En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

05.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

06.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

07.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 5 min 51 sec
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 35 min 22 sec
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 1 heure 43 min
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 2 heures 14 min
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 2 heures 36 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 15 heures 44 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 16 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 17 heures 9 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 19 heures 19 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 20 heures 4 min
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 34 min 44 sec
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 1 heure 5 min
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 1 heure 49 min
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 2 heures 22 min
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 3 heures 13 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 16 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 16 heures 55 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 17 heures 51 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 19 heures 52 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 21 heures 22 min
© Reuters
© Reuters
Grand large

Week-end à Venise : des gondoles à l’opéra

Publié le 03 mai 2014
A moins de deux heures de vol de Paris, la Fenice attend les amateurs d’opéra italien, lors d’un week-end à Venise rythmé par la musique et le balancement des gondoles.
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A moins de deux heures de vol de Paris, la Fenice attend les amateurs d’opéra italien, lors d’un week-end à Venise rythmé par la musique et le balancement des gondoles.

Pour en savoir plus sur Venise, rendez-vous sur le site de Peplum

Quand on part à Venise, on s'attend surtout à en recevoir plein la vue. Or, la ville aux gondoles séduit tout autant les autres sens. Pourquoi ne pas y envisager, dans ce cas, un séjour essentiellement musical ? La Fenice n'est-elle pas un des opéras les plus prestigieux du monde ? Vivaldi, Puccini, Pergolèse, Rossini, et même Salieri, le grand rival de Mozart, n’étaient-ils pas italiens ? On s'imagine déjà voguant sur les canaux, à l'affût du moindre bruit distinctif. Les chants traditionnels fusant de quelque bar, le cri des gondoliers se disputant des touristes hilares, le crépitement de l'eau... Une fois sur place, il ne reste plus, en effet, qu'à ouvrir grand ses oreilles.

Un motoscafo privé attend au pied de l'hôtel. Un motoscafo ? Un bateau à moteur, en d'autres termes. Quoique le nom italien fasse davantage rêver... Cap sur le sud de la ville, pour une visite privée de la Fenice en compagnie de Luciano Arici, ancien employé de ce somptueux opéra du XVIIIe siècle, expert en musique et en danse. Et c'est parti pour trois-quarts d'heure d'anecdotes et d'Histoire dans un cadre typique et raffiné. À l'intérieur de cette bâtisse néo-classique, restaurée en 1836 au sortir d'un sérieux incendie, un escalier recouvert d'un tapis rouge mène à la grande salle des spectacles. Pourquoi ce vaste auditorium paraît-il si familier ? Mais bien sûr, c'est là que s'ouvre Senso, le chef-d'œuvre du célèbre réalisateur italien Luchino Visconti. Sur un extrait du « Trouvère » de Giuseppe Verdi !

© Michele Crosera

Toutefois, c'est un autre compositeur italien que l'on va écouter à la Scuola grande di San Téodoro, l'une des huit scuole de Venise, ces institutions reconnues chargées de lutter contre les épidémies de peste sous le gouvernement du Conseil des Dix (1310-1797). Au programme, donc, les Quatre Saisons de Vivaldi. C'est là que se produit régulièrement depuis 1999 l'orchestre I Muzici Veneziano composés de musiciens italiens de renommée internationale. Au cœur de ce monument fondé en 1258, une série de tableaux italiens donne vie aux escaliers menant au piano nobile (faux-ami à l'accent musical), étage réservé aux réceptions et grands événements en tout genre. La pièce s'ouvre sur le printemps. À la saison qui suit les interprètes ne changent pas de tenue. Dommage car les savoir costumer donnait presque envie de les voir se changer au fil des airs joués.

Que serait Venise sans ses gondoles ? On laisse son motoscafo privatisé pour aborder l'une des embarcations emblématiques de la ville. À deux, c'est mieux. Plus romantique. Derrière soi un homme pagaie de part et d'autres du bateau avec une sorte de mât en bois. Du linge propre pend sur des câbles au-dessus des canaux. On entend des bribes de conversations en italien jaillir des fenêtres, la plupart ouvertes tant il fait bon dehors. Des notes de guitare émanent des cuisines d'un restaurant dont l'odeur de « paste alla bolognese » donne immédiatement l'eau à la bouche. On se concentre alors sur le clapotis des flots où vogue la longue barque dont on ignore encore les origines. Prochain arrêt, justement : un « squero », chantier naval de construction de gondoles.


Une opportunité en or car ces ateliers ne fabriquent que trois ou quatre gondoles maximum par an. À côté du bâtiment principal où vit le propriétaire, un abri où les ouvriers rangent leurs outils en hiver. Pas de révélation sur le type de bois employé. C'est un secret propre à chaque artisan. Le même matériau sert souvent à réaliser des masques de théâtre, accessoire indissociable de la culture vénitienne. La visite dure deux bonnes heures. Attentifs au bruit de la ponceuse sur les planches travaillées, on ne peut que s'extasier devant le résultat. Reste à peindre l'ensemble en noire, couleur traditionnelle de la gondole.

Il est sept heures moins le quart. La messe de la Basilique San Marco, chef-d'œuvre d'architecture byzantine, va bientôt commencer. L'occasion idéale de se mêler à la population locale. Autre solution : une visite privée à l'abri de la foule, passé ce rendez-vous liturgique. Et pourquoi pas les deux ? On apprécie autant faire la queue pour aller écouter les enfants de chœur chanter entre chaque lecture, qu'écouter la voix de son guide religieux résonner à travers toute la nef. Église à coupoles, la Basilique Saint Marc doit son nom à la place qu'elle préside. D'où lui vient cette forme en croix grecque ? À l'époque de sa construction, en 828, la République de Venise entretenait des liens étroits avec Byzance. Sa source d'inspiration majeure : l'église des Saints-Apôtres de Constantinople (536-546), elle aussi marquée de motifs hellénistiques. Le sol est pavé de mosaïques, et la moitié inférieure des murs tapissée de marbres. On renonce rapidement à compter les colonnes antiques quand on apprend qu'il en est 2600 au total ! Des proportions astronomiques qui s'applique à l'ensemble de la ville, car on est loin d'avoir fait le tour de Venise.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires