En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

02.

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

03.

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

04.

La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus

05.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

06.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

07.

Île-de-France : hausse importante des cambriolages de pharmacies

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 2 min 4 sec
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseil à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 9 min 1 sec
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’Occident : un coupable idéal aux yeux de la pensée décoloniale

il y a 13 min 16 sec
décryptage > Economie
L'impossible Budget 2021

Récession Covid : le grand écart s'accentue entre ceux qui vont bien et ceux qui coulent

il y a 14 min 29 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sublime royaume" de Yaa Gyasi : de la relation mère-fille entre science et spiritualité, un roman qui ne peut laisser indifférent

il y a 13 heures 6 min
pépites > Santé
IHU Mediterranée
Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine
il y a 14 heures 39 min
pépites > Politique
Nouvelles mesures
Jean Castex intensifie la lutte contre la haine en ligne avec le renforcement de la plateforme Pharos et de nouvelles sanctions
il y a 16 heures 56 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Les islamistes tuent ? Qu’à cela ne tienne, les autorités s’en prennent aux libertés publiques

il y a 20 heures 48 min
pépites > Politique
Séculier
Des ministres considèrent que plutôt que la défendre, l'Observatoire de la laïcité se concentre sur la lutte contre l'islamophobie avec des alliés pas toujours fréquentables
il y a 21 heures 18 min
Sécurité
Île-de-France : hausse importante des cambriolages de pharmacies
il y a 21 heures 57 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 5 min 41 sec
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 9 min 46 sec
décryptage > Politique
On y pense à l’Elysée

Etrangers fichés S : vers un Guantanamo à la française ?

il y a 14 min 17 sec
décryptage > Economie
Phénoménale dette

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

il y a 14 min 49 sec
light > Politique
"Make America Great Again"
L'expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter au compte Twitter de Donald Trump en devinant son mot de passe
il y a 14 heures 4 min
pépites > Société
Extension
Congé paternité : l'Assemblée nationale vote le passage à 28 jours
il y a 15 heures 42 sec
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand un gros œil surveille les minutes et quand le ricin tisse les bracelets : c’est l’actualité des montres
il y a 17 heures 52 min
décryptage > Santé
Mesures contre la Covid-19

Demi-confinement, demi-mesures et omnipotence de l’Etat : la soviétisation de la France

il y a 21 heures 10 min
pépite vidéo > Politique
Election américaine
Ultime débat : Joe Biden focalise ses attaques contre Donald Trump sur sa gestion du coronavirus
il y a 21 heures 56 min
pépites > Justice
Terrorisme
Des obstacles juridiques affaiblissent, voire paralysent, la lutte contre l’islamisme selon l’ancien secrétaire général du Conseil constitutionnel, Jean-Éric Schoettl
il y a 22 heures 12 min
© Reuters
© Reuters
Born this way

Pourquoi notre cerveau nous prédispose tous à être des climato-sceptiques

Publié le 19 juin 2015
Alors que la Conférence de Paris sur les changements climatiques se tiendra à la fin de l'année, la lutte contre le dérèglement climatique est devenue un thème préoccupant à la fois les citoyens et les hautes sphères étatiques. Pourtant, dans les faits, l'être humain semble programmé pour être plutôt sceptique sur le sujet.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que la Conférence de Paris sur les changements climatiques se tiendra à la fin de l'année, la lutte contre le dérèglement climatique est devenue un thème préoccupant à la fois les citoyens et les hautes sphères étatiques. Pourtant, dans les faits, l'être humain semble programmé pour être plutôt sceptique sur le sujet.

Lors du dernier sommet du G7 en Bavière (Allemagne), le 7 et 8 juin dernier, les principaux pays industriels ont accepté de renoncer, graduellement, aux énergies fossiles, dans un souci de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Si les actions gouvernementales tendent à se multiplier en matière de lutte contre le réchauffement climatique, et ce, même à l’échelle individuelle, cela peut s’expliquer notamment par le fait que les individus sont naturellement mal équipés pour faire face à ce type d’enjeux. En d’autres termes, le cerveau est programmé pour être sceptique devant certains risques.
En effet, au cours de l’évolution de l’homme, ce dernier a appris à répondre de façon plus intense aux menaces immédiates et facilement imaginables mentalement. Par conséquence, les risques plus lointains et abstraits ont été relégués au second plan. Ainsi d’après une étude américaine réalisée en 2008 par la George Mason University en Virginie avec le Yale Project on Climate Change concernant le sentiment de vulnérabilité face au réchauffement climatique pas plus de 32% des sondés envisageaient que le réchauffement climatique puisse un jour les affecter de manière directe.

