En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 2 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 3 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 3 jours
© Thomas SAMSON / AFP
© Thomas SAMSON / AFP
Juste une mise au point

Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers

Publié le 28 novembre 2020
Dans une lettre, Didier Lallement demande aux policier de tenir "la ligne républicaine jusqu'au bout".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans une lettre, Didier Lallement demande aux policier de tenir "la ligne républicaine jusqu'au bout".

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a écrit aux policiers sous son autorité, alors que ce samedi sera marqué par de nombreuses manifestations contre les violences policières - du fait des débats autour de la loi "sécurité globale" et de l'émotion suscitée par le passage à tabac d'un producteur de musique par des policiers. Dans ce courrier, Didier Lallement écrit que "dévier de la ligne républicaine qui nous sert de guide, cette ligne qui a éclairé les pas de nos anciens dans les ténèbres de l'histoire, c'est renier ce que nous sommes, c'est ébranler le pacte de confiance qui nous unit à nos concitoyens, c'est perdre le sens de notre mission". Il poursuit en expliquant "attendre de chacun qu'il tienne la ligne jusqu'au bout". "L'exigence que je place en vous, je me l'impose aussi", écrit-il.

Après l'indignation suscitée par la vidéo du passage à tabac, il dit son assurance de pouvoir "compter sur la probité, le sens de l'honneur et l'éthique" des policiers. Et préviens : "dans les prochains jours, les prochaines semaines (...) nul doute que vous serez confronté à la difficulté, aux doutes, voire à la colère ou à la peur. Je sais pourtant que vous vous réaliserez, en hommes et femmes de caractère".

Vu sur : Le Parisien
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Nicolas59
- 29/11/2020 - 12:23
Nuance
La réalité du message : avec les minorités visibles il faut y aller en douceur et rester une police Républicaine.
Quand on bouscule un black, un beur , un LGBT , un gaucho, un journaliste, une féministe c’est caca. On va se faire déchirer par le New York Times et le Monde. Le patron n’aimes pas cela.
La nature du délit on s'en fout. On s'écrase et puis c’est tout.
Par contre si c’est un JG, un chrétien , un quidam quelconque qui moufte , vous pouvez y aller franco , on verbalise et on tabasse dur , cela vous consolera.
C’est simple , c’est facile , c’est labellisé par le ministère de l'intérieur.
tubixray
- 28/11/2020 - 19:41
macabre déclaration
Sans tenir compte de cette bavure sans intérêt, qu'un préfet de police déclare aux policiers "attendre de chacun qu'il tienne la ligne jusqu'au bout" signifie qu'ils n'utilisent leurs armes sous aucun prétexte jusqu'à ce mort s'en suive.
Force à la loi, toute menace quelle que soit l'arme brandie doit autoriser l'usage de l'arme de service.
Les violences commises par une partie de la population (nul besoin de préciser) à l'encontre des blancs / juifs / chrétiens / asiatiques ne peuvent plus être tolérée; le vrai sujet est là.
spiritucorsu
- 28/11/2020 - 18:52
Gonflé!
Un pathétique exercice sémantique pour masquer l'absence d'éthique et la perte du sens de l'honneur.Quand on est à ce niveau dans la hiérarchie,on assume ses responsabilités,et surtout on ne se sert pas de ses subalternes comme fusibles,mais nous sommes en macronie,un système où le le mépris ,la morgue et la pratique du bouc émissaire sont la règle.Comme son patron de l'intérieur le préfet qui s'est déjà illustré précédemment par sa psychorigidité continuera ses exploits,d'autant que le prince à un besoin vital et urgent d'exécuteurs de basses oeuvres et qu'il n'est pas regardant sur les moyens employés.