En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
ça vient d'être publié
light > Politique
Principe de précaution
Coronavirus : Brigitte Macron décide de se mettre à l'isolement pendant 7 jours après avoir été cas contact
il y a 4 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"On purge bébé" de Georges Feydeau : un vaudeville comme on les aime

il y a 5 heures 29 min
pépites > Justice
Enquête en cours
Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant
il y a 7 heures 9 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les régions vont diffuser un livre de caricatures dans les lycées
il y a 8 heures 16 min
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

Panorama COVID-19 : maintenant, c’est l’Europe qui est la plus touchée par les nouveaux cas

il y a 10 heures 54 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Pour une publication massive des caricatures

il y a 11 heures 14 min
light > Economie
Voiture propre
La Chine, leader dans le domaine des voitures électriques - avec 138 modèles sur son marché, contre 60 en Europe, et seulement 17 aux États-Unis - abrite aussi le premier constructeur mondial
il y a 11 heures 55 min
Alimentation
La Chine se met à aimer le lait après l'avoir ignoré pendant plusieurs générations
il y a 13 heures 4 min
décryptage > Terrorisme
Reculer pour mieux sauter

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

il y a 13 heures 38 min
décryptage > Finance
Impact de la pandémie

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

il y a 14 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Covid-19 et réchauffement climatique" de Christian de Perthuis : une analyse qui mérite un détour, comme tout témoignage sincère, mais avec ses limites

il y a 5 heures 13 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé
il y a 6 heures 20 min
light > France
Magie de Noël menacée
Covid-19 : le marché de Noël des Tuileries est annulé à Paris suite au coronavirus
il y a 7 heures 44 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Choisir la mort ou la Mort. La France a fait son choix

il y a 10 heures 17 min
décryptage > International
MilkTea

« L’alliance du thé au lait » : le mouvement du refus de l’expansionnisme chinois s’étend en Asie

il y a 11 heures 7 min
light > High-tech
Justice
Instagram visé par une enquête de la Commission irlandaise pour la protection des données
il y a 11 heures 27 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Couvre-feu : et les meilleures solutions pour les télé-apéros sont...
il y a 12 heures 20 min
pépite vidéo > France
Lutte contre le fondamentalisme
Conflans-Sainte-Honorine : "Nous ne pouvons pas laisser faire ce genre de fatwas en ligne", selon Gérald Darmanin
il y a 13 heures 19 min
décryptage > Politique
Stratégie

LR contraint de s’allier à LREM pour survivre ? Les faux calculs de Christian Estrosi

il y a 14 heures 2 min
rendez-vous > Santé
Zone Franche
Coronavirus : le scandale caché du sous-investissement mortuaire
il y a 14 heures 39 min
© Reuters
© Reuters
Le Nettoyeur

Cinq suggestions de politique économique pour le nouveau gouvernement

Publié le 04 avril 2014
Fin de l'austérité, réforme fiscale, innovation, baisse des charges, immigration... Voici comment le nouveau gouvernement de Manuel Valls pourrait relancer l'économie française.
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fin de l'austérité, réforme fiscale, innovation, baisse des charges, immigration... Voici comment le nouveau gouvernement de Manuel Valls pourrait relancer l'économie française.

Soyons fous. Imaginons que ce nouveau gouvernement soit réellement un gouvernement de “combat". Oublions que derrière le nouveau Premier ministre, ce n'est pas la même équipe, avec les mêmes (non) priorités et la même (non) politique.

Imaginons que ce gouvernement soit vraiment un nouveau souffle.

Voilà cinq suggestions pour ce nouveau gouvernement :

1. La fin de l'austérité. Le carcan budgétaire dans lequel la France a été faite prisonnière par l'Europe est une folie, surtout en l'absence d'une politique monétaire digne de ce nom. Le problème du marasme français, peut être depuis trente ans, mais surtout depuis la crise de 2008, c'est un problème d'insuffisance de la demande. La gauche est censée être keynésienne, mais depuis 2012 elle est austérienne. Nicolas Sarkozy était plus keynésien que François Hollande. Ca pourrait même aider le déficit.

