En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

04.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

05.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

06.

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

07.

Le gouvernement en plein dérapage incontrôlé sur la sécurité et les libertés publiques ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Madre" de Rodrigo Sorogoyen : un thriller bouleversant sur une mère en deuil de son fils…

il y a 28 min 50 sec
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 2 heures 14 min
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 3 heures 48 min
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 5 heures 17 min
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 5 heures 32 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 5 heures 55 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 6 heures 16 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 6 heures 49 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 7 heures 13 min
décryptage > Economie
(R)évolution ?

Vers une ère d’efficacité turbo pour la politique monétaire ?

il y a 7 heures 42 min
pépites > Politique
"Le changement, c’est maintenant"
François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste
il y a 1 heure 2 min
pépites > France
Séparatisme
Le Conseil d'Etat confirme la dissolution de l'association BarakaCity et la fermeture de la Grande mosquée de Pantin
il y a 2 heures 44 min
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 5 heures 7 min
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 5 heures 28 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 5 heures 51 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 6 heures 15 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 6 heures 31 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 6 heures 52 min
pépites > Consommation
Energie
Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves
il y a 7 heures 39 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Le gouvernement en plein dérapage incontrôlé sur la sécurité et les libertés publiques ?

il y a 8 heures 19 min
© Capture d'écran France 24 / Youtube
© Capture d'écran France 24 / Youtube
Couché tôt

20 millions de Français sous couvre-feu : « Il serait disproportionné de reconfiner » a déclaré Emmanuel Macron hier soir

Publié le 15 octobre 2020
« On va améliorer l’accompagnement économique pour tous ces secteurs dans les métropoles concernées »
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
« On va améliorer l’accompagnement économique pour tous ces secteurs dans les métropoles concernées »

"L’« électrochoc » souhaité en annonçant un couvre-feu en Ile-de-France et dans huit grandes métropoles – dès samedi entre 21 heures et 6 heures – avant que la situation ne dégénère davantage vise, de fait, à éviter un nouveau confinement. « Il serait disproportionné de reconfiner », a martelé M. Macron. La mesure qui s’était imposée au printemps mettant le pays à l’arrêt pendant huit semaines et faisant plonger l’économie de 27 % est une « ligne rouge » pour le gouvernement, confie une source au ministère de l’économie." selon Le Monde.

"L'objectif est de «réduire nos contacts les plus festifs» mais de «continuer à avoir une vie sociale» dans les «écoles», les «universités» ou encore les «associations»." analyse Le Figaro.

"«On n’ira plus chez des amis, on n’ira plus faire la fête», a insisté Macron qui, pour la première fois, a utilisé le terme de «deuxième vague». Et s’il a assuré que «nous n’avons pas perdu le contrôle», il a appelé chacun à être «conscient des risques et de l’enjeu» : «Nous sommes tous des acteurs de cette lutte.»" remarque Libération.

"Mercredi, la France a enregistré plus de 22.000 cas supplémentaires de contamination, tandis que la situation devient particulièrement inquiétante en Île-de-France" constatent Les Echos) : "L'horaire de début de ce couvre-feu a fait l'objet de nombreux débats entre les ministres, finalement tranchés mercredi. Entre le maintien de la vie économique et la lutte contre l'épidémie, l'équilibre a été complexe à trouver. Ce couvre-feu est la mesure la plus drastique prise par le gouvernement depuis le confinement, qui a duré du 17 mars au 11 mai"

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
LOTHARINGIEN 31
- 15/10/2020 - 11:48
bel exercice de style d'énarque patenté ...
à l'ENA ils n'apprennent pas le bon sens : on leur enseigne le verbe , l'art de parler pour ne rien dire , l'apprentissage effréné de la langue de bois , à ne pas laisser les interlocuteurs s'exprimer , à avoir toujours le dernier mot , à noyer le poisson en laissant croire que tout est sous contrôle , à s'auto-féliciter ad libitum...
Et les Français continuent à se laisser abuser par les beaux parleurs , quelque soit leur parti politique ..ils votent de moins en moins et finissent par mettre au pouvoir (par défaut) des clampins qui se poussent du col et sont d'une incompétence crasse.
Prochaine étape : un Président Vert (pastèque) ou assimilé , qui enfumera encore mieux et plus que les autres et qui nous enfoncera encore plus dans le marasme et l'à peu près....
Nicolas59
- 15/10/2020 - 09:45
Mesures
Le drastique et l’etat d’urgence est l’alpha et l’omega de cette mandature . Ces types ne savent rien faire d’autre que du dirigisme et de la répression.
Annoncer que le confinement n’est pas une réponse aujourd'hui c’est reconnaitre implicitement que la décision d’enfermement general d’un pays était une grave erreur . Imiter le régime chinois comme des toutous révèle une obsession névrotique pour les pratiques de ce gouvernement totalitaire.
On peut se demander ce que Macron va pouvoir raconter si comme c’est prévisible , le nombre de contamination va s'étendre de plus en plus jusqu’a la fameuse immunité collective logique. Veran va devoir casser le thermomètre des tests vite fait quand on va réaliser que toutes les gesticulations de barrière politico médicales masquée ne font rien contre l'extension mécanique du virus.
Le résultat sera que tout ces guignols et pas qu’en France vont précipiter leur population dans la misère noire et pour longtemps.
Il devraient tous demander à Elon Musk une place pour Mars . Cela pourrait les sauver.
J'accuse
- 15/10/2020 - 09:39
Pour emmerder le peuple et cacher ses fautes
Ça ne servira à rien: les hôpitaux seront quand même saturés, la mortalité par cancer et maladies cardiaques augmentera sans qu'on en parle, et le virus ira et viendra à sa guise. Quand il s'éloignera pour des raisons inconnues, Macron se glorifiera en affirmant que c'est grâce à lui.
Politicouilles et médicouilles s'entendent comme larrons en foire pour imposer leurs lois imbéciles, et se réjouissent de voir les populations transies de peur se soumettre à tous leurs délires.