En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

02.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

03.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

04.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

07.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

03.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
décryptage > France
Conseil supérieur de l’audiovisuel

Contrôle de l’accès au porno des mineurs : le CSA étale son inculture technique

il y a 11 min 31 sec
décryptage > France
Gardiens de la paix

Police, une institution à bout de souffle… républicain ?

il y a 1 heure 2 min
décryptage > Science
Recherche scientifique

Cette découverte du programme d’intelligence artificielle de Google qui révolutionne la biologie et la médecine

il y a 1 heure 23 min
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 2 heures 27 min
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 2 heures 58 min
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 3 heures 23 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

il y a 3 heures 33 min
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 12 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 17 heures 6 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 17 heures 49 min
pépite vidéo > Politique
Hommage
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez les cinq moments-clés de sa vie politique
il y a 35 min 27 sec
décryptage > Justice
Suites judiciaires

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

il y a 1 heure 16 min
décryptage > France
Ministre de l'Intérieur

Petit monde parisien contre M. et Mme Toutlemonde en province : l’opinion se construit-elle vraiment comme le défend Gérald Darmanin ?

il y a 1 heure 50 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 2 heures 55 min
décryptage > Politique
Restrictions et nouvelles mesures

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

il y a 3 heures 4 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Manchester United - PSG : 1-3 Paris s'impose dans le théâtre des rêves et reprend la tête de son groupe

il y a 3 heures 25 min
décryptage > Politique
VGE

Valéry Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

il y a 3 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 16 heures 47 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 17 heures 21 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 18 heures 18 min
Atlantico chic

La Maison Bonnet : une pépite parisienne

Publié le 19 septembre 2014
Les Bonnet sont lunetiers de père en fils depuis quatre générations. La discrète petite maison parisienne fabrique des lunettes sur mesures parmi les plus belles au monde. Découverte avec Hugo Jacomet, blogueur star de l’élégance parisienne.
Hugo Jacomet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fondateur et éditeur de "Parisian Gentleman", Hugo Jacomet est une plume reconnue dans le domaine du style masculin.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Bonnet sont lunetiers de père en fils depuis quatre générations. La discrète petite maison parisienne fabrique des lunettes sur mesures parmi les plus belles au monde. Découverte avec Hugo Jacomet, blogueur star de l’élégance parisienne.

C’est grâce à l’écriture de mon livre "The Parisian Gentleman" à paraître l’année prochaine aux éditions Thames & Hudson que j’ai découvert la maison Bonnet. Et je dois avouer que cette découverte fut, pour moi, l’une des plus  belles de l’année.

Installée dans une magnifique petite impasse couverte du premier arrondissement de Paris, Bonnet est la seule maison au monde à fabriquer des lunettes sur mesures en écaille de tortue grâce à un stock constitué avant la convention de Washington ayant interdit, à la fin des années 70, le commerce de cette fabuleuse matière.

Pourtant, si la maison Bonnet est unique, cela ne tient pas uniquement à sa magistrale maîtrise de l’art de l’écaille. Cela tient également à une approche singulière de la lunette en tant qu’élément de style personnel s’apparentant très fortement à celle d’un tailleur ou d’un bottier.

Une approche que je n’avais personnellement encore jamais rencontrée dans le monde de la lunette de qualité, encore largement dominé par les produits sur-marketés issus de grandes marques de luxe venant chercher dans la lunette une source de profits faciles.

Dans les années 80, le marché de la lunette, à l’époque encore largement "médical", avait en effet fait l’objet d’un tsunami marketing avec l’arrivée sur le marché de centaines de marques exhibant leurs logos tapageurs et surdimensionnés sur les branches des lunettes (le même mouvement s’étant produit dans le parfum à l’époque). Un véritable séisme dans le métier, auquel la grande majorité des ateliers de lunettes traditionnels ne survivront pas.

Heureusement, Bonnet survivra grâce à la détermination de Christian Bonnet qui choisira, à l’époque, de tirer le marché vers le haut en produisant des lunettes de plus en plus sophistiquées, alors que tout le monde le tirait vers le bas et vers la production de masse loin de nos terres…

Fondée en 1950 par Robert Bonnet, le fils d’Alfred Bonnet, lui-même lunetier spécialiste en or et en écaille dans un atelier de Morez dans le Jura dans les années 30, la maison Bonnet est aujourd’hui dirigée par les deux générations suivantes : Christian, le maître écailliste, fils de Robert et véritable "âme" de la maison qui dirige l’atelier maison installé à Sens, ainsi que Franck et Steven, ses deux fils, qui officient dans la superbe petite boutique-atelier nichée 5 rue des Petits Champs à Paris. Quatre générations donc, de pères en fils.

Entrer chez Bonnet, c’est comme entrer chez un tailleur ou un bottier.