2. Une réforme fiscale d'ampleur. Ce point est lié au précédent : si on veut vraiment mettre fin à l'austérité, il faut toucher au code des impôts. L'idéal serait sans doute une baisse drastique et généralisée des impôts, en particulier la suppression de l'impôt sur les sociétés et l'abolition (pas la réduction) des charges sur les bas salaires. Mais je ne rêve pas trop. En l'absence de cela, il faudrait au moins simplifier et toiletter le code des impôts. Il y a aujourd'hui tellement de niches qu'on peut baisser le taux sans baisser les recettes fiscales, voire même les augmenter. (Ce qui indique qu'il faut encore plus baisser les impôts, car le déficit est actuellement trop faible.)

3. Des concours d'innovation d'envergure. En France, on aime la dépense publique, et on aime avoir un “Etat-stratège” qui va favoriser l'innovation. Il n'y a qu'un problème : ça ne marche pas, ou presque jamais. Le grand succès du colbertisme depuis la Libération, c'est l'énergie nucléaire. A part ça, on a eu le Concorde (merveille technologique dont personne n'a jamais voulu) et le Minitel (qui a juste retardé l'adoption d'internet et donc l'entrée de la France dans l'économie numérique). Comment résoudre la quadrature du cercle ? Au lieu que l'Etat soit le dirigeant des innovations, il doit en être le promoteur mais via un système décentralisé. Comment ? Par des concours d'innovations : des vrais, avec des prix de plusieurs milliards d'euros, pas quelques cacahuètes pour faire joli. De vraies innovations pour changer le monde et faire de la France la capitale mondiale de l'innovation.

4. Une vraie politique de lutte contre le chômage. Est-il possible de dire que la politique de lutte contre le chômage menée depuis 30 ans est un échec? Baisser les charges et libéraliser le marché du travail sont une bonne idée, mais sans augmentation de la demande, l'effet ne sera probablement que limité. Une idée : non seulement supprimer les charges sur les bas salaires, mais créer des charges sociales négatives. L'Etat fixe un niveau minimum de salaire pour tous. L'employeur n'en paye qu'une partie, le reste est payé par l'Etat. Autrement dit, le coût du travail serait baissé jusqu'à un euro de l'heure. Là on mettrait vraiment fin au chômage. En tout les cas ça mérite d'être expérimenté.

5. Une politique d'immigration ouverte. L'histoire est tristement toujours la même : en période de difficulté économique, les pays réduisent leurs flux migratoires. Problème : les immigrés travaillent et créent de la richesse. Les études économiques sont unanimes à ce sujet. En tous les cas c'est absolument sûr pour les immigrés diplômés. La Chine, l'Inde, la Russie et tant d'autres pays produisent chaque année des dizaines de milliers de jeunes surdiplômés qui ne rêvent que de venir dans un pays occidental pour travailler et créer de la richesse. L'Etat français dépense des dizaines de milliers d'euros par étudiant étranger qui vient chez nous, pour ensuite le renvoyer chez lui au moment où il se mettrait à travailler et payer des impôts. Les Etats-Unis leur ferment leurs portes. La Grande-Bretagne aussi. Nous aurions énormément à gagner en leur damant le pion. Enfin bon, peut être que, si, un jour, la France élit un gouvernement de gauche...

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
legaulois55
- 05/04/2014 - 08:12
bravo WOLFI
tu as bien résumé la vrai situation de l'immigration en France ; il faut pas avoir peur et c'est un constat de dire que c'est une immigration de peuplement que nous subissons ; attirée surtout par notre laxisme des autorités inféodé aux rêveurs de l'EUROPE style BHL ,et surtout notre assistanat sociale payé par les petits français qui font les fourmis ( exemple cas LEONARDA on n'a vu HOLLANDE se mettre à genoux une honte ) France des couches laborieuses réveille toi avant qu'il ne soit trop tard
ignace
- 05/04/2014 - 00:17
là ...gobry, avec votre remarque sur l'immigration
vous avez fait un tabac......carton plein
2bout
- 04/04/2014 - 22:29
Democrator,
noosphere.lu, étonnant, quoique. Linkedin renvoie sur Noosphere.io (British Indian Ocean Territory).
Atlantico, plus qu'une ligne éditoriale est lieu ou chacun se défoule, un incubateur ou un laboratoire d'idées, un think tank pour parti politique en reconstruction.