En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

03.

Mais qui peut encore stopper les magistrats dans les dommages qu’ils infligent (inconsciemment) à la démocratie française ?

04.

Emmanuel Macron, victime d’impuissance ?

05.

Alerte au variant du Coronavirus : ce qu’on sait vraiment du risque de contamination en extérieur (et que le gouvernement devrait méditer avant d’envisager de restreindre la liberté de promenade)

06.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

01.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

02.

Ne dites plus "amen" mais "awomen"

03.

Éviction d’Alain Finkielkraut : les bienfaits de la condamnation des dérapages, les dangers de l’épuration

04.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

05.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

06.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 4 jours 13 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 4 jours 18 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 4 jours 19 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 4 jours 19 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 4 jours 20 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 4 jours 21 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 4 jours 21 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 4 jours 22 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 4 jours 22 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 4 jours 23 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 4 jours 16 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 4 jours 18 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 4 jours 19 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 4 jours 20 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 4 jours 20 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 4 jours 21 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 4 jours 21 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 4 jours 22 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 4 jours 22 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 4 jours 23 heures
© Reuters
© Reuters
Grisbi

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

Publié le 03 décembre 2020
Ces deux pays bloquent l'adoption de ce plan de 750 milliards d'euros
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ces deux pays bloquent l'adoption de ce plan de 750 milliards d'euros

La Hongrie et la Pologne continuent d'exercer leur veto sur le programme d'aide visant à alimenter une reprise post-pandémique alors que le temps passeque la fin de l'année approche, avec le risque d'un non-accord déclenche un budget d'urgence pour l'ensemble de l'UE.

L'agence Bloomberg indique que l'Union Européenne envisage d'exclure ces deux pays de ce fonds, ce qui les empêcherait d'exercer leur droit de véto.

"S'ils ne respectent pas les règles du jeu au niveau européen, nous nous nous passerons d'eux", a déclaré jeudi à Bloomberg TV Manfred Weber, président du groupe du Parti populaire européen au Parlement européen. «Ils doivent donc être conscients que cela peut être un gros problème pour leur propre pays.».

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a déclaré que son pays pourrait faire face à une exclusion potentielle qui le priverait de ce fonds de relance, car il peut aemprunter sur les marchés financiers à moindre coût.

La Pologne et la Hongrie «marchent sur une corde raide» avec leur position, car elles ont autant besoin de relance que les autres économies de la région », a déclaré le ministre espagnol des Affaires étrangères Arancha Gonzalez Laya dans une interview à Bloomberg TV. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
JG
- 03/12/2020 - 23:23
Oh oui !
Que la Hongrie et la Pologne quittent enfin cette Europe de cinglés et qu'ils créent une Europe des Nations de l'Est avec la République Tchèque, la Slovaquie, et pourquoi pas , Autriche, Slovénie, etc...
Et que nous les rejoignions ensuite après avoir viré les européistes béats et débiles qui nous servent d'hommes politiques au pouvoir pour y porter enfin de vrais souverainistes attentifs au bien de la France plutôt qu'au portefeuille des allemands et des hollandais....
Audois
- 03/12/2020 - 19:31
Menaces simplistes
Les gesticulation de Manfred Weber sont à prendre pour ce qu'elles sont : de la comédie politicienne. Attendons le 11 décembre pour y voir plus clair. Le Conseil sera évidemment attentif à ne pas créer les conditions d'une sortie de la Pologne et de la Hongrie de l'UE.
Nicolas59
- 03/12/2020 - 19:02
Bluff
Ce sont des déclarations de parlementaires européens qui ne sont que des seconds couteaux. Les instances exécutives de la commission se gardent bien de publier de telles menaces.
L'UE se tire une balle de gros calibre dans le pieds à partir sur la voie d'exclure certains Etats du système sous prétexte qu' ils sont en opposition. Cela serait un précédent destructeur et de toutes façon totalement en contradiction avec la teneur des accords de Maestrich qui ont implantés la notion de majorité qualifiée.
Il faut être relativement stupide pour ne pas voir les conséquences ravageuse pour l'UE de cette démarche arbitraire. Cela serait le début de la destruction pure et simple pour Bruxelles.
Suite à ce genre de décision, tout Etat en opposition avec la majorité pourrait prendre le large avec les traités.
C'est publier n'importe quoi que de donner une tribune à ce genre d'élucubration de politicien. C'est aussi le signe d'une certaine panique à bruxelles.