Et même si ce sont ici des nuanciers d’écaille de tortue, de corne de buffle ou d’acétate de cellulose qui s’offrent à votre regard, en lieu et place des liasses de tissus ou de cuir, la démarche est en tous points comparable à celle d’un tailleur ou d’un bottier en grande mesure : discussion sur votre mode de vie, vos goûts, prise de mesures (dont certaines particulièrement ésotériques), essayage de prototypes, discussion sur la couleur, les facettes, les reflets, prototypage, essayages, réglages, tout y est…

Franck Bonnet est un homme pétillant et passionné  qui, lorsque je l’ai rencontré pour la première fois, m’a immédiatement fait penser à Pierre Corthay ou à Lorenzo Cifonelli. Nous sommes donc ici en présence d’un authentique artisan/designer, passionné par son métier et virtuose de la transparence : car chez Bonnet, il sera question de lumière, de reflets, de facettes, en bref de tout ce dont vous aurez besoin pour éclairer au maximum votre visage et vous montrer sous votre meilleur jour.

Cette "science" de la lumière est au coeur de l’art de Bonnet, et me fait fortement penser à ce qu’Alan Flusser (l’auteur de "Dressing the Man") écrivait lorsqu’il expliquait que le but ultime de toute démarche visant à bien se vêtir était, justement, d’attirer un maximum le regard vers votre visage.

Chez Bonnet, pas de prêt-à-porter donc. Tout est proposé en sur-mesures car ici, on ne plaisante pas avec le sujet : il est en effet impossible, selon les maîtres des lieux, de trouver une lunette en prêt-à-porter qui soit exactement adaptée à votre visage et ses particularités, par définition uniques, comme l’écart temporal, l’écart pupillaire ou encore l’angle du nez. Pas moins de 12 mesures sont ainsi nécessaires pour produire une lunette parfaitement adaptée à votre visage et dans laquelle vous aurez la surprise de voir subitement en HD, comme aime l’expliquer Franck Bonnet.

Les plus fortunés d’entre vous s’intéresseront évidemment à l’écaille de tortue, une matière fabuleuse et introuvable dans le monde entier. Composée de Kératine, ne chauffant pas, prenant la température du corps, capable d’auto-greffe lorsqu’elle est travaillée avec une flamme, l’écaille de tortue permet de créer des lunettes d’une extrême sophistication. De véritables bijoux, mais qui ne sont, évidemment, pas à la portée de toutes les bourses.

Les plus aisés (mais moins fortunés cependant) d’entre vous s’intéresseront à la corne de buffle, une matière noble elle aussi, mais beaucoup plus accessible (car, contrairement à l’écaille de tortue, le stock n’est pas en train de mourir).

Et les autres, dont votre serviteur, s’intéresseront à l’acétate de cellulose, une matière plastique composée de fibres textiles (aussi appelée "cellulose de coton") qui offre une liberté presque totale en matière de couleurs et de reflets.

Le coup de génie de Franck Bonnet a été d’ouvrir en 2009 l’entreprise, jusqu’alors uniquement dédiée aux matières précieuses, à des matières moins rares afin de mettre les produits et le savoir-faire Bonnet à la portée d’un nombre beaucoup plus important de clients.

Ainsi, quelle que soit la matière choisie, les techniques de fabrication et de façonnage sont strictement les mêmes et tous les modèles sont uniquement réalisés à la main avec un travail de facettes et de polissage d’une extrême minutie. Brillant.

Avec des montures en acétate facturées, en entrée de gamme, à moins de mille euros, Bonnet met donc le vrai bespoke à la portée de (presque) toutes les bourses et offre une véritable alternative artisanale aux centaines de montures dites "de luxe", facturées chez certains opticiens jusqu’à trois fois le prix d’une Bonnet sur mesures en acétate !!

Un service d’optique avec une optométriste de haut niveau, Cécile Bon,  est évidemment disponible sur place pour la mesure de la vision, afin de vous garantir une expérience bespoke complète, ultra professionnelle tout en restant fluide et agréable.

Bonnet est donc une véritable pépite, encore trop confidentielle, et qui mérite toute notre attention pour la qualité de son travail, la pertinence de son offre et, last but not least, l’extrême sympathie qui règne dans les lieux.

Une magnifique maison à laquelle nous prédisons, sans grand risque, un avenir brillant.

Que la lumière soit !

Toutes les photos ci dessus © Andy Julia pour Parisian Gentleman. Tous droits de reproduction réservés.

 

Site Web : http://www.maisonbonnet.com ; Contact : maisonbonnet@gmail.com ; Boutique / Atelier : Passage des Deux Pavillons, 5 rue des Petits Champs, 75001 Paris ; Tél : 01 42 96 46 35.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires