En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 3 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 3 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 3 jours
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Défense

Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"

Publié le 29 novembre 2020
Dans un entretien au JDD, le directeur général de la Police nationale, Frédéric Veaux, réagit aux accusations de violences policières.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un entretien au JDD, le directeur général de la Police nationale, Frédéric Veaux, réagit aux accusations de violences policières.

La semaine a été marquée par deux polémiques visant la police nationale : la première après l'évacuation jugée musclée d'un campement illégal Place de la République à Paris, et la seconde après le passage à tabac d'un producteur de musique, Michel Zecker. Dans ce contexte Frédéric Veaux, le directeur général de la Police nationale, a accordé un entretien au JDD dans lequel il réagit aux accusations de violences policières.

Il commence par se déclarer " scandalisé, comme l'ensemble des policiers de ce pays" par les images du passage à tabac de Michel Zecker. Bien qu'il refuse de s'exprimer sur le fond "parce que l'enquête est en cours", il assure que "ces événements [seront] traités avec la plus extrême sévérité une fois les responsabilités établies." "Les policiers doivent avoir un comportement irréprochable. Et c'est le cas de la quasi-totalité d'entre eux. Ce sont ceux-là, qui travaillent de ­manière professionnelle, honnête, responsable, qui vont avoir à subir les conséquences de tels comportements", regrette-t-il.

Pour autant, "la relation entre la police et la population n'est pas abîmée. La police est un reflet de la société, elle n'est pas en marge", assure Frédéric Veaux. Il observe que "des groupuscules choisissent le désordre, la remise en question de nos institutions et se livrent à des provocations envers les policiers". Et lui de dénoncer "une forme de désinhibition dans la violence à l'égard des forces de l'ordre".

Il en profite pour défendre le très contesté article 24 de la loi "Sécurité globale", censé mieux protéger les policiers des menaces. "Ce qui m'a le plus frappé c'est le niveau de violence à l'encontre des policiers, l'intensité des agressions de toute nature, mais aussi des menaces et intimidations via les réseaux sociaux. Cette violence les vise dans leur mission mais aussi dans leur vie privée, jusqu'à atteindre parfois leur famille. Ce n'est pas acceptable. Le ministre de l'Intérieur a entendu ce message et a constaté un besoin de protection", explique-t-il.

 

Vu sur : Le JDD
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Hiris
- 30/11/2020 - 09:28
Ce que je trouve inquiétant est l inversion des valeurs
On s indigne avec force cris d une bavure sur un producteur sans masque qui fumait du cannabis ce qui n est évidemment pas acceptable et sera sanctionné mais personne s indigne du passage à tabac qu' on subi certains policiers lors des manifs de ce week end, vidéos montrées au 20 h ! Il y a un gros problème là ,est ce à dire qu'ils sont mal payés pour se faire détester et casser la gueule car ils représentent l autorité où parce qu' ils sont censés être les larbins de Macron ?? Est ce a dire qu en France les manifestants sont toujours les pauvres gentils qui se font tabasser par les sals flics où que les manifestants /casseurs qui ont ravagé Paris tous les week ends l an dernier (a vos frais !) tabassé les flics,dévalisé les magasins ,détruit les monuments sont des pauvres victimes de la société qu' on doit excuser ???? Moi ce qui me rassurerait c est que le discours de français soit enfin clair ,on ne peut pas réclamer plus de sécurité alors que des bandes s installent durablement sur notre territoire nous privant de NOTRE LIBERTÉ et condamner ceux qui sont investis du sal boulot de régler cette délinquance !! Depuis quand la violence des délinquants est excusable ELLE ?
hoche38
- 30/11/2020 - 06:28
Propos débile !
Quand un haut fonctionnaire en arrive à proférer de tels lieux communs: "la police est un reflet de la société", il n'y a plus qu'à tirer l'échelle.
spiritucorsu
- 30/11/2020 - 01:09
Fonctionnaire zélé en mission
pour défendre le très contesté et très contestable article 24 de la loi de sécurité globale et qui faute d'argument valable en arrive à verser dans le plus détestable des sophismes en avançant comme pauvre argument que les violences policières ne seraient que la réponse à une contestation devenue violente elle aussi par nature.C'est vraiment là un raccourci très réducteur quand on sait que depuis plus de trois ans maintenant,le monarque n'a eu de cesse de faire de la police son bras armé,sa garde prétorienne,comme la justice d'ailleurs.A l'évidence,celui qui est surtout soucieux de son évolution de carrière préfère faire l'impasse sur cette dérive autocratique du pouvoir et ses effets délétères qui accélèrent le processus de décomposition de notre société.