En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

03.

Mais qui peut encore stopper les magistrats dans les dommages qu’ils infligent (inconsciemment) à la démocratie française ?

04.

Emmanuel Macron, victime d’impuissance ?

05.

Alerte au variant du Coronavirus : ce qu’on sait vraiment du risque de contamination en extérieur (et que le gouvernement devrait méditer avant d’envisager de restreindre la liberté de promenade)

06.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

01.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

02.

Ne dites plus "amen" mais "awomen"

03.

Éviction d’Alain Finkielkraut : les bienfaits de la condamnation des dérapages, les dangers de l’épuration

04.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

05.

Certificats de virginité : Marlène Schiappa accuse les "évangélistes" de propager cette détestable pratique

06.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 4 jours 15 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 4 jours 19 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 4 jours 20 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 4 jours 21 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 4 jours 21 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 4 jours 22 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 4 jours 22 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 4 jours 23 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 4 jours 23 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 5 jours 17 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 4 jours 18 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 4 jours 19 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 4 jours 20 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 4 jours 21 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 4 jours 21 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 4 jours 22 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 4 jours 22 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 4 jours 23 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 4 jours 23 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 5 jours 19 min
© NICOLAS ASFOURI / AFP
© NICOLAS ASFOURI / AFP
Environnement

Un ancien bureaucrate a inspiré le discours du président chinois Xi Jinping changeant l'histoire du réchauffement climatique

Publié le 23 novembre 2020
Le plus grand émetteur de pollution lié au réchauffement de la planète a fixé à 2060 la date butoir pour la contribution de son pays sous l'influence d'un ancien bureaucrate du Parti communiste
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le plus grand émetteur de pollution lié au réchauffement de la planète a fixé à 2060 la date butoir pour la contribution de son pays sous l'influence d'un ancien bureaucrate du Parti communiste

Dans un discours prononcé en septembre aux Nations unies, le président chinois Xi Jinping a fixé à 2060 la date butoir pour la contribution de son pays au réchauffement climatique. Aucun autre pays ne peut faire plus pour maintenir le réchauffement en dessous du seuil de 1,5°C fixé dans l'accord de Paris. souligne Bloomberg.

Une surprise totale : les diplomates, les militants pour le climat et même les experts politiques chinois n'avaient pour la plupart pas anticipé ce tournant décisif qui a surpris le monde entier.

L'homme qui est derrière cette décision spectaculaire travaille à l'université de Tsinghua explique Bloomberg : "les climatologues ont tranquillement passé plus d'un an à modéliser différentes voies pour atteindre le point zéro.

Et c'est "Xie Zhenhua, un ancien bureaucrate de l'environnement qui est aussi un diplomate chevronné, qui a supervisé ce travail depuis son bureau délabré à la tête de l'Institut du changement climatique et du développement durable de l'université. Peu de personnes au sein de la stricte hiérarchie chinoise peuvent égaler la maîtrise de Xie de la bureaucratie gouvernementale et de la science du climat, ce qui fait de lui une voix influente sur la question au sein de l'élite dirigeante.

"Les dommages causés par le changement climatique ne sont pas dans le futur", dit Xie, "mais ici et maintenant". En effet, en 2020, la Chine a connu des inondations record qui ont touché plus de 70 millions de personnes et causé des pertes économiques atteignant 27 milliards d'euros. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Chine, Pollution
Thématiques :
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 23/11/2020 - 17:19
Leur écologie sera chinoise.
C'est la réalité concrète des dégâts écologiques et de ses effets prévisibles sur la stabilité du pouvoir politique qui ont amené cette évolution. En Chine elle ne sera pas que médiatique et se fera "à la chinoise": le pouvoir étant idéologiquement hostile aux prophètes du GIEC, considéré poliment comme un lobby chargé de la promotion d'un gouvernement mondial, idée totalement étrangère à l'idée que les Chinois se font de leur indépendance nationale.
J'accuse
- 23/11/2020 - 11:51
Quelle naïveté des climatologues !
Qu'est-ce qui peut bien faire croire qu'un dictateur se soucie d'autre chose que de se maintenir au pouvoir, et de s'inscrire dans l'Histoire de son pays et du monde comme un Grand ?
Et croire que c'est un petit bureaucrate qui a "éclairé" le grand chef Xi ... On raconte n'importe quoi et on avale toutes les inepties: elles vont dans le sens des dogmes.
Les inondations sont les conséquences du réchauffement... puisque c'est lui qui le dit, c'est que c'est vrai. Au diable les responsabilités des fonctionnaires et du parti ! (Comme partout ailleurs)
Le chiffre des pertes économiques, tout aussi fantaisiste que celui des décès de l'épidémie, en est évidemment une conséquence bien identifiée.
Comique.