En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

02.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève

05.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

07.

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 12 heures 27 min
pépites > Justice
Bavure
Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus
il y a 13 heures 36 min
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 14 heures 34 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 17 heures 7 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 17 heures 46 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 18 heures 56 min
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 19 heures 16 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 19 heures 34 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 19 heures 41 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 20 heures 33 sec
pépites > Politique
Bien installé
Selon un sondage, Laurent Wauquiez remporterait largement les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
il y a 13 heures 16 min
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 14 heures 15 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 14 heures 55 min
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 17 heures 18 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 18 heures 33 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 19 heures 7 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 19 heures 23 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 19 heures 35 min
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 19 heures 51 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 20 heures 11 min
Atlantic tac

Quand les Italiennes ont les yeux bleus, quand la pieuvre s’habille en vert et quand le rock’n’rollse met dans le rouge : on craque pour l’actualité des montres

Publié le 16 janvier 2015
Mais aussi les heures sous dôme d’un ovni intempestif, le calendrier le plus classique du monde et les bonnes/mauvaises idées de l’actualité suisse…
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi les heures sous dôme d’un ovni intempestif, le calendrier le plus classique du monde et les bonnes/mauvaises idées de l’actualité suisse…

MB&F : Les pirates de l’espace horloger ont détourné un astéroïde patatoïdal…

Nom de code HM6, pour Horological Machine n° 6. Les cinq montres précédentes de cette série étaient déjà très rupturistes. La sixième tape d’emblée dans le superlatif de la disruption la plus intempestive. C’est probablement la montre la plus déroutante du milieu des années 2010 et les mots manquent pour la décrire. De profil (ci-dessus), cette HM6 – qui est également baptisée Space Pirate – est tout sauf une montre : on hésite entre le vaisseau spatial et l’astéroïde patatoïde. Avec une vue plus classique (ci-dessous), on peut admettre que c’est une montre, tendance biomorphologique, mais à condition de comprendre que l’heure est dans le dôme transparent de gauche et les minutes dans le dôme de droite. Les deux verrières arrière abritent les « réacteurs » du mouvement, c’est-à-dire des turbines à ailettes entraînées par le rotor central de la montre. Au centre, précisément, sous un casque de verre saphir qu’on eut occulter par un bouclier semi-sphérique escamotable, un tourbillon volant qui assure la régularité de la marche du mouvement. C’est la subtilité mécanique préférée de la haute horlogerie suisse : elle vient comme l’ultime coquetterie d’une montre qui rend hommage à la tradition méchanicienne de l’horlogerie en l’outrageant avec une singulière et contagieuse bonne humeur. En retournant la Space Pirate, on découvre sur le fond le rotor du mouvement automatique : c’est tout simplement l’astéro-hache de Goldorak. Si vous pensez que le créateur de cette montre, Maximilian Büsser a été traumatisé par les super-héros de son enfance, vous aurez raison : ce jeune quadra nous fait un énorme complexe de Peter Pan et il refuse de grandir. Pas de souci, son entreprise, MB&F (MB pour ses initiales, F pour les Friends de sa bande de copains, aussi allumés que lui), est au sommet de la cote pour le box-office des créateurs indépendants qui ont de l’avenir. Au poignet, le titane du boîtier rend cette HM6 étonnamment légère et portable : devant un bar, les trois tabourets à droite et les trois tabourets à gauche engagent aussitôt la conversation – même si des filles y sont perchées. C’est ce qu’on appelle une talking piececontemporaine…


BVLGARI : Les Italiennes qui nous font craquer avec leurs yeux bleus…

La montre Octo de Bvlgari (marque italienne du groupe français LVMH, mais montres suisses) a l’avantage de concentrer le meilleur des trois cultures au poignet. Touche italienne : le style, bien sûr, pour la nuance exacte du bleu de ce cadran, si parfaitement accordé au satiné de l’acier et aux jeux de lumière très étudiés qui structurent les aiguilles, les index et le boîtier. Touche française : la subtilité du goût octogonal, avec les rondeurs et les lignes qui sculptent les volumes, en avouant une vraievirtuosité dans la cascade des angles – on est dans l’esprit d’un jardin à la française. Touche suisse : la rigueur d’une mécanique automatique « manufacture » (entièrement réalisée dans les vallées horlogères), avec des finitions impeccables et une qualité de fabrication digne du Swiss Made. Pour ce qui est de la mode, on peut faire confiance aux Italiens : s’ils pensent que le bleu est le nouveau noir, c’est que la page des cadrans tristement charbonnés va se tourner. Qui le regrettera ?

 

LINDE WERDELIN : L’insoutenable légèreté de l’être en fibre de carbone et titane…

La jeune marque Linde Werdelin a une caractéristique originale : c’est la seule marque qui permet d’essayer la montre pendant une semaine avant de l’acquérir. On vous l’envoie. Si elle vous plaît, vous la gardez et vous complétez le dépôt laissé au moment de la commande. Si elle ne vous plaît pas, vous retournez la montre dans le paquet pré-payé qui vous est fourni à sa réception. En huit ans, pas un seul problème et dix fois plus de montres conservées que de montres envoyées. C’est que le « style Linde Werdelin » – signé par deux designers danois, Morten Linde et Jorn Werdelin – est bien en phase avec les attentes d’une nouvelle génération qui se pâme devant ces montres sur les réseaux sociaux. Tiens, à ce sujet, dépêchez-vous d’aller admirer cette Oktopus rhabillée de vert chez Colette, à Paris, où elle ne restera que quelques jours parce qu’elle n’existera qu’en 88 exemplaires dans le monde entier : vous aurez noté la double date épurée (deux disques convergents de chiffres « squelettés »), la discrétion des touches dorées-champagnisées et les lignes très tendues d’une montre qui sait montrer ses muscles tout en affichant l’insoutenable légèreté de son être (boîtier en fibre de carbone et titane).

LONGINES : Un instrument mécanique très complet pour naviguer dans le calendrier…

Contrairement à ce qu’on pourrait penser à la lecture régulière de cette chronique, il n’y a pas que les « ovnis » horlogers dans la vie de nos poignets : il y a aussi des montres tout ce qu’il y a de plus classique, qui donnent l’heure avec honnêteté et précision, qui se conforment aux traditions des beaux-arts du poignet et qui affichent d’enviables rapports qualité-prix. Ainsi, cette Longines Conquest Classic Moonphase, dont le nom (Conquest) affirme qu’elle s’inscrit dans la lignée d’une très ancienne collection de la marque, le Classic clamant sa prétention à la continuité et le Moonphase annonçant sa volonté d’universalité (en anglais, c’est plus chic que « phases de lune »). Ce chronographe automatique est donc taillé à l’ancienne, avec élégance (42 mm), les trois compteurs s’adjoignant une lune qui défile tout au long d’un mois rythmé par l’avance quotidienne de l’aiguille en demi-lune (date) autour du cadran. À 12 h, l’indication du jour et du mois. Que demander de plus à une montre suisse ? Rien, sinon de conserver son ancien prix en euros, le nouveau prix en francs suisses pouvant rebuter bon nombre de Français étrillés par la crise…

ARTYA : Une Rock’n’Roll Attitude sans compromis jusqu’au bout de la musique du temps…

On l’a ou on ne l’a pas, cette Rock’n’Roll Attitude ! Jusqu’au bout du poignet. Jusqu’au bout des heures. Artya – une des marques les plus déjantées de la nouvelle génération, celle qui a osé les montres à balles d’argent contre les vampires et les cadrans en caca de dinosaure – n’a pas tenté le moindre compromis pour sa nouvelle Son of Sound (SOS ?) dédiée à la musique rock : le boîtier de ce chronographe est en forme de tête de guitare et les couleurs sonnent comme un riff de Jimmy Page. Impossible de rester indifférent aux classiques poussoirs, dessinés ici comme des clés d’accordage sur le manche d’une guitare. Pas facile de s’y retrouver sur ce « cadran » qui sent bon les années 1960 : l’aiguille des minutes, ça va, mais il faut chercher l’heure « glissante » dans le guichet central, juste au-dessus de la date du jour. Ambiance « Cafe Racers » garantie : on préfèrera la porter sous un Perfecto plutôt qu’avec une veste en Harris Tweed…

BRÈVES DE REMONTOIR : C’est toujours bon à savoir et à répéter…

BANQUE NATIONALE SUISSE : ambiance En découplant le franc suisse de l’euro, la Banque nationale suisse a donné un sacré coup de poignard dans le dos d’une horlogerie qui est pourtant un des piliers de la richesse nationale suisse. Déjà très (trop) chères sur tous les marchés, et donc un peu chancelantes dans un contexte économique globalement déprimé, les montres suisses vont mécaniquement devoir augmenter leur prix d’au moins 10 %, sinon beaucoup plus, ce qui va définitivement les mettre « hors marché ». Au moment où Apple s’apprête à lancer la « guerre de poignet » avec sa future montre connectée et alors que les marchés russe et chinois, qui dopaient la croissance, sont aux abonnés absents, cette envolée du franc suisse est une très mauvaise nouvelle pour les montres suisses…WONDER WEEK À GENÈVE : ambiance morose, donc, pour l’ouverture du Salon international de la haute horlogerie (SIHH : 16 marques haut de gamme) de Genève, qui sert de prétexte à une soixantaine d’autres marques pour organiser des salons et des événements dans la ville. Une dizaine de milliers de professionnels, détaillants ou journalistes, sont attendus pour démarrer ensemble une année qui s’annonce très difficile… FORUM ÉCONOMIQUE DE DAVOS : il faut y aller pour un mini-événement horloger, qui risque d’étonner les maîtres du monde réunis dans la station suisse. On va y présenter ce qui est, à ce jour, la riposte la plus intelligente de la Suisse au défi des montres connectées américano-coréennes. La société Wisekey (suisse, mais cotée au Nasdaq) dévoilera sa WizWatch, une montre équipée d’une puce NFC (communication proche sans contact) qu’on peut loger sans alimentation, avec son antenne, dans n’importe quel boîtier de montre mécanique. Cette puce peut stocker, par exemple, tous les mots de passe, les codes bancaires et les données personnelles du porteur, via son téléphone portable. Au lieu d’un gardget électronique multi-fonctions vite obsolète, une belle montre mécanique peut – sans pile ! – se doter d’une intelligence indispensable au quotidien. Malins, ces Suisses !

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Lien : http://www.businessmontres.com

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires