En direct
Best of
Best of du 5 au 11 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Il aime le "jeune Adolf", Goebbels et Auschwitz. Et comme c'est du rap…

04.

Bridgestone ne ferme pas son usine de Béthune à cause du Covid-19 mais de l’incompétence de ses dirigeants...

05.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

06.

Emmanuel Macron s'en prend à Olivier Véran

07.

Bertrand se fait flinguer en off chez LR, Jadot tente d’y échapper chez les radicaux d’EELV: Hidalgo exhibe ses origines; Une large part du tri de déchets ne sert à rien, une bonne part de nos objectifs de développement numérique ne sont jamais atteints

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Beatrice Dalle & Anthony Delon épousent des jeunesses; Julie Gayet & Francois H. s’engueulent en regardant le foot; Angelina veut pourrir la vie de Brad Pitt, Jade Hallyday commence à pourrir celle de sa mère; Yannick Noah fait ses besoins dehors

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

01.

Nous avons tué Dieu. Et un autre a pris sa place : jeune, vigoureux, conquérant.

02.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

03.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

04.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

05.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

06.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Nominations

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

il y a 1 heure 16 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan
il y a 1 heure 30 min
pépite vidéo > International
Reconfinement
Coronavirus : Israël entre dans une nouvelle phase de confinement ce vendredi
il y a 2 heures 18 min
décryptage > Economie
Crise sociale

Révoltant ? Bridgestone, la dissolution du macronisme et les dangers du volontarisme politique mal ciblé

il y a 2 heures 49 min
pépites > Economie
Chrysanthèmes
2.000 fleuristes ont fermé définitivement leur magasin depuis le début de la crise sanitaire
il y a 3 heures 6 min
décryptage > Politique
Faillite en vue ?

Alerte aux finances : le RN, un parti à la dérive

il y a 3 heures 33 min
Piqure
Le frelon asiatique envahit la Bretagne
il y a 4 heures 23 min
light > Media
Présentatrice du "13 heures" de France 2
Marie-Sophie Lacarrau va officiellement remplacer Jean-Pierre Pernaut au JT de 13h sur TF1
il y a 18 heures 14 min
pépites > Histoire
Education
Deux tiers des jeunes Américains ignorent l'existence de la Shoah
il y a 19 heures 14 min
pépites > International
Investigations
Alexeï Navalny aurait été empoisonné à son hôtel à l'aide d'une bouteille d'eau, selon les proches de l'opposant
il y a 21 heures 48 min
light > Science
Moby Dick
Protéger les baleines d'un risque de collision en écoutant leurs chants
il y a 1 heure 29 min
décryptage > Economie
Repenser l'économie

Plan de relance : l’argent ne fait pas le changement

il y a 2 heures 1 min
décryptage > Religion
Ite missa est

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

il y a 2 heures 35 min
décryptage > Science
Grrrrr

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

il y a 2 heures 58 min
décryptage > Politique
Socle électoral

LFI / EELV-PS : qui a vraiment le vent en poupe pour 2022 ?

il y a 3 heures 16 min
décryptage > Santé
Lutte contre le coronavirus

Covid-19 : affinement bienvenu de la stratégie gouvernementale, même défauts opérationnels majeurs

il y a 3 heures 47 min
pépites > Santé
Luttre contre le coronavirus
Covid-19 : Olivier Véran a détaillé la nouvelle stratégie du gouvernement
il y a 17 heures 46 min
pépites > Terrorisme
ONG Acted
Niger : l'Etat islamique revendique l'assassinat des six humanitaires français et de deux Nigériens
il y a 18 heures 50 min
light > Culture
Reconstruction
Gallimard va reverser 40.000 euros provenant des ventes de "Notre-Dame de Paris" de Victor Hugo pour la restauration de l'édifice religieux
il y a 19 heures 47 min
pépites > International
Big Brother
Séjours imposés d'inspecteurs chinois au domicile de familles ouïgoures
il y a 22 heures 9 min
© Reuters
© Reuters
Le Nettoyeur

Laudato Si' : la quadrature du cercle de la vision écologique du pape François

Publié le 19 juin 2015
Le pape François a publié le texte de la première encyclique centrée sur la question écologique, dans laquelle il invite chacun "à un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planète." Le pape a indiqué que "Laudato Si'" était destiné "à tous", et pas seulement aux catholiques.
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le pape François a publié le texte de la première encyclique centrée sur la question écologique, dans laquelle il invite chacun "à un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planète." Le pape a indiqué que "Laudato Si'" était destiné "à tous", et pas seulement aux catholiques.

Hier, le pape François a publié Laudato Si' (ne pas oublier l'apostrophe!), son encyclique très attendue sur l'environnement. Comme prévu, il s'agit d'un pavé dans la mare, un appel très fort en faveur d'une “conversion écologique” (expression de Jean-Paul II reprise par François), non seulement des politiques, mais de chacun d'entre nous.

L'encyclique nous avertit que les ressources naturelles ne sont pas infinies et que nous devons changer de mode de vie pour sauver la planète. En même temps, en bon catholique, le pape nous rappelle néanmoins que cette vision écologique ne saurait être un argument en faveur de l'avortement ou de la contraception, et qu'elle est parfaitement compatible avec l'accroissement de la population.

Ceci pose alors un problème qui ressemble à une quadrature du cercle : si les ressources sont limitées, ne faut-il pas limiter la croissance de la population pour éviter de les épuiser ?

C'est ce dilemme qui se pose depuis que la question de l'écologie est posée. L'écologie n'est-elle pas, au final, une vision qui nie la valeur de la personne humaine, et se retrouve donc en porte-à-faux avec l'humanisme, que celui-ci soit judéo-chrétien ou issu des Lumières ?

Celui qui a permis de sortir de cette aporie est l'économiste Julian Simon - qui par ailleurs, ça ne surprendra personne, était chrétien - et qui a déclaré dans un livre éponyme que “les gens sont la ressource ultime.”

Et c'est cela, la clé. Nous brûlons du pétrole pour faire avancer nos voitures, ça pollue, ça met la planète en danger, soit. Et les réserves de pétrole sont limitées, soit. Mais la ressource que nous consommons, est-ce vraiment le pétrole ? Le pétrole serait encore de la boue noire enfouie sous terre, s'il n'y avait pas des hommes pour le découvrir, découvrir ses utilisations et l'extraire. Le pétrole n'est devenu une ressource qu'à partir du moment—historiquement assez récent—où les hommes ont inventé les moyens pour l'exploiter. Avant cela, ils utilisaient principalement le bois et le charbon, encore plus polluants d'ailleurs.

Autrement dit, c'est l'innovation technologique qui permet d'avoir une croissance—à la fois économique et de population—écologiquement responsable. C'est limite une tautologie : le mot “technologie” veut dire “faire plus avec moins.” Après le pétrole il y aura (sans doute) le nucléaire et (moins probable) le solaire et l'éolien. Chaque nouvelle ère technologique a permis d'extraire plus d'énergie de quantités plus réduites de ressources ; autrement dit, de faire plus avec moins ; autrement dit, de croître la population et l'économie sans (pour l'instant) épuiser les ressources de la planète.

Et d'où vient cette innovation techologique ?

Hé bien, des gens. C'est nous qui la créons, cette innovation technologique. Les scientifiques, qui découvrent les idées. Les entrepreneurs, qui les transforment en produits utilisables. Les financiers, qui permettent à ces produits d'être déployés dans toute la société. Et les consommateurs, dont les choix et les envies dirigent les marchés. Et les familles, tout simplement, qui donnent naissance aux scientifiques, aux entrepreneurs, aux financiers, aux consommateurs.

Être humain, c'est être créatif. Chacun, à notre niveau, nous aimons être un artiste, nous aimons créer. C'est cette créativité qui fait la richesse - dans tous les sens du terme- d'être humain, et c'est aussi cette créativité qui permet l'innovation qui permet une vraie croissance responsable.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ex abrupto
- 24/06/2015 - 12:04
La cause racine
La "root cause" quand on parle savant, c'est le pullulement humain et l'utilisation démesurée des ressources ainsi que la production des déchets. En attendant qu'on ait réglé ce pb du pullulement, il faudra se contenter de toutes sortes d'expédients (consommation énergétique, recyclage,....) qui nous donneront (peut-être!) le temps d'y arriver.
A noter que la quantité d'humains que peut héberger la planète souffre d'une lourde imprécision: entre 100 000 et 1 000 000 d'individus pour les "deep ecologists" jusque 12milliards pour des écologistes plus récents...
Babaswami
- 21/06/2015 - 09:31
L'écologie à la mode
Le pape François , dans sa recherche éperdue du buzz à tout prix,apporte de l'eau au moulin de l'autre François en enfourchant le cheval à la mode de l'écologie.
Mais le facteur prédominant sous-jacent au problème écologique, que l'on ne mentionne jamais, est la surpopulation du globe, que l'on n'arrive pas à endiguer et qui accroît la misère année après année.
Et là le Vatican, opposé au contrôle des naissances, est vraiment mal placé pour donner des leçons.Le jésuitisme a quand même des limites!
gwirioné
- 21/06/2015 - 01:35
Vive l'avenir!
"Il n'y a de richesse ni force que d'hommes", ,Les six livres de la République",Jean Bodin, 1576. A part ça, bon article!