En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 2 jours 6 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 2 jours 11 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 2 jours 12 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 2 jours 12 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 2 jours 13 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 2 jours 13 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 2 jours 14 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 2 jours 15 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 2 jours 15 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 2 jours 15 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 2 jours 9 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 2 jours 11 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 2 jours 12 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 2 jours 12 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 2 jours 13 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 2 jours 14 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 2 jours 14 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 2 jours 15 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 2 jours 15 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 2 jours 15 heures
© Eliot BLONDET / AFP / POOL
© Eliot BLONDET / AFP / POOL
Lutte contre le virus

Olivier Véran dévoile de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et précise que "la situation continue globalement de se dégrader"

Publié le 23 septembre 2020
Le ministre de la Santé Olivier Véran s'est exprimé lors d'une conférence de presse sur l'évolution de l'épidémie de coronavirus en France. Il a dévoilé un certain nombre de mesures restrictives afin de lutter efficacement contre le virus.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministre de la Santé Olivier Véran s'est exprimé lors d'une conférence de presse sur l'évolution de l'épidémie de coronavirus en France. Il a dévoilé un certain nombre de mesures restrictives afin de lutter efficacement contre le virus.

Le ministre de la Santé s'est exprimé ce mercredi 23 septembre sur l'évolution de l'épidémie de coronavirus. D'après Olivier Véran, "la situation continue globalement de se dégrader. Les conséquence sanitaires et le niveau de tension hospitalière exige que nous prenions des mesures supplémentaires". 

Selon les chiffres du ministre de la Santé, le taux d'incidence est en hausse constante, 94,87 cas pour 100.000 habitants. 

Le facteur r, le taux de reproduction du virus, est entre 1,05 et 1,07. 

"Ce r était beaucoup plus élevé lors de la première vague. Si nous réalisons encore quelques efforts, nous pouvons le faire baisser et réduire enfin la circulation du virus", selon Olivier Véran. 

Olivier Véran a néanmoins évoqué une situation "inquiétante" dans les hôpitaux. 

En Ile-de-France, le nombre de patients hospitalisés a doublé en une semaine (de 460 à 1000). À ce rythme, au 11 novembre, 85% des capacités régionales hospitalières seront utilisées, selon le ministre de la Santé. 

Olivier Véran a appelé au respect des gestes barrières, au lavage des mains, au respect des distances, au port du masque et à la réduction des interactions sociales. 

Le ministre de la Santé a évoqué le sujet du reconfinement :  

"Nous faisons tout pour ne pas en arriver à des mesures de confinement. Nous ne sommes pas dans la situation du printemps dernier. Nous n'envisageons pas de tendre vers un confinement". 

Des mesures strictes seront néanmoins appliquées dans les prochains jours. 

Les métropoles de Bordeaux, Lyon, Nice, Lille, Toulouse, Saint-Etienne, Paris et sa petite couronne, Rouen, Grenoble, et Montpellier passent en alerte renforcée. 

A compter de samedi des mesures seront prises dans ces zones. Elles concernent l'abaissement de la jauge des rassemblements à 1000 personnes, l'interdiction des grands événements (fêtes locales/étudiantes), l'interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans les plages et parcs, la fermeture anticipée des bars au maximum jusqu'à 22 heures, la fermeture de toutes les salles des fêtes, des gymnases et des salles de sport. 

Selon Olivier Véran, 69 territoires sont en zone de circulation active à compter de samedi. La Guadeloupe et la métropole d'Aix-Marseille sont placées en alerte maximale, selon Olivier Véran. Dans ces zones, les bars et les restaurants seront totalement fermés pour une période de quinze jours, ainsi que tous les établissements recevant du public, sauf s'il existe un protocole sanitaire strict déjà en place. Les lieux culturels ne sont pas concernés par ces protocoles, selon le ministre de la Santé, qui insiste au maximum au télétravail.

"Le but de ces mesures est qu'elles ne durent pas plus de deux semaines. L'ensemble des dispositifs d'aide mis en place pendant le confinement seront de nouveau en oeuvre. Si malgré ces mesures, la situation sanitaire devait encore s'aggraver, ces territoires pourraient passer en état d'urgence sanitaire, si les réanimations devaient se remplir. A cette date, aucun territoire n'est concerné".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
COUKOUCéMOI
- 24/09/2020 - 12:28
Cro mignon le véran !
Pur produit de la médiocratie, le "système" permet qu'il reste en place et que c'est Mézigues qui contribue à sa paye mensuelle.
Qu'elle brêle suis-je donc !
"Selon une étude" d'un courbologue mondialement reconnu, les courbes montrent qu'à l'évidence, a plus qu'on fout des barrières, a plus que super Covid nineteen se développe ! Hum !
ajm
- 24/09/2020 - 00:25
Mystère.
Il y a une chose notamment qui me semble incompréhensible. Sur les milliards déversés sur l'hôpital public on n'a pas trouvé le moyen d'en consacrer une petite partie pour des installations de réanimation, en particulier des respirateurs ( ceux du plus grand fabricant allemand doit valoir dans les 25-30 mille euros) ? On a toujours 5000 lits de réanimation ( hors hôpitaux privés et cliniques) ? Pas un de plus depuis mars dernier ?
J'accuse
- 23/09/2020 - 22:42
Désespérant
Quelles que soient les mesures, le virus se propagera. Alors, pourquoi en plus achever de tuer l'économie et accentuer les angoisses génératrices d'autres maladies ?
Parce qu'on veut faire croire que le gouvernement sait y faire, et il pourra toujours dire: "sans ça, ce serait pire".
Avec les politiciens, le pire est sûr.