En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

06.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

07.

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

06.

Et si l’impact psychologique du COVID-19 nous exposait à un danger politique majeur

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Laïcité
Loi sur le séparatisme : pour Jean-Luc Mélenchon, "ce qui est visé, c'est l'islam"
il y a 1 heure 13 min
pépites > Politique
Lui aussi
2022 : Jean-Christophe Cambadélis est "vraiment" intéressé par la présidentielle
il y a 4 heures 31 min
pépite vidéo > France
Catastrophe
Inondations dans le Gard : deux personnes disparues et d'importants dégâts
il y a 6 heures 24 sec
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 7 heures 14 min
pépites > International
Balance à droite
Cour suprême américaine : Donald Trump veut nommer "très rapidement" une remplaçante à Ruth Bader Ginsburg
il y a 7 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Vaincre l’ennemi intérieur

il y a 9 heures 8 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

L’impossible équation du coronavirus

il y a 10 heures 2 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment Emmanuel Macron, via ses réformes, attise la France inflammable

il y a 10 heures 4 min
décryptage > International
Mère de vertu

Patience et prudence, piliers de la réponse iranienne à l'agressivité américaine

il y a 10 heures 5 min
décryptage > International
Danger ?

Frédéric Encel : "L’usage cynique du Covid-19 par des régimes autoritaires et/ou expansionnistes et des mouvances religieuses pose problème"

il y a 10 heures 6 min
pépite vidéo > Insolite
La tour infernale
Rennes : les habitants d'un immeuble dont le bardage émet un bruit de scie circulaire vivent un enfer
il y a 3 heures 33 min
décryptage > Religion
Tribune

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

il y a 5 heures 49 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 6 heures 16 min
pépites > Education
Education
Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs
il y a 7 heures 27 min
pépites > Politique
Cote
Popularité : Macron en hausse, Castex en baisse
il y a 8 heures 12 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé
il y a 9 heures 17 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : civils, colombes et commandement

il y a 10 heures 2 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Liberté d’expression, fake news et post-vérité : un jeu de dupes

il y a 10 heures 5 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : bobards pour une border !

il y a 10 heures 6 min
décryptage > High-tech
Piratage automne hiver 2020/21

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

il y a 10 heures 8 min
© Reuters
Atlantico.fr ordinateur hacker pirate binaire
© Reuters
Atlantico.fr ordinateur hacker pirate binaire
Failles exploitées

Covid-19 : Interpol alerte sur une hausse des cyberattaques "exploitant la peur"

Publié le 04 août 2020
Sur la période de janvier à avril 2020, Interpol a détecté près de 907.000 spams, 737 incidents causés par des logiciels malveillants et 48.000 liens URL nuisible. Ces cyberattaques et ces éléments étaient tous liés au coronavirus.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sur la période de janvier à avril 2020, Interpol a détecté près de 907.000 spams, 737 incidents causés par des logiciels malveillants et 48.000 liens URL nuisible. Ces cyberattaques et ces éléments étaient tous liés au coronavirus.

La pandémie de Covid-19 a favorisé la propagation des virus... informatiques, selon des précisions d'Inrterpol. Une augmentation de cyberattaques dans une cinquantaine de pays a été constatée par l'organisme. Les cibles sont de plus en plus des gouvernements et des institutions sanitaires. Sur la période de janvier à avril 2020, l'organisation internationale de coopération policière a détecté près de 907.000 spams, 737 incidents causés par des logiciels malveillants et 48.000 liens URL nuisibles, "tous liés au coronavirus".

Ces données ont été obtenues par Interpol lors d'un sondage réalisé entre les mois d'avril et de mai auprès de 194 pays membres. 48 pays y ont répondu, dont 42% en Europe, 19% en Asie, 17% en Afrique, 12% en Amérique et 10% au Moyen-Orient. 

Des "partenaires privés", comme des entreprises spécialisées dans la sécurité, ont également fourni des informations. 
 
Le secrétaire général d'Interpol, Jürgen Stock, s'est exprimé dans un communiqué suite à ces révélations :

"Les cybercriminels sont en train de développer et d'augmenter leurs attaques à un rythme alarmant, exploitant la peur et l'incertitude causées par la situation économique et sociale instable du fait du Covid-19. La dépendance grandissante dans le monde au web crée aussi de nouvelles opportunités (d'attaques), avec beaucoup de commerces et de particuliers ne s'assurant pas que leurs (capacités de) défense (en ligne) soient à jour". 

Différentes méthodes d'attaques ont été identifiées. Près des deux tiers des pays ayant participé à l'évaluation rapportent des faits d'escroquerie ou d’hameçonnage afin de récupérer des données personnelles, avec des malfaiteurs qui "se font passer pour des gouvernements ou des autorités sanitaires".

La deuxième technique la plus dénoncée par les pays sondés est la diffusion de logiciels malveillants acommpagnée d'une demande de rançon, avec une "évolution dans le choix des cibles" pour "maximiser les dommages et les gains financiers". Le nombre d'attaques désorganisant les infrastructures sanitaires, pour ensuite leur demander une rançon, a augmenté, avec un picatteint lors des deux premières semaines d'avril. 

"De multiples groupes (criminels) qui étaient inactifs ces derniers mois" ont repris du service, selon Interpol.

L'enregistrement de noms de domaines usant de mots-clefs tels que coronavirus ou Covid connaît aussi une "hausse significative" et se place en troisième position des techniques frauduleuses les plus citées par les pays. Ces sites illégitimes leurrent des internautes "en quête de matériel médical ou d'information sur le coronavirus" pour notamment récupérer leurs données personnelles. 

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 04/08/2020 - 16:53
On leur a facilité la tâche
Les premiers à exploiter la peur sont les politiciens, et la crise économique et sociale est de leur responsabilité.
Si les gouvernants avaient assuré et rassuré au lieu d'échouer et de paniquer, les pirates informatiques n'auraient pas tant de succès.