En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

03.

Vers un 3ème confinement ? Ce que l’on sait désormais de leur bilan avantages / inconvénients

04.

Mais qui peut encore stopper les magistrats dans les dommages qu’ils infligent (inconsciemment) à la démocratie française ?

05.

Emmanuel Macron, victime d’impuissance ?

06.

Alerte au variant du Coronavirus : ce qu’on sait vraiment du risque de contamination en extérieur (et que le gouvernement devrait méditer avant d’envisager de restreindre la liberté de promenade)

01.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

02.

Vers un 3ème confinement ? Ce que l’on sait désormais de leur bilan avantages / inconvénients

03.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

04.

Ne dites plus "amen" mais "awomen"

05.

Éviction d’Alain Finkielkraut : les bienfaits de la condamnation des dérapages, les dangers de l’épuration

06.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 3 jours 16 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 3 jours 21 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 3 jours 21 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 3 jours 22 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 3 jours 23 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 3 jours 23 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 4 jours 14 min
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 4 jours 54 min
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 4 jours 1 heure
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 4 jours 1 heure
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 3 jours 19 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 3 jours 21 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 3 jours 22 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 3 jours 22 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 3 jours 23 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 4 jours 3 min
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 4 jours 17 min
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 4 jours 1 heure
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 4 jours 1 heure
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 4 jours 1 heure
© Apple
© Apple
Live

iPad mini, iMac, Mac Mini : retrouvez les principales annonces de la Keynote d'Apple

Publié le 23 octobre 2012
Retrouvez toutes les nouveautés annoncées durant la Keynote d'Apple, tenue à 19h heure française. Au programme : iPad mini comme attendu, mais aussi nouveaux iPad, iMac, Mac Mini et MacBook Pro 13".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Retrouvez toutes les nouveautés annoncées durant la Keynote d'Apple, tenue à 19h heure française. Au programme : iPad mini comme attendu, mais aussi nouveaux iPad, iMac, Mac Mini et MacBook Pro 13".

Mise à jour 20h15

On avait parlé de risques de cannibalisation entre l'iPad 2 et l'iPad mini tant chuchoté : sur les slides de présentation d'Apple, pour l'instant, les deux se maintiennent côte-à-côte. L'iPad mini, pour sa formule "de base" à 16 Go, est tarifé 329 dollars, soit plus que la grande majorité des estimations qui pariaient sur un rapprochement tarifaire plus marqué avec ses concurrents immédiats Amazon, Samsung et Google. Le 32 Go est fixé à 429 dollars, le 64 Go à 519 dollars. Comptez 130 dollars supplémentaires pour passer de la version "simple" wifi à une version 4G/LTE.

La vente de la 4e génération d'iPad et de l'iPad mini sera lancée le 26 octobre prochain pour une disponibilité au 2 novembre en France (pour la livraison, il faudra attendre quelques jours supplémentaires pour les versions 4G).

Voilà, nous en avons fini ! Regrettons juste que, curieusement, ni Tim Cook ni Phil Schiller n'ait daigné évoquer l'échec cuisant de leur système de cartographie Apple Plans.

Mise à jour 20h00

"Il était temps" : voilà, Tim Cook qui est revenu aux manettes nous parle de l'iPad. D'abord en chiffres : le cent millionième exemplaire de la tablette a été écoulé il y a deux semaines, nous annonce le patron d'Apple, alors que ce produit est sorti il y a deux ans et demi. Et, selon Cook, 91% du trafic Internet via les tablettes passe par les iPad alors même qu'ils ne représentent pas une telle part de marché sur les tablettes. Comment ? Réponse sibylline : "Les gens aiment leurs iPad". Ah.

Au programme, d'abord le nouvel iPad (modèle 16 Go à 499 dollars, le 32 Go étant à 629 dollars, les deux avec le wi-fi), "4e génération", doté d'un nouveau processeur, A6X, d'un port lightning et d'une batterie qui se maintient à dix heures d'autonomie.

Puis, finalement, l'iPad mini tant attendu est annoncé, et détaille ci-joint en une petite avalanche de chiffres : 7,2 mm d'épaisseur (soit 25% plus fin que son grand frère), 10 heures de batterie, une caméra à 5 Mégapixels pour la photo et la vidéo, un poids de 308 grammes (soit la moitié de celui de l'iPad 4e génération) et une diagonale d'écran de 7,9" comme chuchoté ces derniers jours - et sans Retina display. Surtout, Phil Schiller insiste sur deux choses : qu'on peut tenir l'iPad mini dans une main, et qu'il est toujours plus agréable à utiliser qu'un équivalent Android (et pour cause : un bord bien plus fin que le Nexus 7, ce qui permet d'avoir un écran 2 centimètres plus long mais une taille assez proche pour la tablette). Fight!

Mise à jour 19h40

On attendait l'iPad mini, on a le droit... au Mac mini ! L'ordinateur de bureau "de base" d'Apple a le droit à son lifting de gamme : la configuration standard (4 gigas de RAM et un disque dur de 500 Go) se monte à 599 euros tandis que la configuration serveur (4 gigas de RAM et un disque dur d'un téraoctet) est tarifée 999 euros.

