En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 7 heures 14 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 8 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 10 heures 51 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 11 heures 2 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 12 heures 2 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 13 heures 9 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 14 heures 29 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 14 heures 51 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 14 heures 55 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 14 heures 55 min
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 7 heures 46 min
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 8 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 10 heures 54 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 11 heures 31 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 12 heures 44 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 13 heures 59 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 14 heures 37 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 14 heures 52 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 14 heures 55 min
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 14 heures 55 min
Coupes claires

Alcatel-Lucent : 15 000 suppressions de postes dans le monde, 900 en France

Publié le 08 octobre 2013
L'équipementier en télécommunications a accusé une perte nette de 1,3 milliard d'euros l'an dernier sous l'effet d'importantes dépréciations d'actifs.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'équipementier en télécommunications a accusé une perte nette de 1,3 milliard d'euros l'an dernier sous l'effet d'importantes dépréciations d'actifs.

Les années se suivent et malheureusement semblent se ressembler pour Alcatel-Lucent. L'an dernier à la même époque, l’équipementier en télécommunications annonçait la suppression de près de 6 000 emplois dans le monde, dont 1 500 en France. Un plan social de grande envergure qui avait fait couler beaucoup d'encre. Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg entre autres était quelque peu monté au créneau pour défendre les salariés. Mais pour tenter de sortir de la crise qui le frappe depuis des années, le groupe franco-américain va annoncer ce mardi de nouvelles coupes claires dans les effectifs.

Ainsi, à en croire des informations du Figaro et des Echos, Alcatel-Lucent devrait supprimer près de 15 000 postes à travers le monde, dont 900 en France. Un plan social lié aux résultats économiques en chute libre. En effet, malgré un léger rebond en 2011, le groupe de télécoms est reparti dans le rouge en 2012 en accusant une perte nette de 1,3 milliard d'euros sous l'effet d'importantes dépréciations d'actifs. Plus précisément, selon Les Echos, "l’équipementier télécoms doit présenter mardi matin au comité d’entreprise européen du groupe un plan de suppression d’emplois de grande ampleur, de 15.000 emplois dans le monde". Et le quotidien économique d'ajouter qu'en France, les départs prévus représentent "10% des effectifs".

Un plan de réorganisation qui, toujours selon Le Figaro, ne devrait pas s'arrêter là pour l'Hexagone. En effet, "900 autres emplois seront touchés, soit par le biais de mutations en raison de fermetures de sites, soit par l’externalisation de certains postes comme dans les services informatiques. Ces salariés seront repris par des prestataires", indique le quotidien. Enfin le journal croit savoir que les sites d'Eu (Seine-Maritime) et d'Ormes (Loiret) devraient être cédés tandis que ceux de Villarceaux, en banlieue parisienne, et de Lannion en Bretagne devraient être "relativement préservés". Le journal Les Echos de leur côté assure de son côté que les sites de Toulouse et Rennes vont définitivement fermer.

 

.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires