En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 3 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 3 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 3 jours
© Thomas COEX / AFP
© Thomas COEX / AFP
Justice

Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur

Publié le 28 novembre 2020
"Tu vas mourir comme Samuel Paty", avait menacé le jeune homme.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Tu vas mourir comme Samuel Paty", avait menacé le jeune homme.

Un jeune homme de 19 ans, prénomné Ilheb, a été condamné à de la prison ferme vendredi 27 novembre pour avoir menacé de mort un enseignant du lycée Apollinaire de Nice, rapporte Nice Matin.

Jugé en comparution immédiate, il a expliqué qu'il s'agissait d'une "blague" destinée uniquement à se faire valoir auprès d'une lycéenne. Il avait entendu parler d’un incident s’étant déroulé dans l’une des classes du professeur : ce dernier aurait demandé des explications à certains de ses élèves soupçonnés d’avoir triché lors d’une épreuve de bac blanc. Le prévenu a alors cherché l'adresse du compte privé du professeur sur un autre réseau social, et l'a menacé en écrivant : "Tu vas mourir comme Samuel Paty".

Le jeune homme, au casier vierge, encourait jusqu’à sept ans d’emprisonnement pour apologie publique d’actes de terrorisme par un moyen électronique et menaces de mort. Il a dix jours pour faire appel de ce jugement assorti d’un mandat de dépôt immédiat.

"Mon client a vécu deux semaines très difficiles", a expliqué pendant l'audience Me Julien Darras, l'avocat de la victime. Cet enseignant a, par sécurité, été obligé d'arrêter ses cours et d'enlever son nom de sa boîte aux lettres.

Vu sur : Nice Matin
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ppu
- 30/11/2020 - 07:26
Dix-huit mois ferme ?
Cela me semble bien sévère... mais je ne connais pas le dossier.
Sans doute y avait-il des circonstances aggravantes, comme l’émotion ambiante... ou la volonté politique de rappeler le caractère sacré de la république et de ses prêtres.
Le président Macron l’a rappelé au Liban et le répète a l'envi : le blasphème est autorisé en France.
Oui mais pas contre la république.
Il n’y a rien au-dessus de la république comme disait l’autre, n’en déplaise aux quelque sept milliards de croyants - dont je fais partie.
tubixray
- 28/11/2020 - 19:49
information incomplète
Ce condamné à une peine de prison ferme a t'il été écroué ???
Ou comme bien d'autres, il va grossir les prévenus en attente de l’exécution de leur peine.
Seuls le tiers des condamnés sont écroués après le jugement; certes ces condamnés en sursis sont convoqués sous trois ans si un aménagement de la peine n'est pas passé par là ... Source: le vrai / faux de France Info, on ne peut plus fiable !!!