En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

03.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

04.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

05.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

06.

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

07.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 10 min 5 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 1 heure 53 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 2 heures 26 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 3 heures 51 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 4 heures 28 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 5 heures 24 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 5 heures 58 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 6 heures 20 min
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 6 heures 55 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 7 heures 40 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 22 min 8 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 2 heures 7 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 3 heures 1 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 4 heures 17 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 4 heures 57 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 5 heures 28 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 6 heures 2 min
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 6 heures 43 min
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 7 heures 33 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 8 heures 2 min
© Reuters
© Reuters
Sortie de route

Brexit et Frexit sont dans un bâteau, qui tombe à l'eau ?

Publié le 31 mai 2015
Un Brexit est possible, et sans doute pas si cauchemardesque que ça d'un point de vue égoïstement britannique.Un "Frexit", en revanche...
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un Brexit est possible, et sans doute pas si cauchemardesque que ça d'un point de vue égoïstement britannique.Un "Frexit", en revanche...

Ça ne me réjouit pas spécialement parce je suis un authentique fédéraliste, et aussi parce qu'il suffit de regarder une carte ou de consulter un bouquin d'histoire pour constater que la Grande-Bretagne est européenne, mais la sortie de l'Union de notre voisin du dessus est déjà bien plus qu'une vague hypothèse.

Après tout, David Cameron a promis un référendum, le baratin populiste et souverainiste est aussi diffusé là-bas qu'ici et, il faut bien l'admettre, l'ex-CEE n'est pas particulièrement sexy par les temps qui courent.

 

CQFD.

 

D'un point de vue purement britannique, ce départ ne serait d'ailleurs pas une si terrible catastrophe. Des accords seraient sans doute négociés avec l'UE qui offriraient à Londres le même accès aux marchés continentaux qu'à la Norvège et à la Suisse ; les retraités anglais de Dordogne et du Lubéron continueraient d'écluser du rosé dans leurs pittoresques manoirs restaurés avec le pognon engrangé à la City ; les jeunes Français ultra-diplômes auxquels on n'offre ici que des stages à 400 euros par mois poursuivraient leur exode vers l'accueillante Albion et ses alléchantes perspectives de carrière.

 

Un Singapour géant ?

 

Au-delà des beauferies de rigueur ("Qu'ils s'en aillent, ces Rosbifs, on s'en fout !"), on en viendrait peut-être même à constater que nos entreprises, qui exportent la bagatelle de 2 milliards d'euros de biens et services vers le Royaume-Uni chaque année, ont perdu au change sur un marché réorienté vers le grand large et toujours plus concurrentiel. Au pire, un Brexit ne changerait pas grand chose pour l'Anglais de base ; au mieux, ce dernier verrait son pays se réinventer en un Singapour géant -- plaisant refuge d'investissements en quête d'un environnement politiquement stable et pro-business.

 

Un "Frexit", en revanche, à en croire les projets de Le Pen ou de Mélenchon, serait tout le contraire : nos frontières se fermeraient davantage, le retour au franc ramènerait les dévaluations en série censées nous permettre de vendre des t-shirts aux Chinois... La transformation d'une ex-grande puissance en zone touristique peuplée de smicards envisagée par Houellebecq dans La carte et le territoire prendrait un grand coup d'accélérateur.

 

C'est que le rêve des populistes de chez nous est une espèce de forteresse à l'albanaise hyper-régulée depuis le haut, où l'innovation est combattue et pour laquelle le vaste monde est une menace. Pas grand chose à voir avec celui de leurs homologues British -- UKIP compris --, qui n'adressent même pas la parole aux xénophobes du FN et du Front de Gauche qu'ils croisent dans les couloirs à Bruxelles ou à Strasbourg.

 

A tout prendre, une conséquence positive du Brexit pourrait pourtant être de forcer l'Europe à se redemander où elle va et à quoi elle sert, façon Pères fondateurs. Et, pourquoi pas, de conduire à une Union plus resserrée, sans autour d'une poignée de pays vraiment en phase les uns avec les autres. Une Union à la fois plus pragmatique et plus optimiste ; une Union moins complexe, moins sur-administrée, plus ouverte sur le monde.

 

Une Union qui ressemblerait davantage à la Grande-Bretagne post-Brexit, quoi... Avouez que ça serait ironique. Presque de l'humour anglais.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 31/05/2015 - 21:03
@Liberte5 vous évoquez la sortie de l'Euro
par la France dans son état actuel, après quarante ans de politiques UMPS?...oui, difficile! mais pas impossible après quelques années de réformes par le front National...chiche?
Liberte5
- 31/05/2015 - 17:12
Bien vu..
La Grande Bretagne n'a pas grand chose à perdre à quitter l'UE. Cameron a mené les réformes qui ont rendu ce pays compétitif et attractif. Avec M. Le Pen c'est de tout autre chose qu'il est question. Fermeture de frontières, une socialisation extrême du pays qui est déjà communiste..Aucune réforme libérale n'est envisagée. Au contraire. Pour sortir de l'EU faut être costaud. Ce qui n'est as notre cas. D'ailleurs la Grèce avec son gouvernement gauchos ne l'envisage pas.
D'AMATO
- 31/05/2015 - 14:17
Caprices et hysterie...
....on a déjà vu.