilleur buteur de tous les temps, dont c’est le chiffre fétiche. TAG Heuer s’offre avec lui une jolie campagne de publicité (« Don’t Crack Under pressure » : il y déchire un ballon de football), doublée d’une édition CR7 de la Formula One, qui permettra aux aficionados d’avoir la même montre que leur champion. Les couleurs sont vertes comme la pelouse où évolue le footballeur. L’habillage noir parce que c’est la mode, avec un peu de fibre de carbone pour souligner qu’il s’agit d’un chronographe « technique » à mouvement électronique. Le positionnement marketing est habile : il vise ici le football-fan de base (autour d’un millier d’euros, ce sera pour lui une belle dépense), et non le nouveau riche attiré par les paillettes du football et de ses stars (voir, ci-dessus, la montre Hublot pour les millionnaires du PSG). La montre est suisse, le footballeur portugais (de Madère), le club espagnol, la Ligue des champions européenne, les revenus annuels calculés en dollars américains (environ 70 millions pour 2015, mais une fortune évaluée à 230 millions de dollars, ce qui en fait le footballeur le plus riche du monde) et le fan-club mondial. Ça vaut bien une montre, non ?

SWATCH : Grüezi All ! – « Salut tout le monde »…

Pour le Premier-Août, fête nationale suisse, offrez-vous une Swatch plus suisse que suisse, et même plus Swatch que Swatch. Rien n’y manque : les broderie des costumes traditionnels, les edelweiss dans les alpages, les vaches en papier découpé du Haut-Pays (motif du cadran) et même la cloche qui tinte au cou de ces vaches. C’est la nouvelle Swatch Grüezi All, expression qu’on pourrait traduire par « Salut tout le monde » – indispensable pour se faire bien voir en arrivant dans une « cabane » d’altitude pour y déguster une de ces fondues « moit-moit » qui font l’orgueil de l’imprenable réduit alpin. Évidemment, à Saint-Tropez, ça fera un peu bizarre à l’heure de la piscine de rosé…

DEWITT : Le péché mignon des aristocrates du poignet…

Fondée par le comte Jérôme De Witt, authentique descendant en ligne directe d’un frère de Napoléon, la manufacture DeWitt est le clin d’œil des aristocrates européens, ses cousins, qui savourent entre initiés une architecture horlogère très élaborée dans sa complexité : boîtier à cannelures, magnifique cadran tridimensionnel aux détails de finition très soignés, couleurs soigneusement étalonnées (entre l’or rose du cadran, le bleu des indications chronographiques, le blanc cassé du cadran et le noir des colonnes « impériales » du boîtier). C’est une démonstration de néo-classicisme teinté de nostalgie. L’esprit des anciennes montres de poche renaît dans ce chronographe Academia Chronostream II, avec une indéniable touche de modernité dans la façon d’accrocher la lumière par la multiplication des surfaces satinées, ponctuées, facettées et polies. Ne dites à personne que cette montre est une « sportive » : tout le monde la prend pour un trésor de la haute horlogerie contemporaine [ce qu’elle est cependant, mais pas que]

SHORE PROJECTS : Les fétiches d’un nouveau luxe horloger générationnel…

Ne cherchez pas à comprendre comment, ni pourquoi la jeune marque anglaise Shore Projects est en train de s’imposer comme le nouveau parangon du luxe horloger générationnel, mais le fait est là : Richard Branson (le fondateur de Virgin) ne s’y est pas trompé en décernant un de ses prix entrepreneuriaux annuels aux deux fondateurs, qui n’avaient jamais vendu la moindre montre avant de se lancer. Leur idée était simplissime : des montres pour leur génération (18-35 ans), avec une réelle qualité de fabrication et des boîtiers ronds au design très sobre (quoique élégant) qu’il est recommandé d’enrichir de nombreux bracelets interchangeables, de toutes les couleurs et dans toutes les matières. Ce sont les bracelets qui donnent le tempo, la « tête » de la montre n’étant plus que la portée musicale des notes de ce tempo. Le plus épatant, c’est que le concept fonctionne parfaitement : à moins de 200 euros, pourquoi se priver ? Le marketing privilégie sans fashion les images « art de vivre » (le plus souvent sur fond de paysage côtier anglais). Le bouche-à-oreilles affinitaire pallie l’absence de coûteuses pages de publicité dans les journaux de mode. Évidemment, à ce prix, il ne faut pas compter sur le label Swiss Made, mais la génération concernée – habituée aux griffes de mode qui s’approvisionnent en Asie – s’en fiche éperdument dès lors que les montres sont au standard de qualité suisse, surtout avec des mouvements japonais parfaitement au niveau de leurs concurrents suisses. L’ostentation n’est plus dans la marque, ni dans le symbole statutaire surplombant, mais dans l’exécution personnalisée (bracelet, couleur du cadran, style de porter) des canons stylistiques qui s’imposent spontanément entre pairs…

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Lien : http://www.businessmontres.com

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires