En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 4 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 4 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 4 jours
© Daniel Cole / POOL / AFP
© Daniel Cole / POOL / AFP
Solidarité de la Nation

Intempéries dans les Alpes-Maritimes : Emmanuel Macron confirme que l'Etat mettra "plusieurs centaines de millions d'euros" pour reconstruire

Publié le 07 octobre 2020
Le président de la République, en visite ce mercredi dans les vallées des Alpes-Maritimes dévastées par les crues, a accordé un entretien diffusé en direct dans le journal de 20H de TF1 et France 2.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président de la République, en visite ce mercredi dans les vallées des Alpes-Maritimes dévastées par les crues, a accordé un entretien diffusé en direct dans le journal de 20H de TF1 et France 2.

A l’issue de son déplacement dans les Alpes-Maritimes ce mercredi, Emmanuel Macron s’est exprimé depuis Saint-Martin-Vésubie sur la situation dans la région après le passage de la tempête Alex. Emmanuel Macron est venu rencontrer les élus, les secours et les habitants ce mercredi. Interviewé au journal de 20 heures de France 2 et de TF1, le président de la République a assuré que l'Etat viendrait en aide aux régions sinistrées. Le chef de l'Etat a évoqué la "solidarité de la nation", "l'héroïsme du quotidien" et la "résilience" face à cette catastrophe.  Emmanuel Macron a assuré que les victimes des intempéries, après le passage de la tempête Alex, avaient "le soutien de la Nation toute entière". 

"Le bilan humain est lourd et je veux, avant toute chose, avoir une pensée pour les familles des victimes. Le Morbihan a été très durement touché [par la tempête Alex], le Var a été touché et nous sommes dans le département qui a été le plus cruellement touché".

Cinq personnes sont mortes et de nombreux individus sont encore portés disparus suite aux ravages de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes. 

Le président de la République a tenu à confirmer l’engagement de l’Etat aux côtés des sinistrés. Des fonds seront débloqués pour la reconstruction : 

"L'Etat va investir plusieurs centaines de millions d'euros et on va mettre en place conférence des financeurs (...) pour que la solidarité nationale et locale soit mobilisée". 

Cette reconstruction ne sera pas à l’identique :

"des maisons qui se trouvaient dans le lit de la rivière ne pourront pas être reconstruites à l'identique. Ce sont des travaux d'aménagement que nous devons mener avec les collectivités".

Emmanuel Macron a également précisé que l'arrêté de catastrophe naturelle, qui concerne 55 communes, sera publié jeudi matin au Journal officiel, permettant de déclencher les indemnisations.

"Ce que je demande aux assureurs, c'est de faire le plus vite possible, le plus simple possible".

Emmanuel Macron a précisé qu'une aide pour tous les particuliers qui veulent reconstruire va être proposée, "au-delà de ce que les assureurs remboursent".

Cette aide sera proposée dans le cadre du fonds Barnier qui intervient pour l’indemnisation des catastrophes naturelles qui ne sont pas prises en charge par les compagnies d’assurance. Quelque "50 millions d'euros vont être mobilisés" dans ce fonds pour accompagner "jusqu'à 80% les personnes qui veulent reconstruire".

Lors de cet entretien, le président de la République a par ailleurs tenu à se défendre lorsque le journaliste Jeff Wittenberg lui a indiqué que certains observateurs ne trouvaient pas "sa politique assez verte". 

Dans la dernière partie de cette interview, le chef de l’Etat a été interrogé sur la pandémie de coronavirus et sur les restrictions éventuelles qui pourraient s'appliquer à certains départements pour limiter la propagation du Covid-19. Emmanuel Macron a indiqué que si le virus "circule trop vite" (...) "on doit aller vers plus de restrictions, comme celles qu'on a pu connaître dans les Bouches-du-Rhône et dans la petite couronne" autour de Paris.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Patyz
- 07/10/2020 - 23:05
primo ce sont les
primo ce sont les contribuables qui vont verser des millions d'euros, secundo les contribuables préfèreraient que leurs sous servent à mieux payer les gens utiles dans ce pays, les personnels des hôpitaux, les Policiers, les Pompiers, et bien d'autres , au lieu de ça on apprend que 40 milliards sont consacrés à la fraude sociale en plus des cadeaux CMU , aides en tous genres , cadeaux qui attirent tous ceux qui aiment notre pays pour les avantages et le haïssent en même temps pour ce qu'il est , trop Français, Macron est le garant de tous leurs droits, ça plait à la gauche, c'est ça qui compte, tant pis pour les millions de bosseurs qui deviendront les millions de nouveaux pauvres à cause d'un confinement total décidé autoritairement parce qu(il n'y avait pas de masques, de tests, de gel , pas de lits suffisants, pas de moyens, pas assez de personnels dans les hôpitaux, la France a été sacrifiée parce que Macron n'a pensé qu'à satisfaire l UE , Macron n'aime pas la France des amoureux de la France , il préfère le multiculturalisme
spiritucorsu
- 07/10/2020 - 22:41
Campagne électorale oblige!
Comme d'habitude,une compassion feinte, campagne électorale oblige,et des engagements et des promesses qui seront vite oubliés si les Français dans un excès de masochisme ou de naïveté dont ils sont coutumiers venaient à nouveau en 2022 à faire un chèque en blanc pour cinq années supplémentaires à celui qui les a si bien berné en 2017.