Nouvel iMac également au menu : principale particularité, il est 80% (!) plus fin que son prédécesseur. Le 21,5 pouces (1 920 x 1 080 px de résolution) est proposé à 1 299 dollars tandis que la version 27 pouces (2 560 x 1 440 px de résolution) le sera à 1 799 dollars. La commande peut se faire dès maintenant, la livraison se fera durant le mois de novembre.

Mise à jour 19h25

Première nouveauté annoncée par Phil Schiller, le vice-président du marketing d'Apple - et ce n'est pas vraiment une surprise : un nouveau MacBook Pro 13", dont la probabilité d'annonce était à peu près aussi importante que celle de l'iPad mini. Mieux qu'un long discours, petite avalanche de chiffres pour juger les caractéristiques techniques de ce nouveau venu : une épaisseur d'1,9 cm (soit 20% de moins que le précédent MacBook Pro 13"), un poids d'1,6 kg (alors que le précédent émargeait légèrement au-dessus des 2 kilos) et, pour l'écran - doté de surcroit de la technologie Retina - une résolution de 2 560 x 1 600 pixels, chiffres auxquels n'avait jusque là droit que le modèle 15".

Autres spécificités de ce MacBook sur lequel Schiller est revenu sur le côté "écologique" du produit (totalement recyclable, verres garantis sans arsenic) : une capacité de stockage flash de 768 Go, une caméra HD avec une résolution de 720 pixels, une fonction Bluetooth 4 incluse et une durée de batterie estimée à 7 heures. Et, le plus important : un prix de 1 699 dollars (à voir quel sera le prix en euros annoncé sur l'Apple Store une fois cette Keynote terminée) pour le modèle de base doté... d'une mémoire flash de seulement 128 Go. Les "anciens" MacBook voient de leur côté leur gamme de prix commencer désormais à 1 199 dollars.

Mise à jour 19h15

Avant de parler des nouveaux produits attendus durant cette Keynote, Tim Cook, le successeur de Steve Jobs, s'arrête sur les dernières sorties de la marque à la pomme : iPhone 5 bien entendu (5 millions d'exemplaires vendus le premier jour), mais aussi nouveaux iPod (Touch et Nano). Il se réjouit également du bon démarrage de leur nouveau système d'exploitation iOS6 : un chiffre de 200 millions d'ordinateurs déjà upgradés est annoncé par le patron d'Apple. Mêmes réjouissances de service pour les applications sur l'Apple Store (700 000 applications + 275 000 spécialement pour l'iPad) ainsi que pour l'iBookstore (1,5 million d'ebooks disponibles pour 400 millions de téléchargements). Pour les nouveautés, en tout cas en ce début de Keynote fort attendue, il faut s'armer de patience.

----- Mise à jour 19h

Le live de cette Keynote spéciale iPad mini commence. Vous pouvez, chose peu commune pour Apple, suivre la conférence en direct de San José à cette URL : http://www.apple.com/apple-events/october-2012/. Enfin, si vous êtes sur Safari ou alors sur Mac (pour les autres navigateurs, il y a visiblement discrimination). A noter que, comme d'habitude, l'Apple Store a été mis "en maintenance" quelques minutes avant le début de cette conférence.

Mise à jour 17h30

Et si l'iPad Mini... ne s'appelait pas iPad mini ? Le blogueur John Gruber, derrière le blog Daring Fireball depuis 2004, ne croit en effet pas à cette dénomination. «  Mini ne fonctionne tout simplement parce que cela ne décrit pas quelque chose qui est remarquablement mince et plus léger, mais pas beaucoup plus petit que l'iPad classique » dit celui qui, plutôt que ce nom, voit plutôt l'appellation iPad Air être privilégiée, à l'instar du MacBook Air.

Gruber donne aussi son pronostic sur les spécifications techniques de ce nouvel appareil : dépourvu de la technologie Retina pour son écran - car « chaque nouveau terminal mobile iOS a fait ses débuts avec un écran non Retina, avant d'adopter un écran Retina deux ou trois ans plus tard », il devrait se "contenter" de caractéristiques plus basiques : un iPad plus simple, plus mince... et par conséquent moins cher.

Mise à jour 15h30

Le secteur des tablettes est d'une importance cruciale pour Apple, d'où l'intérêt de la marque à la pomme pour cette niche. En effet, après avoir conquis jusqu'à plus de 60% de part de marché (score atteint fin 2011), la situation devient plus compliquée depuis le début de l'année à cause d'une concurrence accrue. Avec son Kindle Fire, Amazon s'est ainsi arrogé 6% du marché, tandis que selon les dernières estimations Google aurait écoulé près d'un million d'exemplaires de son Nexus 7. Et, bien avant eux, Samsung avait déjà mis son grain de sel avec son Galaxy Tab... L'iPad, 1e et 2e mouture, n'est plus forcément de taille pour lutter - et ce, sans même parler de l'arrivée prochaine de la Microsoft Surface.