Les menaces intentionnelles d’un individu en particulier sont prises avec davantage de considération que les menaces non intentionnelles résultant de l’action collective. L’être humain se concentre davantage sur les changements de phénomènes qui ont lieu chaque jour plutôt que sur ceux qui évoluent progressivement au fil des années. De plus, régler la croyance que l’homme a, c’est-à-dire l’importance accordée au changement climatique, apparait bien plus commode pour l’homme qu’effectuer un changement de comportement comme se passer de l’avion ou même avoir moins d’enfants.

Le prix Nobel d’économie Daniel Kahneman, expert également en psychologie cognitive, se déclare plutôt pessimiste pour la suite. D’après lui, il y a peur d’espoir ; la conscience psychologique des individus ne permettra pas de surmonter leur réticence à réduire leur niveau de vie.

A choisir entre déni et mécanismes de défense, ou sentiment de culpabilité et acceptation de sacrifices personnels, l’homme opte plus naturellement pour la première option. Les résultats d’enquêtes, souvent variables quant à l’importance donnée par les sondés au réchauffement climatique et les difficultés à mettre en œuvre les convictions sont les illustrations d’une forme de dissonance cognitive chez l’individu.

Il faut aussi noter, ce sujet passionne peu les foules. En effet, le changement climatique est souvent jugé ennuyeux par le grand public. Il s’agit souvent de phénomènes complexes, lents, revêtant un aspect impersonnel majeur comme beaucoup de sujets fondamentaux. Les individus éprouvent donc des difficultés à se saisir de ces questions pour juger ensuite de leur importance. Selon une étude réalisée par l'institut BVA pour Place to B et publiée en mars 2015, seuls 13% des personnes interrogées estiment que la lutte contre le réchauffement climatique est une priorité.
Face à ce défi, près de 9 Français sur 10 considèrent néanmoins que des solutions existent (sondage Ipsos pour Havas Paris, janvier 2015).

Lire aussi : We’re all climate change deniers at heart

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
myc11
- 19/06/2015 - 06:38
Etre climato-sceptique, c'est comme de croire que la maladie,
ça n'arrive qu'aux autres, ou comme de repousser l'échéance d'un changement de comportement, genre ne plus fumer, pour renverser la propabilité de contracter une maladie des poumons. Car changer soi-même, c'est déjà difficile, ne serait-ce que pour améliorer sa vie, son existence. Alors changer pour la planète, c'est comme si un fourmi se pensait capable de changer le monde. Il y a des choix à faire, c'est en cela la liberté. Mais on choisit plus facilement de faire partie du lot, et notre antenne qui nous relie à l'instinct climatique est propablement raccourcie par l'effet de masse. On assiste à des morts en série, par le cancer, par exemple, alors on préfère vivre, même dans le provisoire . Prendre conscience des problèmes de climat, c'est changer sa manière de vivre. Le changement oui, mais pas maintenant.
jipebe29
- 15/06/2015 - 10:36
Au goulag, les contestataires de la Sainte Parole GIECquienne!
Evidemment, il est hors de question que des citoyens puissent avoir le toupet de contester, voire de réfuter, la Sainte Parole Giecquienne.

Donc, les auteurs de cet infâme document:

http://dropcanvas.com/#rhm08Riccu1eF5

seront mis au pilori par la vindicte populaire et envoyés au goulag pour rééducation.
jipebe29
- 15/06/2015 - 10:28
Lessivage du cerveau de nos chères petites têtes blondes...
Mme le Ministre de l'Education Nationale, consciente que les petites gaulois sont rétifs à la Sainte Parole Giecquienne, car ils se contrefichent des cataclysmes climatiques que l'on nous promet pour un horizon aussi lointain qu’indéterminé, ce qui est intolérable, va y mettre bon ordre. Le lavage de cerveau de nos chères petites têtes blondes est en marche, qu'on se le dise! Lyssenko est battu à plate couture !...
Voir: https://mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2015/06/15/climathon-semaine-24-socle-commun-de-propagande/