Quelles sont les objectifs d'Apple avec cet iPad mini ? Le "Wall Street Journal" avait affirmé début octobre que la firme de Cupertino avait lancé la production de dix millions d'unités : « étant donné son marketing produit bien huilé, 10 millions n'est pas une surprise », avait alors souligné le consultant Roger Kay.

 

Mise à jour 13h00

Et si Tim Cook, en prenant la succession de Steve Jobs, commettait un sacrilège ? En 2010, le gourou d'Apple était en effet à... ne pas croire à l'avenir des tablettes 7 pouces, ce que la marque à la pomme s'apprête pourtant à faire avec la probable annonce de la sortie de l'iPad mini. Jobs définissait ces produits comme "mort-nés", car les doigts des utilisateurs devaient être trop grands pour ces écrans...

Sauf que près de trois ans plus tard, le marché des tablettes 7 pouces va très bien, merci pour lui : la Nexus 7 de Google s'est écoulée à un million d'exemplaires depuis sa sortie fin juin, la Galaxy Tab de Samsung et le Kindle Fire d'Amazon ont trouvé leur public, tant et si bien que les "gros" iPad (9,7 pouces) ont du mal à lutter contre eux.

Cette stratégie fait dire aux analystes que, "pour la première fois, Apple va lancer un produit défensif" : la locomotive de tête est devenue un wagon parmi d'autres. Cataclysme ou pragmatisme ?

---

Sauf surprise de dernière minute, la Keynote annoncée par Apple aux journalistes et spécialistes high-tech ("We've got a little more to show you") devrait montrer au monde l'iPad mini.

Que sait-on déjà sur cette version miniaturisée ? Pas mal de choses pour dire vrai : en plus des premières images qui ont fuité ces dernières semaines, on connait aussi ses dimensions probables : 7,85 pouces (contre 9,7 pour la version "classique") mais devrait conserver une résolution de 1 280 x 800 pixels. Autre point où le changement n'est pas à l'horizon : le design, qui devrait être assez proche de celui de son prédécesseur. Dernier élément qui attend confirmation : la date de commercialisation, qui pourrait être fixée au 3 novembre.

Mais surtout, là où Apple va devoir mettre le paquet est la question du prix : en effet, face à une concurrence exacerbée de la part de Samsung (Galaxy Note), Amazon (Kindle Fire), Google (Nexus 7) et bientôt Microsoft (Surface), cet enjeu sera fondamental. Les rumeurs parlent d'une fourchette de prix comprise entre 299 et 349 euros, compromis pas évident entre l'alignement sur Google et Amazon (qui vendent leurs produits respectifs en-deçà des 200 euros) et le Surface à venir - sachant que ce dernier est un concurrent direct de l'iPad... non mini. Aussi, quel sera le positionnement de l'iPad mini par rapport à l'iPad 2, pour l'instant vendu aux alentours de 400 euros ? Entre un risque de cannibalisation et une rationalisation de gamme des iPad, toutes les hypothèses restent en suspens... jusqu'à ce soir et possiblement au-delà.

Seul "petit" changement par rapport aux habitudes d'Apple : la Keynote ne se tiendra pas à San Francisco (comme c'était le cas pour la Keynote de l'iPhone 5) mais à San José, près du siège d'Apple à Cupertino.

A noter que l'iPad mini pourrait ne pas être la seule annonce effectuée durant cette Keynote : un nouvel iTunes - déjà chuchoté lors de la précédente présentation pour l'iPhone 5 - serait dans les tuyaux. Moins présents dans les différentes rumeurs, une nouvelle gamme d'iMacs et un MacBook Pro Retina pourraient aussi être dévoilés.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Lennart
- 24/10/2012 - 18:32
@WebVortex
elle est peut être équipée en mac, iphone et ipad à des tarifs très concurrentiels !
WebVortex
- 24/10/2012 - 14:36
Indépendance de la Presse avec un P majuscule ...
C'est hallucinant comme la presse française sert la soupe a des tas de gens, politique mais aussi groupement économique...
Apple pour ne pas le nommer par exemple !
Qui ne se souvient pas du "Barnum" de la presse française pour la sortie de cette tablette, on aurait dit que ce jour là, c'était le seul sujet de préoccupation du monde entier.
Etonnamment, pas un mot (ou vraiment très peu) sur le ratage total de l'iPhone 5 ! Des milliers de gens (rien qu'en France) on payé ou attendent leur commande qui tarde depuis plus d'un mois et...... silence radio total ! Chuuut !
On ne fait des articles que......pour faire l'article !
Après on vous jure que notre presse est indépendante, ne subit ni pression et n'est pas achetée pour ne pas dire vendue à des intérêts....
Allez continuez l'iPad mini bla bla bla
Lennart
- 24/10/2012 - 07:42
@ Titan75
moi aussi depuis l'Apple II je pensais ne jamais pouvoir me passer des produits de la pomme, il a pourtant suffit que j'essaie pour me rendre compte que c'est tout a fait possible.